Le salaire moyen en Italie

salaire moyen coût de la vie italie

Quatrième pays préféré des étudiants français et membre du top cinq des premières destinations touristiques au monde, l’Italie séduit par sa gastronomie, son patrimoine et son sens de la mode. Intrigué(e) ? Découvre si tu vivras réellement la dolce vita en t’installant en Italie et le salaire moyen que tu peux espérer toucher !

 

Le salaire moyen

Selon la plus grande base de données au monde sur les villes et sur les pays : Numbeo, le salaire moyen en Italie est estimé à 1 438,92€, en juillet 2020. Bien évidemment, le salaire moyen italien varie selon les villes dans lesquelles tu souhaites t’installer. Voici une liste du salaire moyen par ville :

Ville Salaire moyen
Amalfi 800,00 €
Ancône 1 166,67 €
Ascoli Piceno 1 350,00 €
Asti 1 580,50 €
Bari 1 300,00 €
Barletta 1 050,00 €
Bergame 1 424,00 €
Biella 1 966,67 €
Bologne 1 384,69 €
Brescia 1 397,40 €
Brindisi 1 150,00 €
Capri 2 400,00 €
Caserte 1 200,00 €
Catanzaro 1 200,00 €
Côme 1 510,00 €
Crotone 1 150,00 €
Cuneo 1 986,67 €
Ferrare 1 316,00 €
Florence 1 374,87 €
Foggia 1 175,00 €
Frosinone 1 200,00 €
Gênes 1 374,44 €
Grosseto 1 000,00 €
La Spezia 1 616,67 €
Lecce 1 317,94 €
Livourne 1 300,00 €
Matera 1 633,33 €
Milan 1 663,03 €
Modène 1 443,75 €
Monza 1 556,67 €
Naples 112,52 €
Novare 1 366,67 €
Padova 1 347,14 €
Parme 1 465,00 €
Pérouse 1 200,00 €
Pesaro 1 500,00 €
Pescara 1 750,00 €
Pise 1 233,33 €
Plaisance 1 450,00 €
Pordenone 1 450,00 €
Potenza 600,00 €
Ravenne 1 166,67 €
Rimini 1 416,67 €
Rome 1 489,77 €
Salerne 1 000,00 €
Savone 1 400,00 €
Scalea 500,00 €
Sienne 1 433,33 €
Tarente 1 133,33 €
Terni 1 500,00 €
Trente 1 577,78 €
Trévise 1 402,78 €
Tireste 1 475,00 €
Turin 1 404,06 €
Udine 1 425,00 €
Varèse 1 283,33 €
Venise 1 500,00 €
Vérone 1 579,54 €
Viareggio 1 000,00 €
Vicence 1 506,00 €
Viterbe 1 300,00 €

 

En ce qui concerne le salaire minimum italien, celui-ci varie selon ta branche professionelle ou après négociation entre les partenaires sociaux comme c’est le cas pour la Suède, l’Autriche, Chypre, le Danemark ou encore la Finlande. En effet, en Italie, 85% des salariés italiens sont couverts par des conventions collectives.

À savoir :

  • En 2019, les femmes percevaient en moyenne 16% de moins que leurs homologues masculins en Europe. Alors qu’en Italie, ce chiffre n’était que de 5% selon Eurostat.
  • Depuis début 2019, le ministre de l’économie a proposé d’instaurer un salaire minimum de 9€ brut de l’heure.
  • Le salaire est plus avantageux au nord qu’au sud.

 

Le coût de la vie en Italie

On estime que le coût de la vie en Italie est 8,2% moins élevé qu’en France. Bien évidemment, le coût de la vie varie en fonction de l’attractivité de la ville comme dans tous les pays. Certaines zones du sud notamment t’offrent un coût de la vie bien moins élevé qu’au nord. Ici, tu trouveras ci-dessous le budget moyen à allouer à une location d’un studio en plein centre-ville des différentes villes italiennes.

