Né en Russie en 1998, Ruslan a vécu une partie de sa jeunesse à Moscou, puis en Tchétchénie. Vers l’âge de 15 ans, sa famille décide de fuir pour rejoindre la France. L’adolescent se retrouve alors dans un pays qu’il ne connaît pas au milieu d’une population qui parle une langue qu’il ne maîtrise pas. 

 

Alors qu’il aide sa famille à obtenir le statut de réfugié, qui leur sera refusé une première fois, Ruslan mène de front ses études et atterrit en prépa économique et commerciale au lycée La Bruyère de Versailles. Après deux années en Île-de-France, il décide de cuber dans une prépa paloise avant d’être finalement admis à HEC Paris. Il devient ainsi le premier réfugié politique à y étudier depuis de très nombreuses années.

 

 

Lire aussi : Le voyage humanitaire de Nicolas, étudiant à HEC Paris.