Cyril Chiche Lydia
Entrepreneurs inspirants Featured

« Je te fais un Lydia » : Rencontre avec Cyril Chiche, à l’origine de cette nouvelle licorne!

Tous les étudiants connaissent l’application Lydia. Cofondée par Cyril Chiche et Antoine Porte, le succès de cette startup, devenue Super App, se mesure avec l’apparition d’une expression devenue incontournable : « Je te fais un Lydia ». Dans ce nouveau numéro de So Biz, l’entrepreneur revient sur les débuts de Lydia, l’origine de ce nom si particulier, ses grandes réussites, ses échecs et les projets pour son entreprise.

 

 

Quel étudiant n’a jamais utilisé Lydia ? Tu fais tes courses pour une soirée ou tu paies le repas avec tes potes et ils te répondent : « Paie, je te fais un Lydia ». Ces dernières années, tu t’es forcément retrouvé dans cette situation !

Derrière Lydia, startup du NEXT40, se cachent deux hommes, Cyril Chiche et Antoine Porte. Ils affichaient tous les deux la volonté de révolutionner notre manière de payer en se positionnant sur le paiement par mobile. Bien plus qu’une application permettant de rembourser tes amis, les deux entrepreneurs ont fait évoluer leur produit pour créer une Super App qui offre désormais un vrai compte en banque, des comptes joints et, bientôt, un système pour investir en bourse.

Lire aussi : Découvre le portrait de Cyril Chiche, fondateur de Lydia.

 

 

Cyril Chiche et Lydia à la conquête des campus

À l’origine, Lydia propose un système de paiement pour particuliers et professionnels. Il fallait donc trouver en simultané les vendeurs et les clients potentiels. Ce ne fut pas une tâche aisée pour Cyril Chiche qui explique avoir démarché tout d’abord les chauffeurs de taxi qui ne se sont pas montrés ouverts à cette innovation.

Après plusieurs mois de recherches, ils trouvent enfin LA solution ! Ils partent à la conquête des campus en commençant par un BDE qui était à la recherche d’un système de paiement simple pour ses soirées. Dans ce numéro de So Biz, Cyril Chiche explique que c’est quand il a entendu un étudiant de l’Université Paris-Dauphine dire à son ami « Je te fais un Lydia », qu’il a compris la popularité de son application auprès des élèves de l’enseignement supérieur.

Aujourd’hui encore, la startup poursuit son engagement auprès des communautés étudiants avec Lydia Campus. Mais ce n’est pas la seule ambition de la startup qui souhaite réellement développer son application afin d’atteindre enfin la rentabilité d’ici 2022.