Diplômé de l’INSA Lyon et de HEC Paris, Raphaël Vullierme a cocréé Luko avec Benoît Bourdel. Cette neoassurance entend révolutionner le secteur de l’assurance habitation en mettant fin à la paperasse administrative à travers la possibilité de souscrire à une assurance habitation en quelques minutes. La promesse ? « 2 minutes pour déclarer un sinistre, 2 heures pour se faire rembourser, 2 jours pour recevoir la visite d’une expert.« 

 

Peux-tu nous présenter Luko ?

Chez Luko nous réinventons l’assurance habitation pour la rendre enfin simple, utile et transparente. Aujourd’hui, Luko est la première néo assurance habitation en France. C’est l’assurtech qui croît le plus vite en Europe avec 30% de croissance par mois !

 

Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans le monde de l’assurance ?

Au départ, Luko n’est pas une assurance ! Notre première aventure était centrée autour de la prévention. Avec Benoit, mon associé, nous développions des capteurs pour prévenir les sinistres et nos premiers clients étaient des assureurs, qui en équipaient ensuite leurs clients assurés. Mais travailler avec ces grands acteurs traditionnels s’est vite révélé fastidieux.

Nous avons réalisé qu’il y avait un manque de confiance criant entre les assurés et les assureurs. Si vous voulions vraiment protéger les foyers, il fallait que nous proposions également une assurance pour gérer rapidement les sinistres, un modèle de gestion transparent et une vraie proposition de valeur en matière de prévention.

 

Avec Luko, tu affirmes vouloir réinventer le modèle économique de l’assurance en prélevant 30% des cotisations pour tes coûts de fonctionnement et en plaçant les 70% dans un fonds commun afin d’indemniser les sinistres. Cette répartition des primes d’assurances est différente ailleurs ?

Tout à fait, nos frais de fonctionnement (30%) sont parmi les plus légers du marché. Nous pouvons nous permettre ces frais réduits car notre modèle est 100% en ligne : nous n’avons pas d’agence, pas de commerciaux et des budgets marketing plus faibles en proportion. Cela nous permet d’offrir la meilleure assurance au meilleur prix.

 

Une formule inédite permet à Luko de redistribuer une partie de l’argent non-utilisé en vue de rembourser les sinistres au bénéfice d’associations. Pourquoi ne pas les utiliser pour grandir plus vite ?

En effet, chez Luko nous avons mis en place ce que nous appelons le Giveback : 30% des cotisations sont destinées à notre fonctionnement et à la gestion de votre contrat. Tout le reste de l’argent (70%) sert à rembourser les sinistres. À la fin de l’année, s’il reste de l’argent non utilisé, il est reversé à l’association choisie par l’assuré.

C’est une décision forte pour nous car nous voulons redevenir ce tiers de confiance qu’est sensé être l’assureur. Notre raison d’être, c’est de mettre fin à un modèle d’assurance qui est à bout de souffle. Nous avons d’autres relais de croissance et ne voulons justement pas grossir sur l’argent destiné au remboursement des sinistres.

 

Quelles sont les causes soutenues par Luko ?

Les causes soutenues sont la protection de l’environnement avec l’association Terre & Humanisme ainsi que la lutte contre l’exclusion sociale avec les associations Emmaüs Défi, Habitat & humanisme et Simplon.

 

Après avoir fait l’INSA Lyon, tu t’es dirigé vers une Grande Ecole de commerce, HEC Paris. Pourquoi as-tu voulu compléter ton cursus ingénieur par une école de commerce ?

J’ai toujours su que je voulais me lancer dans l’entreprenariat. Quand je suis sorti de l’INSA, j’ai voulu continuer mes études et rejoindre une école de commerce pour renforcer ma compréhension business. J’ai choisi le master entrepreneur à HEC où j’ai pu compléter ma formation tout en rencontrant des modèles et des personnes inspirantes. C’est là-bas que j’ai lancé ma première boîte !

 

Comment vois-tu Luko dans 10 ans ?

Dans 10 ans, je vois Luko comme un acteur incontournable du foyer en Europe, que ce soit via l’assurance, la protection et la gestion de l’énergie. Nous voulons rendre les foyers plus sûrs et plus durables.

 

Avec d’autres produits que l’assurance habitation ?

Nous avons choisi de nous spécialiser dans la protection du foyer, c’est notre vision. On ne croit pas à l’assureur qui fait toutes les assurances possibles et imaginables. Nous proposons uniquement l’assurance habitation car nous voulons proposer le meilleur produit possible et satisfaire nos assurés. Notre focus : le foyer !