Plus connu sous le nom de business game, le serious game est une des méthodes d’enseignement les plus pratiquées dans les écoles de commerce. En effet, celui-ci immerge les étudiants dans une situation réelle dans le but de faciliter l’apprentissage. Mais pas seulement ! De nombreuses entreprises optent pour le serious game pour leurs employés. Découvre en détails en quoi il consiste et ce qu’il peut t’apporter !

 

Définition du serious game

Le jeu sérieux, plus connu sous le nom de serious game, est un jeu vidéo décliné en outil pédagogique destiné aux étudiants ou aux professionnels.

Selon le CERIMES (Centre Ressources Information Enseignement Supérieur), un serious game est un « véritable outil de formation, communication, simulation […] Les serious games (ou jeux sérieux) sont des applications développées à partir des technologies avancées du jeu vidéo, faisant appel aux mêmes approches de design et savoir-faire que le jeu classique (3D temps réel, simulation d’objets, d’individus, d’environnements…), mais qui dépassent la seule dimension du divertissement. » 

Julian Alvarez, professeur associé à l’ESPE de Lille et chercheur au sein du laboratoire DeVISU (université polytechnique Hauts-de-France), responsable Recherche au Play Research Lab de la Serre Numérique et concepteur de serious games définit le jeu sérieux comme « une application informatique, dont l’objectif est de combiner à la fois des aspects sérieux (serious) tels, de manière non exhaustive, l’enseignement, l’apprentissage, la communication ou encore l’information avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (game). Une telle association a donc pour but de s’écarter du simple divertissement ». Preuve ici que le serious game a une réelle destination pédagogique !

À savoir :

  • Le serious game s’est inspiré des jeux militaires américains apparus à la fin des années 1950.

Lire aussi : Tout ce que tu dois savoir sur le certificat Voltaire

 

Les avantages du serious game en entreprise

Le serious game présente plusieurs avantages pour une entreprise que ce soit au niveau du recrutement, des ressources humaines et plus globalement de la marque employeur !

Le serious game s’avère être un véritable atout pour recruter le bon profil, permettant une évaluation des performances des candidats. De plus, l’entreprise peut former ses employés sur diverses compétences techniques. Le serious game peut également transmettre des informations précieuses aux employés à propos du marché (nouveaux concurrents, nouveaux produits, etc.). Le serious game s’adapte en fonction du ou des profils des apprenants et facilite l’apprentissage.

Le serious game peut s’avérer être un véritable outil marketing, promouvant la marque employeur ! En effet, il reflète la culture de l’entreprise et est un excellent moyen de séduire les candidats. La transmission de cette culture se fera dès le serious game et permettra aux postulants de découvrir leur potentiel futur environnement de travail.

 

Les différents types de serious games pour les managers

Renault avait lancé le serious game « Renault Academy » afin de former ses commerciaux aux différents entretiens de vente et aux clients. Traduit en plus de vingt langues et disponible dans plus de 40 pays, ce serious game est accessible en autoformation ainsi qu’en formation présentielle.

Autre exemple : Skill’gym, où le jeu est conçu comme une salle d’entraînement virtuelle. Ce serious game destiné aux commerciaux et à leurs équipes permet d’améliorer leurs compétences en management, vente et gestion de la relation client. À savoir que le jeu est entièrement personnalisable !

De son côté, Serious Factory se concentre sur les cinq variables comportementales clés : les besoins, les connaissances, les évolutions, les insatisfactions et les usages. Ici, les entreprises pourront le personnaliser à leur guise afin d’être en accord avec les objectifs de formation.

Galderland, le serious game développé par Interaction Games, a été conçu pour former les commerciaux de Galderma. Contrairement aux autres serious games énoncés ci-dessus, les utilisateurs se retrouvent sur une île déserte où ceux-ci doivent faire face aux difficultés internes ensemble. Les candidats gagnent des points à partir du moment où ils répondent correctement aux questions qui portent sur les différents produits de Galderma.

 

Les autres types de serious games

Cependant, il existe de nombreux serious games, certains auxquels on n’aurait jamais pensé. Par exemple, Born to be alive est le premier jeu pédagogique de préparation à la naissance destiné à former les futures sages-femmes. Celui-ci est né en 2013 grâce à Dassault Systemes et iLUMENS juste après le serious game Staying Alive, dédié aux premiers gestes de secours.

Pour conclure, retenons que le serious game ou business game permet d’apprendre sans rendre compte de manière ludique à partir de son ordinateur, de sa tablette ou de son smartphone !

Lire aussi : Trouver sa voie grâce à la méthode japonaise ikigaï