samedi, septembre 26, 2020
Accueil Décryptage International Le salaire moyen en Hongrie

Le salaire moyen en Hongrie

Située seulement à deux heures de Paris, la Hongrie a déjà accueilli près de 4500 expatriés français en 2017. C’est d’ailleurs l’un des pays préférés de nos étudiants français. La majorité d’entre eux fait le choix de s’installer à Budapest que ce soit pour un échange académique ou pour un séjour professionnel. Découvre ce que la Hongrie a à t’offrir et le salaire moyen que tu peux espérer toucher si tu décides de t’y expatrier.

 

Le salaire moyen en Hongrie

Selon l’OCDE, le salaire moyen annuel en Hongrie était de 26 233 dollars US, soit 22 123,73€. Cependant selon la plus grande banque de données mondiale Numbeo, le salaire moyen n’est que de 235 161 HUF soit 660,87€. Bien sûr, le salaire moyen dépend des villes dans lesquelles tu souhaites te rendre. Il est plus élevé au sein de la capitale que dans les autres métropoles.

Ville Salaire moyen
Budapest 771,14 €
Debrecen 541,65 €
Eger 465,97 €
Gyor 526,31 €
Hodmezovasarhely 515,54 €
Miskolc 477,24 €
Nagykanizsa 410,45 €
Nyregyhaza 445,99 €
Pécs 473,63 €
Szeged 519,02 €
Szolnok 516,87 €
Szombathely 569,37 €
Zalaegerszeg 495,54 €

 

Selon le ministère de l’économie, des finances et de la relance, le salaire minimum mensuel brut en Hongrie a augmenté de 8% depuis le 1er janvier 2020. Celui-ci est donc de 161 000 HUF (487€). Cette décision a été prise par le gouvernement afin d’augmenter le pouvoir d’achat de ses habitants et de relancer la consommation intérieure. Lez pays affiche également un manque de main d’oeuvre notamment dans le secteur de l’industrie et cette hausse du salaire minimum a pour but d’attirer les talents dans cette branche.

Concernant l’égalité salariale femmes-hommes, les femmes perçoivent un salaire 11,2% inférieur à celui de leurs homologues masculins, contre 15,5% pour les femmes françaises en 2018 selon Eurostat.

À savoir :

  • La monnaie de la Hongrie est le forint hongrois où 1 HUF équivaut à 0,0028€ et un 1€ est égal à 385,35€.

 

Le coût de la vie en Hongrie.

On estime que le coût de la vie est 45% moins élevé qu’en France. Pour te faire une idée, le coût moyen d’une location d’un studio en centre-ville est de 126 618 HUF (355,83€). À savoir que ce chiffre varie entre 90 000 HUF (252,93€) et 200 000 HUF (562,06€). Ce coût semblable à un logement étudiant à Marseille, Montpellier, Lille ou encore Lyon.

Encore une fois, le coût de la vie dépend des villes. La capitale étant plus attractive, elle affiche des loyers plus élevés. Découvre le loyer moyen en fonction des métropoles de Hongrie.

Ville Loyer moyen
Budapest 500,20 €
Debrecen 315,77 €
Eger 267,69 €
Gyor 401,26 €
Hodmezovasarhely 193,33 €
Miskolc 196,93 €
Nagykanizsa 148,71 €
Nyregyhaza 222,99 €
Pécs 380,60 €
Szeged 277,52 €
Szolnok 176,04 €
Szombathely 282,56 €
Zalaegerszeg 222,99 €

Lire aussi : Dois-je investir en bourse en tant qu’étudiant ? 

 

Une présence française marquée

Tout d’abord, rappelons qu’en Hongrie, on constate une présence française importante sur le territoire. En effet, près de 400 entreprises hexagonales ont décidé de s’y implanter dont plus de 300 dans des activités de production ou de service. Ces sociétés ont quasiment réalisé un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros l’an dernier et emploieraient près de 60 000 personnes.

Avec 8,5% du stock d’investissement directs à l’étranger (IDE) (environ 4 milliards d’euros), la France se hisse au 4e rang des investisseurs étrangers derrière l’Allemagne (34%), les Pays-Bas (15%) et les États-Unis (11%).

Parmi les entreprises qui ont choisi d’investir dans des sociétés hongroises, nous pouvons citer Sanofi-Aventis dans le secteur pharmaceutique. Dans le domaine du BTP, la société Bouygues a contribué à la construction des autoroutes, le Palais des Sports de Budapest ainsi que l’hippodrome de la capitale. Tandis que dans le secteur de la finance, nous allons retrouver le Crédit lyonnais, la Société Générale et BNP-Paribas. Dans le domaine de l’hôtellerie, c’est bien évidemment le leader mondial Accor qui a décidé de conquérir le territoire hongrois.

