Catherine Barba, reine de l’e-commerce

Catherine Barba

Dans cette série d’articles, nous retraçons des parcours de diplômés d’écoles de commerce : ceux dont les carrières vous font rêver ou ceux qui ont pris tous les risques pour en arriver là. Ils sont nombreux à occuper des postes prestigieux ou à avoir construit des mastodontes après leurs études. Ce sont donc eux que nous avons décidé de vous présenter.

Après nous être intéressés à Jean Moreau, le cofondateur de Phenix, nous mettons cette fois-ci à l’honneur une businesswoman dont le parcours nous impressionne : Catherine Barba Chiaramonti. Cette ancienne élève de l’ESCP s’est illustrée à maintes reprises, notamment dans le e-commerce.

 

 

Après trois ans de prépa en khâgne hypokhâgne, Catherine Barba Chiaramonti intègre la prestigieuse école parisienne ESCP Europe. Par la suite, elle enchaîne les expériences professionnelles et entrepreneuriales. Elle débute à la direction d’OMD Interactive, une agence de médias, puis devient directrice générale chez iFrance. En 2004, elle crée un portail de shopping nommé Cashstore, un site de cashback. Un an plus tard, elle fonde Malinea, une agence de conseil digital, qui lui vaut le surnom de « mama du e-commerce ».

Après son rachat par la société Vente-Privée, elle s’associe à ses fondateurs dans la Digital Commerce Factory. Puis elle se lance dans son nouveau projet, le Catherine Barba Group, où elle accompagne les entreprises dans leur transition digitale. En 2015, elle fonde encore une entreprise, PepsLab, un retail innovation center aux États-Unis. Business Angel, elle devient également investisseur dans des start-up innovantes comme Leetchi ou encore French Web. Enfin, en 2017, Catherine Barba entre au conseil d’administration de Renault. Un parcours extrêmement riche…

 

 

« Madame 100 000 volts », comme elle est surnommée, ne s’arrête pas seulement à ses expériences professionnelles. En plus d’être une businesswoman à succès, Catherine Barba est une femme engagée qui regorge d’idées et de convictions.

Elle promeut l’entrepreneuriat en France en créant en 2014 une série de portraits d’entrepreneurs sur M6. Un an plus tard, elle coorganise la Journée de la femme digitale avec Delphine Remy-Boutang, durant laquelle les femmes et les entreprises du numérique sont mises à l’honneur. En 2016, elle exporte un forum sur les femmes et l’innovation à New York sous le nom de WIN Forum. Elle est sollicitée pour des dizaines d’interviews et enchaîne les conférences en une même journée.

Enfin, elle est également marraine de l’association Nos Quartiers ont des Talents qui accompagne les jeunes vers l’emploi, et d’UnionWeb, une fédération qui réunit plus de 100 000 experts du web.

 

 

Nous n’en avons pas fini avec Catherine Barba ! Experte du e-commerce et de la transition digitale des entreprises, elle a été chroniqueuse dans de nombreuses émissions, sur les chaînes BFM TV, BFM Business ou même à la radio. Elle prodigue également ses conseils dans de nombreux ouvrages comme Shopping en ligne, même pas peur ! En association avec la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et la DGCIS, elle publie l’étude 2020, la fin du e-commerce… ou l’avènement du commerce connecté ? En 2013, son ouvrage Le Magasin n’est pas mort !, avec le soutien de la Fevad, du Ministère de l’économie et des finances et de la Banque populaire, fait l’éloge de la transition numérique.

 

 

Étant donné son parcours complet et riche d’expériences diverses, Catherine Barba est une référence partout où elle passe. Serial entrepreneure et experte du digital, elle fait partie du club des 50 Business Angels français les plus actifs, avec 250 000 euros investis. Son objectif premier : investir dans les start-up du numérique qui se veulent disruptives. Elle devient même Chevalier de la Légion d’honneur en 2017. Enfin, son conseil de maman, donné dans une interview pour Le Figaro Madame, est le suivant : « Je dis à ma fille qu’il n’est pas grave de se tromper. L’important, c’est de faire. »

Elle se distingue aujourd’hui par ses activités d’investisseur, notamment dans le cadre de l’émission de M6 intitulée Qui veut être mon associé ? avec, entre autres, Delphine André, Éric Larchevêque, Marc Vanhove, Marc Simoncini et Frédéric Mazzella.

 

 

Tu cherches encore un peu d’inspiration ? Découvre notre série sur les entrepreneurs à succès pas toujours connus du grand public.