Suite à la fermeture des établissements d’enseignement supérieur jusqu’à septembre prochain, l’ensemble des universités et des écoles ont dû s’adapter et proposer des cours à distance. Même si la majorité des établissements proposait déjà des cours en e-learning, la situation actuelle a accéléré le processus de digitalisation des contenus académiques au sein des Grandes Écoles.

 

Qu’est-ce que le e-learning ?

La formation en ligne, e-formation, e-learning ou encore l’apprentissage en ligne fait partie des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE). L’Union Européenne définit le e-learning comme « l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant, d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance. »

Le e-learning se matérialise par la formation sur internet ou formation en ligne réalisée à distance et à l’aide d’internet et des nouvelles technologies digitales. Celui-ci s’adresse à tous ceux qui souhaitent se former où ils le souhaitent, dans le domaine qu’ils désirent et à n’importe quel moment de la journée étant donné que le contenu pédagogique est toujours disponible en asynchrone. Toutefois, il serait plus approprié d’évoquer la notion de digital learning à l’heure actuelle, bien qu’il soit moins connu que le terme e-learning.

 

Qu’est-ce que le digital learning ?

Le digital learning est en quelque sorte le nouveau nom du e-learning. En effet, le e-learning englobait seulement les plateformes de formations à distance via ordinateur, contrairement au digital learning qui inclut tous les types de supports utilisés tels que les ordinateurs, les smartphones et les tablettes. Le digital learning peut également prendre la forme de cours en présentiels, dans ce cas le digital learning rentre dans un processus d’apprentissage hybride (formation en ligne et formation en présentiel). C’est ce qu’on appelle le blended learning.

La formation en ligne se présente sous plusieurs formes telles que les :

  • Social learning
  • Vidéos
  • Serious game
  • Réalité immersive
  • Social learning
  • Immersive learning
  • MOOC (Massive Open Online Course) destiné au grand public
  • COOC (Corporate Online Open course) destiné aux clients d’une entreprise ou auprès de ses salariés
  • SPOC (Small private Online Courses) destine à un nombre restraint de personne avec un nombre d’accès volontairement limité.
  • Mobile learning
  • Classe inversée
  • Micro learning

Les évaluations se font souvent sous forme de QCM où tu devras ou non justifier tes réponses. Généralement, les formations en ligne t’évaluent pendant et à la fin du cursus.

Lire aussi : MOOC, Pourquoi les écoles de commerce sont à la traîne ?

 

Les avantages de l’enseignement à distance

Tout d’abord, contrairement aux idées reçues, tout le monde peut avoir accès au e-learning, la majorité du temps à un prix beaucoup plus avantageux. D’autre part, le fait d’avoir accès aux différents moodles 24h/24, 7j/7, permet de gérer ton temps et ton apprentissage comme tu le souhaites. Attention, cependant, cette flexibilité et cette gestion du temps est un atout en temps normal, mais ne s’applique pas vraiment lorsque l’enseignement à distance est proposé par les écoles pour pallier la fermeture des établissements. En effet, les établissements d’enseignement supérieurs ont conservé le même rythme d’apprentissage.

À savoir :

  • Si tu as réussi avec brio l’une de ces formations en ligne, cela peut constituer un véritable atout sur ton CV qui peut t’ouvrir les portes de nouvelles opportunités professionnelles.

Participe à la grande enquête Business Cool en donnant ton avis sur la gestion de la crise de ton école et tente de remporter une carte cadeau Amazon ! 

 

Les formations disponibles en e-learning

Le e-learning propose un large choix de formations. Ceci est d’ailleurs l’un des principaux atouts de l’enseignement à distance. Tu trouveras des cours en marketing digital, en langues, en management, en leadership, en Excel, en IT, etc.

D’autre part, le fait d’être évalué durant la phase et à la fin de ton apprentissage permet de progresser plus facilement et rapidement.

D’ailleurs, si tu souhaites en savoir plus sur les fonctionnalités d’Excel, découvre 10 astuces excel pour briller en stage.

 

Quelques chiffres sur le e-learning

Cela ne t’as pas échappé, l’année 2020 fut fructueuse pour toutes les plateformes de visioconférence et de e-learning en France. En effet, Le confinement a mis près d’un milliard de personnes, dans le monde, en télétravail. En France, on estime que la crise sanitaire a poussé 5 à 8 millions de français du secteur privé à travailler depuis la maison.

En mai, Zoom qui a détrôné le célèbre logiciel Skype, comptabilise 200 millions d’utilisateurs pour une capitalisation de l’entreprise de 50 milliards de dollars, un chiffre qui a atteint 66,94Mlds ce mardi 11 août 2020. Quant à Teams, la plateforme compte 75 millions d’utilisateurs par jour selon Satya Nadella. Slack a également connu une hausse fulgurante, 7000 clients conquis, 44% de messages en plus par utilisateur.

Les plateformes d’enseignement ont également profité de ce confinement tel que Maxicours qui était gratuit pour tous les élèves confinés de 9h à 17h.

 

Les inconvénients de l’enseignement à distance

Se former grâce aux plateformes de e-learning demande une certaine autonomie et rigueur de l’apprenant. Certains peuvent regretter le manque de contact humain. En effet, ces interactions qui te permettent d’interroger et d’expliquer les problèmes que tu rencontres directement à ton professeur constituent l’un des avantages majeurs des cours en présentiel, contrairement aux formations en ligne. Par ailleurs, le contenu n’est pas forcément adapté à toutes les demandes et besoins des apprenants. Les formations en ligne ont également le désavantage de ne pas proposer beaucoup d’ateliers pratiques.

Il est également possible que tu aies du mal à t’y retrouver parmi toutes ces plateformes qui fleurissent sur la toile. Attention à bien t’informer à propos de la reconnaissance des certificats délivrés et des organismes. Assure-toi que la certification soit bien reconnue soit par l’État, soit par le monde professionnel en étant enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Lire aussi : GEM confirme ses modalités de rentrée