Début 2018, ils étaient plus de 5 500 français à être déclarés auprès du consulat français de Norvège. Les expatriés se concentrent à Oslo, Stavanger et Bergen, et disposent de salaires moyens plus élevés que leurs compatriotes français.

 

Quel est le salaire moyen en Norvège ?

Selon les données de l’OCDE, le salaire mensuel moyen de la Norvège est de 50 956 $ par an, soit 4 246 $ par mois (3  846 €). 

OCDE (2019), Salaires moyens.

Le salaire moyen norvégien a beau être plus élevé que le français, il reste en deçà du salaire moyen du Canada, des Etats-Unis et de la Suisse.

Mais, bonne nouvelle : bien que quelques inégalités subsistent entre les hommes et les femmes (+6% pour les hommes en 2018), celles-ci sont bien plus faible qu’en France.

 Salaire mensuel 2017 (€)Salaire mensuel 2018 (€)Evolution (%)
Moyenne de tous les secteurs4477.614608.982.9
Homme4763.594892.932.7
Femme4128.984261.363.2
Secteur privé et entreprises pubiques4528.144661.522.9
Homme4765.614896.972.8
Femme4059.254192.643.3
Administration locale4084.524197.72.8
Homme4283.594391.712.5
Femme4016.8141312.8
Administration centrale4854.535009.143.2
Homme5245.605377.982.5
Femme4580.684753.483.8

Source : Statistics Norway.

Les Norvégiens cultivent une tradition de transparence, même quand il s’agit du salaire : les impôts, salaires et dettes de chaque citoyen sont consignés et accessibles en ligne, par n’importe qui. Néanmoins, si vous décidez d’épier votre voisin, sachez qu’il sera informé que vous avez consulté son profil.

 

La Norvège, un bon pays pour l’expatriation ?

Trouver un emploi en Norvège

Avec un taux d’emploi de 75 %, le marché de l’emploi se porte bien. Plus d’une centaine d’entreprises françaises sont implantés sur le territoire norvégien (Total, L’Oréal, Veolia, CapGemini, etc.) mais les français expatriés sont en grande majorité employés par des entreprises locales.

OCDE (2019), Taux d’emploi.

Les norvégiens parlant tous anglais, il est toujours possible de trouver un travail si vous ne maîtrisez pas la langue du pays. Néanmoins, cela représente tout de même un désavantage pour vous, notamment si vous cherchez un emploi peu qualifié.

Sachez également qu’il vous sera plus compliqué qu’en France de négocier votre salaire, d’où l’importance de se renseigner sur le salaire moyen pratiqué en Norvège dans votre branche d’activité.

 

Un pays qui offre un bon équilibre vie pro / vie perso

La Norvège est souvent citée comme étant l’un des pays où les habitants sont les plus heureux, cela s’explique notamment par un équilibre vie pro/perso envié par de nombreux pays !

La durée légale maximum de travail est fixée à 37,7 heures par semaine et les heures supplémentaires sont majorées d’au moins 40 %. La journée type commence à 8h, pour terminer vers 16h.

 

Le salaire moyen norvégien permet-il d’avoir un bon niveau de vie ?

Si le salaire moyen en Norvège a de quoi faire rêver un français, il faut le ramener au coût de la vie avant de tirer des conclusions hâtives. Car les prix (logement, alimentation, assurance, transport, etc.) sont bien plus élevés que dans les autres pays européens.

La Norvège est connue pour être l’un des pays les plus cher au monde et les prix ont tendance à augmenter, comme le montre l’évolution du Consumer Price index norvégien (indice de référence, 2015 = 100).

 Consumer Price Index août 2019Evolution des prix sur 12 mois (%)
Moyenne de tous les secteurs (CPI 2015 = 100)110.61.6
Alimentation et boissons non-alcoolisées107.50.9
Boissons alcolisées et tabac110.92.5
Vêtements et Chaussures97.9-0.6
Habitation, eau, électricité, gaz114.70.3
Equipements dosmestiques, ammeublement et dépenses de maintenance104.81.8
Santé110.34
Transport112.53
Communications110.53.6
Loisir et Culture113.62.3
Education118.84.8
Restaurants et hotels113.52.3
Autres biens et services107.21.2

Source : Statistics Norway.

Et si le revenu disponible des Norvégiens est actuellement en croissance (+2,1%), il progresse tout de même moins que la hausse des prix.

OCDE (2019), Revenu disponible des ménages.

Mais bien que le coût de la vie soit 32 % plus élevé qu’en France, les locaux parviennent tout de même à disposer d’un pouvoir d’achat supérieur (+6,5%) avec un salaire moyen norvégien.