Il t’est sûrement déjà arrivé de te demander si tu étais dans la bonne filière, si tu étais réellement à ta place, comment aurait été ta vie si tu avais emprunté un autre chemin. Alors la philosophie japonaise ikigai apportera des réponses à tes questions. Découvre cette théorie qui te permettra de mieux te connaître et de cerner ton métier idéal. 

 

L’histoire de l’ikigai

Ce concept, né au XIVe siècle, provient de la communauté qui vit sur l’archipel d’Okinawa. C’est à cet endroit que l’espérance de vie est la plus élevée du monde, au point que cette région porte le nom de « village de la longévité » ou encore d’« île des centenaires ».

D’autre part, l’auteur et journaliste américain Dan Buettner a découvert suite à ses recherches que le fait d’avoir un but précis dans la vie, le fameux « ikigai », avait une forte influence sur l’espérance de vie des japonais en plus de leur mode de vie sain.

Littéralement parlant, ikigai vient du mot : ikiru. Celui-ci est composé du verbe « iki » qui signifie « vivre » et du terme « kai » qui désigne une valeur, un résultat ou une récompense.

 

Qu’est-ce que l’ikigai ?

L’ikigai possède plusieurs significations étant donné qu’il n’existe pas de traduction exacte. Dans tous les cas, le terme ikigai est employé pour parler de ta raison d’être. Cette même raison qui donnera un sens à ta vie et qui te donnera envie de lever le matin. L’ikigai, qui constitue une partie de ton identité, te promet d’être en cohésion avec toi-même dans tous les aspects de ta vie.

Mais avant tout, trouver son ikigai permet de nous mener au chemin de l’accomplissement de soi et de l’épanouissement personnel et d’atteindre l’équilibre entre aspirations professionnelles et aspirations personnelles.

Par ailleurs, connaître ton ikigai te permettra également de te projeter perpétuellement, malgré les difficultés que tu rencontreras.

 

Les quatre piliers de l’ikigai

Selon Christie Vanbremeesersh dans son ouvrage « Trouver son Ikigai », il est nécessaire de chercher « ce qu’on adore faire et ce pour quoi on est hyperdoué et que l’on fait facilement. » Toutefois, plusieurs méthodes permettent de trouver son ikigai, même si elles demandent toutes une certaine introspection personnelle et font toutes appel à ces quatre aspects :

1. Ce que tu aimes

Qu’aimes-tu faire ? Quels sont tes centres d’intérêts ? Quelles sont tes passions ? Quelles personnes t’inspirent ? Qu’est-ce qui attise ta curiosité ?

2. Ce pour quoi tu es doué

Quels sont tes talents ? Comment les as-tu développés ? Comment peux-tu les développer ? De quoi es-tu fier ? Que fais-tu d’utile pour les autres ? Quelles sont tes qualités humaines ?

3. La cause que tu souhaites défendre

Comment peux-tu contribuer au monde ? Quelles sont les causes qui te touchent ? Existe-il des causes auxquelles vous aimeriez prendre part ? Qu’est-ce qui a du sens pour moi et qui répond à une mission ?

4. Ce pour quoi tu es ou seras rémunéré

Quelles sont tes compétences professionnelles ? Celles que tu peux monétiser ? Quelles sont tes missions ? Quelles sont tes idées ? Quelle valeur peux-tu apporter aux autres ? Existe-il des services pour lesquels tu pourrais être rémunéré ?

 

Trouver son ikigai

Le but est de trouver une harmonie entre ces quatre grandes thématiques en répondant, par écrit, aux différentes questions énoncées ci-dessus. C’est après avoir effectué cet exercice que tu commenceras à cerner la situation et le type de métier qui te conviendra.

À savoir que, dans certains cas, faire appel à tes souvenirs voire à tes rêves d’enfant ainsi qu’aux activités que tu pratiquais et que tu appréciais peut te donner des pistes. Tu peux également interroger ton entourage ou en faire le tri dans tes relations.

Évidemment, c’est un processus qui prend du temps et qui doit être renouvelé dans le temps, étant donné que tu changeras inévitablement de personnalité, d’envies et de vision de la vie.

Rappelons que l’ikigai est propre à chacun. Ce qui est important pour toi ne l’est pas forcément pour quelqu’un d’autre et a de grandes chances de ne pas correspondre aux idéaux de notre société. Il faut donc faire abstraction et prendre du recul à propos de ce que peuvent penser les autres afin de ne pas interférer dans la recherche de ton ikigai.

Cependant, dans notre cas, nous allons essentiellement nous concentrer sur l’aspect professionnel, plus précisément des conséquences de la recherche de l’ikigai sur cette dimension de ta vie.

Lire aussi : Étudiante en école de commerce, elle plaque tout pour devenir barmaid

 

L’intérêt de trouver son ikigai dans le monde professionnel

Trouver son ikigai reviendra à savoir ce que tu aimes faire réellement et, par conséquent, d’apprécier son travail au quotidien étant donné qu’il donne un sens à notre vie. Combien se sont reconvertis après une grande école ? C’est le cas, par exemple, de Cyrille qui est devenu prêtre après avoir été diplômé de l’EDHEC ou d’Estelle qui s’est engagée dans la Marine nationale après avoir suivi un cursus à NEOMA.

Qui n’a pas entendu la fameuse phrase : « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. » ? En effet, beaucoup d’entre nous allons au travail en traînant des pieds ou en ayant la boule au ventre, tandis que certains témoignent qu’ils ne comprennent pas le but ou le sens de leurs tâches. C’est la preuve qu’ils ne s’épanouissent pas entièrement dans leur vie professionnelle vu qu’il y a un déséquilibre entre leurs aspirations professionnelles et la réalité. C’est pour cette raison que trouver son ikigai est primordial.

Des entreprises européennes se sont ainsi inspirées de cette philosophie ikigai. Elles l’appliquent dans leurs méthodes de management et de coaching !

 

Les lectures idéales pour trouver son ikigai !

Plusieurs auteurs se sont penchés sur le sujet et pourront t’aider à trouver ton ikigaï comme :

  • L’art de vivre à la japonaise : trouver son ikigaï de Erin Niimi Longhurst
  • Le Livre de l’Ikigai : le secret du bonheur de Bettina Lemke
  • La Méthode Ikigai : le secret des Japonais pour une vie longue et heureuse de Héctor Garcia de Francesc Miralles
  • Le Petit Guide de l’Ikigai : accueillir chaque jour la joie de vivre et trouver sa raison d’être de Yukari Mitsuhashi
  • Le Petit Livre de l’Ikigai : la méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie de Ken Mogi
  • Vivre l’instant présent avec l’ikigai, les cinq piliers de la paix intérieure pour trouver son chemin d’Odile Noël

Lire aussi : Travailler dans la culture après une école de commerce : c’est possible !