Pour la rentrée 2020, qui marquera le début d’une année atypique, ICN BS annonce plusieurs nouveautés pour les étudiants, à commencer par sa triple accréditation internationale, un précieux sésame qui va permettre à l’école de nouer des partenariats avec des établissements prestigieux à travers le monde. Zoom sur ce qui attendra les étudiants, dès septembre, avec Florence Legros, DG de l’école, et Sarah Vaughan, Directrice déléguée en charge des accréditations internationales.

 

ICN BS travaille depuis 2012 sur l’obtention de l’accréditation AACSB, la dernière qui lui manquait pour afficher la triple couronne, mais les changements successifs de direction, avant la nomination de Florence Legros, avaient mis en pause ce projet. Depuis fin avril, c’est désormais chose faite pour l’établissement. L’école fait partie des 1% de business schools, dans le monde, à afficher cette précieuse distinction.

 

AACSB : Les points forts d’ICN BS

Parmi les forces de l’établissement, observées par les auditeurs de l’organisme d’accréditation, on note la qualité et l’engagement des équipes pédagogiques, mais également de l’écosystème : alumni, entreprises et collectivités. Autre point particulièrement apprécié, qui fait la particularité d’ICN : le développement art-technologie-management de l’établissement, en collaboration avec ses partenaires, présents sur le campus ARTEM, que sont Mines Nancy et l’École Nationale Supérieure d’Art et de Design de Nancy.

Le fait qu’ICN fasse désormais partie des 1% de business schools à afficher la triple couronne va également permettre à la direction de l’école d’aller chercher des partenariats plus prestigieux aux quatre coins du monde. « Cela donne une visibilité sur notre singularité à l’échelle mondiale, cela va nous donner un élan pour oser aller plus loin et plus vite, notamment sur la création d’un club art-technologie-management », se réjouit Sarah Vaughan.

 

Station A : La nouveauté de ICN BS pour la rentrée 2020 faisant suite à sa triple accréditation

Dans le but de poursuivre son travail sur la dynamique art-technologie-management qui irrigue la pédagogie de l’école, ICN BS a conçu un bâtiment dédié à l’innovation pédagogique et l’interdisciplinarité : Station A. Si cet édifice était programmé pour le début de l’été, le coronavirus est passé par là et a repoussé son inauguration, l’obligeant à ouvrir plus tard cette année.

Au programme : « des salles atypiques destinées à l’innovation pédagogique, un knowledge hube et un espace de coworking, ainsi que le département art-technologie-management », détaille Florence Legros. Station A sera également « ouvert aux partenaires, notamment aux entreprises, pour les sensibiliser à cette nouvelle façon de faire et permettra de réunir les partenaires internationaux qui seront intéressés par cette pédagogique qui fait la part belle aux nouvelles compétences demandées par les entreprises comme la résilience, l’innovation et la flexibilité », complète Sarah Vaughan.

 

Coronavirus : focus sur la rentrée 2020

Après l’annonce de GEM de privilégier le distanciel pour la rentrée 2020, nous avons interrogé ICN BS sur ses projets pour septembre. L’école est en train de plancher sur le sujet, imaginant plusieurs scenarii. Seule certitude, « tous les enseignements seront prêts en distanciel », si besoin, « mais nous ne dispenserons pas 100% des enseignements à distance », rassure la DG de l’établissement.

Globalement, l’établissement prépare une rentrée où les cours seront dispensés en petits groupes. Il y aura une part de distanciel mais l’école attend donc d’avoir organisé les emplois du temps pour évaluer la part des enseignements qui seront délivrés à distance. Concernant les étudiants internationaux, ICN BS imagine une rentrée progressive au fur et à mesure des mesures de déconfinement dans les divers pays et de l’ouverture des frontières. « Une incertitude demeure : est-ce que les élèves étrangers auront un visa ? La CGE a écrit aux ministères concernés pour faire la lumière sur cette problématique. »

Le séjour académique obligatoire sera également chamboulé. Ainsi, ICN BS a donné le choix aux étudiants de repousser leur départ d’un ou deux semestres, de partir sur le campus berlinois ou de réaliser un stage dans une entreprise exposée à l’international, en France.

Lire aussi : Cours en ligne : comment ton école a-t-elle géré la crise ? Donne ton avis et tente de gagner une carte cadeau Amazon !

 

Les autres nouveautés pour la rentrée 2020 d’ICN

Parmi les autres projets de l’école, on retrouve le volet international, avec l’accélération des échanges d’enseignants, l’objectif de créer un club art-technologie-management, grâce à Station A, pour fédérer d’autres établissements internationaux autour de cette pédagogie. Quinze MSc seront également ouverts pour la rentrée, permettant aux étudiants d’obtenir un double-diplôme.

En outre, ICN BS mène sa stratégie de refonte de formation continue et a finalisé un dossier pour former des demandeurs d’emploi, pour des postes de cadres intermédiaires, sur le campus de la Défense. Par ailleurs, ce campus accueillera, dès 2020, la première promotion du Bachelor avec 40 à 50 étudiants et la deuxième promo du PGE.