Ville Loyer moyen
Ancône 470,00 €
Ascoli piceno 400,00 €
Asti 350,00 €
Bari 487,50 €
Barletta 400,00 €
Bergame 523,33 €
Biella 310,00 €
Bologne 701,56 €
Brescia 475,56 €
Brindisi 364,27 €
Caserte 500,00 €
Catanzaro 350,00 €
Côme 700,00 €
Cuneo 600,00 €
Ferrare 600,00 €
Florence 841,74 €
Foggia 400,00 €
Frosinone 400,00 €
Gênes 581,33 €
Grosseto 500,00 €
La Spezia 466,67 €
Lecce 475,00 €
Livourne 585,00 €
Matera 550,00 €
Milan 1 121,91 €
Modène 550,00 €
Monza 683,33 €
Naples 581,20 €
Novare 433,33 €
Padova 531,82 €
Parme 550,00 €
Pérouse 368,75 €
Pesaro 500,00 €
Pescara 550,00 €
Pise 650,00 €
Plaisance 481,43 €
Pordenone 566,67 €
Ravenne 493,33 €
Rimini 578,57 €
Rome 971,18 €
Salerne 583,33 €
Savone 600,00 €
Sienne 766,67 €
Tarente 400,00 €
Terni 375,00 €
Trente 605,83 €
Trévise 614,29 €
Trieste 501,25 €
Turin 578,85 €
Udine 476,00 €
Varèse 566,67 €
Venise 927,78 €
Vérone 771,43 €
Viareggio 600,00 €
Vicence 475,00 €
Viterbe 400,00 €

 

Comme tu pouvais t’en douter, les villes de Florence, Rome, Venise, Bologne et Milan sont les villes les plus chères pour se loger, mais également les plus touristiques. Ce sont celles qui sont le plus densément peuplées et qui accueille généralement les locaux de grandes entreprises.

Lire aussi : Comment éviter de casser la tirelire en échange universitaire ? 

 

Les secteurs qui recrutent le plus en Italie

Rappelons qu’en 2018, l’Italie était le 8e pays au PIB le plus important au monde, autrement dit, le huitième pays le plus riche au monde.

Par ailleurs, le secteur tertiaire représente 75% du PIB de l’Italie qui regroupe l’administration, la comptabilité, la gestion, le service à la clientèle, l’enseignement, l’ingénierie, les technologies de l’information et de la communication, la restauration et le tourisme.

Bien évidemment, parler italien constitue un vrai plus si tu souhaites y faire carrière. Un certificat de langues permettra d’être crédible aux yeux des recruteurs. Tu auras le choix entre le CILS (Certificat d’italien comme langue étrangère), la DITALS (Didactique de l’italien langue étrangère), le PLIDA (Connaissance de la langue italienne) ainsi que les tests et diplômes de la Chambre de Commerce Italienne pour la France. À savoir que le PLIDA est reconnu par le ministère de l’Instruction publique et de l’Enseignement supérieur et par le ministère des Affaires étrangères italiens.

Enfin le CIC (certificat d’italien commercial) est destiné aux professionnels ainsi qu’aux étudiants qui doivent valider leurs compétences linguistiques dans un contexte d’échanges économiques et commerciaux franco-italiens.

À savoir : 

  • La France et l’Italie sont l’un pour l’autre des partenaires économiques majeurs. En effet, la France est le 2e client et 2e fournisseur de l’Italie. Tandis que l’Italie est le 3e fournisseur et le 4e client de la France.

 

Travailler en Italie

Il est important de noter que, en tant que résident de l’Union européenne, il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour travailler en Italie ! Seul un papier d’identité (carte d’identité ou passeport en cours de validité) est suffisant pour une mission ou un job de moins de trois mois. En revanche, au delà de trois mois, tu devras renseigner ton identité dans les registres de recensement auprès d’un organisme public.

On compte plus de 1000 entreprises françaises au sein du pays, de quoi avoir le choix si tu souhaites faire un V.I.E, reconnu pour être un véritable tremplin pour une carrière à l’international pour les jeunes diplômés. 

En Italie, la durée légale du temps de travail est fixée à 40 heures par semaine avec un maximum de deux heures supplémentaires par jour ou douze heures par semaine. En termes de congés payés, sache que tu n’auras droit qu’à 20 jours, contre 25 en France. Par ailleurs, le calendrier italien compte 11 jours fériés.

Attention toutefois, pour les professions réglementées, il est nécessaire de faire une démarche de reconnaissance professionnelle pour pouvoir exercer dans le pays. C’est-à-dire faire reconnaître tes diplômes français auprès du pays concerné. Pour cela, tu devras te rendre auprès des ordres professionnels italiens. Pour savoir si tu es dans ce cas, consulte le CIMEA (centre d’information sur la mobilité et les équivalences académiques). 

À savoir :

  • En 2017, on estimait que 70 000 français s’étaient installés en Italie. Généralement, ceux-ci sont cadres, employés ou exercent une profession libérale.
  • Les heures de travail diffèrent selon les régions. Au nord, tu travailleras de 9h à 13h puis de 14h à 18h. Alors que dans le centre et le sud du pays, tu travailleras de 8h30 jusqu’à 12h45 avant de reprendre à 16h30 pour finir à 20h.