samedi, avril 17, 2021
Accueil Décryptage Analyse Orientation : Pourquoi choisir une Grande École de commerce ?

Orientation : Pourquoi choisir une Grande École de commerce ?

Tremplin incontesté vers l’emploi, les Grandes Écoles de commerce forment aujourd’hui les managers qui évolueront dans des secteurs passionnants et construiront le monde de demain. S’ouvrant de plus en plus à des profils diversifiés, elles accueillent aujourd’hui des diplômés de licences, de DUT ou des talents qui n’avaient pas forcément vocation à intégrer ces établissements. Découvre pourquoi cette voie est faite pour toi !

 

Les Grandes Écoles de commerce affichent une volonté affirmée de diversifier les profils et recrutent de plus en plus de talents via les admissions parallèles. Elles attirent chaque année de nombreux étudiants qui, de prime abord, ne semblaient pas taillés pour ces formations, mais souhaitent rejoindre ces établissements qui ont de quoi séduire. International, doubles-diplômes, vie associative, garantie d’une carrière riche et épanouissante… Aujourd’hui, rien n’est impossible pour ceux qui intègrent une business school !

 

Les écoles de commerce : lieu de tous les possibles

Tu aimes voyager et tu souhaites découvrir d’autres cultures ? Alors les business schools sont faites pour toi ! Aujourd’hui, les écoles de commerce permettent à de jeunes étudiants de se former dans d’autres pays pendant plusieurs mois, sans surcoût. Ces dernières affichent des partenariats dans toutes les zones du globe.

Prenons l’exemple de NEOMA Business School. L’école de commerce basée à Reims et Rouen possède près de 350 partenaires dans des pays aussi attractifs que l’Australie, les États-Unis, le Pérou, l’Afrique du Sud ou l’Angleterre. Autant de destinations disponibles pour tous les élèves de l’école de commerce !

Cette coloration internationale se retrouve dans toutes les Grandes Écoles de France. La proximité géographique entre l’EM Strasbourg et l’Allemagne permet par exemple aux étudiants de bénéficier d’un brassage multiculturel qui offre de nombreux atouts, tant sur le plan personnel que professionnel.

L’international n’est pas le seul atout qu’offrent les business schools dans lesquelles tu retrouveras une vie associative très riche. Humanitaire, cuisine, gaming, sport, œnologie… Quelle que soit ta passion, tu trouveras forcément une association faite pour toi. En outre, elles te permettront de te doter de compétences managériales fortement valorisées sur le marché du travail, de gérer des budgets importants ou même de mettre en pratique les notions théoriques vues en cours.

Enfin, les Grandes Écoles sont également l’occasion pour toi de te former dans la branche qui te plaît vraiment et ainsi espérer exercer le métier de tes rêves. Tu aimes le marketing et l’univers du luxe ? Pourquoi ne pas combiner les deux en suivant le MSc in International Luxury and Brand Management de Rennes School of Business, une formation disponible en alternance.

 

La voie royale vers l’emploi

Aujourd’hui, les business schools sont la voie royale vers l’emploi. D’après la dernière enquête insertion de la Conférence des Grandes Écoles, le contexte restait très favorable sur le marché de l’emploi des cadres, fin 2019, malgré un léger fléchissement. Cette enquête met en avant le très bon taux d’insertion des diplômés 2019 de Grandes Écoles puisque le taux net d’emploi à 6 mois était de 88,1% avec 82,2% d’embauches en CDI. Comme les années précédentes, les Grandes Écoles apparaissent donc comme un véritable tremplin pour l’emploi.

Plus qu’un job, intégrer une business school, c’est s’assurer d’exercer un métier riche et épanouissant. Les doubles-diplômes sont légion et permettent aux étudiants, pour le même prix, de bénéficier d’une formation pointue en management et d’une spécialisation dans le cadre d’un MS ou d’un MSc. Les étudiants passionnés par la musique ou les jeux vidéo pourront ainsi sortir de KEDGE BS avec un double-diplôme Programme Grande École-MSc Arts & Creative Industries management. De très nombreux secteurs sont couverts par ces spécialisations proposées par les écoles de commerce : culture, luxe, droit, finance, data, géopolitique, développement durable, finance, entrepreneuriat, tourisme, agri et agrobusiness…

En outre, les écoles de commerce ont mis en place de nombreux dispositifs permettant de réduire les frais de scolarité ou de se former, tout en gagnant en expérience. Ces dernières misent beaucoup sur l’alternance et de très nombreux programmes sont proposés avec ce dispositif qui permet également de ne pas avoir à payer de frais de scolarité et de se rémunérer, tout en se formant.