La présence française est essentielle à l’économie locale. En effet, cinq entreprises de l’Hexagone figurent parmi les 25 premiers investisseurs étrangers qui ne sont autre que EDF, Sanofi-Aventis, Auchan, GDF et Suez.

À savoir : 

  • 30% du stock des investissements français sont représentés dans le secteur des services en Hongrie.

 

Les secteurs qui recrutent en Hongrie

Les secteurs qui recrutent le plus sont l’informatique, l’infographie, la production d’électricité, le marketing et la publicité, l’hôtellerie, le secteur de la vente ainsi que l’enseignement de l’anglais.

La majorité des expatriés français occupe des postes dans les secteurs des services (grande distribution, hôtellerie), de l’énergie, de l’automobile, de la pharmacie, de la production agroalimentaire, des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

En termes de salaires, le salaire moyen mensuel d’un ingénieur électronique s’élève à 1 145,43€ tandis qu’un ingénieur logiciel percevra 1 205,95€.

Sinon, en tant que responsable marketing, il y a de fortes chances que tu perçoives environ 1 110€.

Notons que Budapest n’est pas l’unique ville où trouver un emploi. En effet, il est tout à fait possible de trouver un emploi au sein de Debrecen, Szeged, Miskolc, Pécs ou Győr.

À savoir :

  • Les recruteurs hongrois ont une préférence pour les CV longs, autrement ils le mentionneront dans leurs annonce.
  • Si tu ne parles pas hongrois, tu auras évidemment plus de mal à trouver un emploi si ton niveau d’anglais n’est pas exemplaire.
  • Le durée de travail hebdomadaire est plafonnée à 40 heures.

Lire aussi : Classement 2019 des salaires à la sortie des écoles de commerce

 

La Hongrie : championne en termes de V.I.E

Tout d’abord, rappelons que le V.I.E est considéré comme un véritable accélérateur de carrière et un tremplin vers l’international. En effet, le V.I.E est un contrat de 6 à 24 mois entre un jeune (entre 18 et 28 ans) et une entreprise française qui dispose d’une filiale à l’étranger.

En 2018, la Hongrie était fière d’enregistrer une hausse de 30% du nombre de V.I.E en trois ans alors que les autres pays ont vu augmenter le nombre total moyen de V.I.E de seulement 19%.

Les principales entreprises qui embauchent en V.I.E en Hongrie sont Schneider Electric, Valéo, Ceva et Sanofi selon Arnaud Zerkovitz, Directeur du Bureau Hongrie chez Business France.

Lire aussi : Le barème 2020 des salaires en VIE 

Must Read

COVID-19 : HEC Paris ferme son campus et passe au 100% distanciel

L'ARS a pris la décision de fermer le campus de HEC Paris face à la reprise de l'épidémie du COVID-19. L'école bascule ses cours à distance.

Montpellier Business School change de nom

Pour la rentrée, Montpellier Business School a décidé de changer de nom et d'identité de marque. L'objectif ? Séduire à l'international !

Paris School of Business (PSB) présente son nouveau logo

En cette rentrée 2020, Paris School of Business (PSB) a dévoilé son nouveau positionnement stratégique et son nouveau logo.

Le classement des meilleurs PGE dans le monde en 2021 selon QS

Découvre les business schools qui font partie du classement des meilleurs Programmes Grande École en 2021 selon QS.

Related News

COVID-19 : HEC Paris ferme son campus et passe au 100% distanciel

L'ARS a pris la décision de fermer le campus de HEC Paris face à la reprise de l'épidémie du COVID-19. L'école bascule ses cours à distance.

Montpellier Business School change de nom

Pour la rentrée, Montpellier Business School a décidé de changer de nom et d'identité de marque. L'objectif ? Séduire à l'international !

Paris School of Business (PSB) présente son nouveau logo

En cette rentrée 2020, Paris School of Business (PSB) a dévoilé son nouveau positionnement stratégique et son nouveau logo.

Le classement des meilleurs PGE dans le monde en 2021 selon QS

Découvre les business schools qui font partie du classement des meilleurs Programmes Grande École en 2021 selon QS.

TBS nomme une nouvelle directrice pour son PGE

Après le départ d'Annabel-Mauve Bonnefous, TBS nomme une nouvelle directrice pour son Programme Grande École.