lundi, juin 21, 2021
AccueilEntreprendreEntrepreneurs inspirantsQui est Zhang Yiming, fondateur de ByteDance, maison mère de TikTok ?

Qui est Zhang Yiming, fondateur de ByteDance, maison mère de TikTok ?

ByteDance, maison mère de TikTok, est une entreprise chinoise fondée en 2012. Elle a pour ambition de révolutionner le monde économique, numérique et technologique. Mais qui est Zhang Yiming, l’entrepreneur qui se cache derrière ce géant de la Tech chinois ?

 

Le parcours et la fortune de Zhang Yiming

Zhang Yiming, né en 1983, est le cofondateur de ByteDance, maison mère de TikTok. Il est ingénieur en informatique, diplômé de l’Université Nankai de Tianjin. Bien qu’il soit l’une des personnes les plus riches de Chine selon Bloomberg, Zhang Yiming reste extrêmement discret sur sa vie privée. Selon Bloomberg, Zhang Yiming est aujourd’hui la cinquième fortune de Chine. Aujourd’hui, sa richesse est estimée à 44,5 milliards de dollars.

Lire aussi : Les plus grosses levées de fonds en France en 2021

 

Le lancement et la croissance de ByteDance et de TikTok

En 2012, Zhang Yiming lance ByteDance, l’une des plus grandes plateformes de contenu de Chine. L’entreprise est financée par de grands fonds d’investissement américains et a levé 75 milliards de dollars en 2018. Il s’agit de l’une des plus grandes licornes du monde. En mai 2020, elle est valorisée à plus de 100 milliards de dollars, selon Bloomberg. Désormais, sa valorisation atteint les 180 milliards de dollars.

Afin de s’imposer dans le monde très concurrentiel de la Tech, le PDG de la société compte attirer les meilleurs talents en matière d’intelligence artificielle. Il est même prêt à payer le prix fort pour séduire ces profils. Il a en effet annoncé qu’il allait verser des salaires allant jusqu’à 3 millions de dollars par an à ses employés. Dans le courant de l’année 2020, ByteDance a recruté environ 100 000 personnes dans ses différents départements (jeux vidéo, livestraming, modération de contenus, etc.) pour assurer sa croissance et répondre continuellement à ses besoins de développement.

Si ByteDance est principalement connue pour son application de vidéos sociales TikTok, l’entreprise compte également d’autres applications mobiles à l’image de Toutiao ou encore News Republic, application française rachetée par ByteDance qui a depuis fermé ses portes. L’entreprise est devenue aujourd’hui une force dominante des réseaux sociaux en Chine et a propulsé TikTok dans une dimension internationale.

Envie de maîtriser l’actu Tech en 5 minutes. Abonne-toi à notre newsletter hebdomadaire !

 

La fin d’une ère au sein de ByteDance pour Zhang Yiming

Zhang Yiming a annoncé sa démission du poste de PDG cette semaine afin de se consacrer à la stratégie à long terme de l’entreprise. Il gardera toutefois son siège au conseil d’administration. Selon Reuters, il reconnaît : « je ne suis pas doté de certaines des compétences qui font de moi un manager idéal ». Il affirme ainsi « qu’il serait d’une meilleure aide pour l’entreprise dans un rôle qui n’implique pas de gérer les gens directement et qu’il n’est pas très sociable, préférant les activités solitaires comme être en ligne, lire, écouter de la musique et contempler ce qui pourrait être possible. »

C’est Liang Rubo, cofondateur de Bytedance et jusqu’ici responsable des ressources humaines, qui va prendre la relève. Les deux associés se sont fixé six mois pour assurer la période de transition.

 

ByteDance dans le viseur de la Chine ?

Les autorités chinoises accusent depuis plusieurs mois les géants de la Tech de pratiques non-concurrentielles et ByteDance ne fait pas l’exception à cette règle. En effet, douze entreprises intervenant dans le numérique se sont vues attribuer, en mars dernier, des amendes pour non-respect des règles concurrentielles.

De la même manière, Alibaba, l’Amazon chinois, a reçu une amende s’élevant à 2,3 milliards d’euros pour abus de position dominante. Son PDG, Jack Ma était même porté disparu après avoir critiqué les autorités nationales.

Lire aussi : Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, est porté disparu

 

Présentation de TikTok, filiale principale de ByteDance

Qu’est ce que TikTok ?

TikTok est une plateforme de partage de vidéos s’articulant autour de différents thèmes : musique, cuisine, danse, mode, etc. Elle permet aux utilisateurs de tourner des vidéos d’environ 60 secondes sur une grande variété de chansons et de scripts. Les internautes peuvent poster toutes sortes de contenus, seuls ou en duo avec d’autres utilisateurs, tout en ayant la possibilité d’intégrer des effets spéciaux et des filtres.

TikTok propose également des défis hebdomadaires à ses utilisateurs. Il s’agit de sketchs vidéos repris par une grande partie des utilisateurs, les encourageant à proposer diverses réponses pour un même contenu.

Aujourd’hui, l’application a largement diversifié ses services et s’est lancée non seulement dans le e-commerce, mais également dans le recrutement de nouvelles recrues.

Lire aussi : Et si TikTok devenait le LinkedIn nouvelle génération ? 

L’histoire de TikTok

Pour retracer correctement l’histoire de TikTok, il est important de noter que l’application n’a pas commencé à se déployer sous ce nom. Elle a été créée en 2016 par ByteDance sous le nom de Douyin. En un an seulement, l’application a battu tous les records : elle a franchi les 100 millions d’utilisateurs et a dépassé le milliard de vues par jour.

La plateforme s’est par la suite développée dans d’autres pays (Thailande, Japon, etc.) et a été propulsée au sommet. Mais alors que TikTok gagnait du terrain dans le monde, une nouvelle application concurrente grandit aux Etats-Unis : Musical.ly. L’application fait de l’ombre à TikTok, qui atteint la première place de l’App Store, l’été 2015. Pour contrer la concurrence, ByteDance rachète Musical.ly en 2017 pour 1 milliard de dollars. Un an plus tard, l’entreprise ferme Musical.ly et la fusionne avec TikTok. Depuis ce rachat, TikTok ne cesse de grandir et de gagner en popularité.

En septembre 2019, TikTok est devenue la première application iOS gratuite aux Etats-Unis. Néanmoins, l’application a été à plusieurs reprises accusée par l’administration Trump d’espionnage et de vol de données. Elle a également été menacée d’interdiction ou de rachat dans le pays. Les accusations de Donald Trump ont été reprises par le Sénateur Cotton, l’un des soutiens du « No TikTok on Government Devices Act ». Il indiquait alors que « TikTok recueille et stocke ensuite des informations privées sur des serveurs accessibles par le Parti communiste chinois. »

La commission de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales du Sénat américain a adopté à l’unanimité un projet de loi visant à interdire TikTok sur les téléphones de fonction des agents du gouvernement, ce 12 mai.

Lire aussi : Combien gagnent les géants de la Tech chaque minute ?

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News