Enfin, plus qu’un emploi passionnant, les écoles de commerce donnent également la possibilité d’obtenir un salaire confortable qui permet aisément de rembourser les frais de scolarité. En moyenne et d’après les données du prestigieux Financial Times, la rémunération trois ans après l’obtention du diplôme d’alumni d’écoles comme NEOMA BS, KEDGE BS, Rennes SB ou l’EM Strasbourg se situe entre 55 000 et 65 000€ brut par an.

 

Intégrer une école de commerce via le concours ECRICOME TREMPLIN

Comme évoqué précédemment, les Grandes Écoles de commerce souhaitent recruter des profils de plus en plus divers. Ainsi, quatre business schools se sont rassemblées autour d’un concours commun pour permettre à ces talents de bénéficier de cette formation d’excellence : l’EM Strasbourg, KEDGE BS, NEOMA BS et Rennes SB. Pour intégrer ces établissements, rien de plus simple, il suffit de passer le concours ECRICOME TREMPLIN 1 ou 2.

Dans le premier cas, un dossier devra être rempli puis déposé sur le site dédié avant le 11 avril 2021. Ce dossier académique devra comprendre les notes de ton bac, celles du cursus que tu suis actuellement (DUT, Licence, etc.), les notes d’un test d’aptitude de type GMAT, GRE ou TAGE 2, le relevé d’un test d’anglais (type IELTS, TOEIC Listening and Reading, TOEFL IBT ou ITP, Duolingo, Easyspeaking ou Certification du Cambrige Exam), ainsi qu’un CV. Les résultats des admissibles tomberont en mai 2021, avant des oraux qui se dérouleront, pour chaque école, à partir de la mi-mai. Tu auras ensuite accès aux résultats d’admission en juin 2021.

Pour le concours ECRICOME TREMPLIN 2, le calendrier est similaire, tout comme les pièces demandées dans le dossier académique à compléter sur le site. Tu devras en outre justifier d’un test de type GMAT ou GRE ou TAGE MAGE.

Dans les deux cas, les épreuves orales sont constituées d’un oral d’anglais de 20 minutes et d’un entretien individuel de 30 minutes. À noter que le dépôt de dossier académique sur le site d’Ecricome te permet de postuler automatiquement aux 4 écoles de commerce, ce qui multiplie tes chances d’intégrer une formation d’excellence.

 

Pourquoi présenter le concours ECRICOME TREMPLIN ?

Chaque année, les concours ECRICOME TREMPLIN sont très prisés des candidats qui souhaitent rejoindre une grande école de commerce : l’année dernière, quelque 6300 étudiants l’avaient présenté (2432 en AST1 et 3934 en AST2) soit 44% de plus qu’en 2019. On peut citer ici les principaux atouts de ce concours, qui expliquent l’engouement croissant dont il bénéficie :

 

Un grand nombre de places dans quatre écoles parmi les meilleures de France

Depuis 2020, le concours permet d’intégrer quatre grandes écoles de management (EM Strasbourg BS, KEDGE BS, NEOMA BS et Rennes SB) qui ouvrent au total 2070 places cette année. Cela signifie que plus d’un candidat sur deux intègre l’une des business schools affiliées à ECRICOME. Ces dernières possèdent toutes la triple accréditation internationale (AMBA, AACSB et EPAS ou EQUIS), qui distinguent les meilleures business schools à travers le monde ; les écoles triplement accréditées représentent moins de 1% des établissements à travers le monde ! Les quatre écoles figurent par ailleurs dans le top 15 voire le top 10 français de la plupart des classements établis par des médias nationaux et internationaux. 

 

Un coût d’inscription modéré

A l’heure où le prix des inscriptions aux écoles de management a tendance à s’envoler, ECRICOME reste en comparaison très abordable : 180€ pour les écrits et les oraux (+65€ pour le TAGE MAGE ou le TAGE 2). Cela représente donc moins de 60€ par école avec le TAGE. Une très bonne opération donc, surtout au vu du nombre de places ouvertes et des chances d’intégration !

 

Une expérience étudiante hors norme

Bordeaux, Marseille, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg : ce sont autant de campus que vous pourrez intégrer à la prochaine rentrée. Quelles que soient l’école et la ville que vous choisirez, vous pourrez bénéficier d’une expérience étudiante très riche : des dizaines d’associations ainsi que des clubs sportifs et artistiques, la possibilité de partir en échange académique à travers le monde, des stages et (ou une alternance) tout au long du cursus… C’est aussi la garantie en fin de parcours de trouver aisément un emploi dans son secteur de prédilection : comme évoqué précédemment, l’immense majorité des diplômés du Programme Grande École d’une école ECRICOME sont embauchés directement à la sortie, avec un salaire moyen annuel qui avoisine les 60 000€ dans les trois ans qui suivent l’obtention du diplôme.

Article sponsorisé par Ecricome

Abonne-toi !

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Portrait

Related News

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l'équipement sportif et est devenue l'une des marques les plus iconiques de notre temps. À l'origine de cette...