mercredi, juillet 14, 2021
AccueilActuActu écolesL’ESSEC présente sa fresque de la diversité

L’ESSEC présente sa fresque de la diversité

La question de la diversité se pose de plus en plus dans les écoles de commerce. Certaines imaginent des dispositifs pour intégrer plus d’étudiants boursiers chaque année. De son côté, l’ESSEC a dévoilé une fresque de la diversité pour sensibiliser ses élèves à ces questions. Elle a présenté cette création en avant-première aux écoles de la CGE.

 

La diversité est au cœur des débats dans l’univers de l’enseignement supérieur. L’ESSEC a proposé une solution pour sensibiliser personnels et étudiants aux questions liées au handicap, à la couleur de peau, à l’orientation sexuelle ou religieuse : la fresque de la diversité.

Si elle a été créée à l’ESSEC, cette fresque de la diversité est amenée à être répliquée dans d’autres Grandes Écoles, à l’image de la fresque du climat. C’est la raison pour laquelle l’école de commerce a décidé de dévoiler en avant-première à ce dispositif aux établissements membre de la Conférence des Grandes Écoles.

 

Qu’est-ce que la fresque de la diversité de l’ESSEC ?

Concrètement, la fresque de la diversité de l’ESSEC se découpe en plusieurs activités et rounds. Réunis en petits groupes, les participants doivent respecter trois règles : liberté (d’expression, d’opinion…), égalité (chacun doit avoir un temps de parole égal) et fraternité.

La première activité permet briser la glace et donne la possibilité aux étudiants d’apprendre à mieux connaître l’autre en répondant à des questions du type : « Quelle est l’histoire de mon prénom ? » ou encore « Quelle est ma différence ? » Ils doivent ensuite donner les mots-clés qui leur viennent à l’esprit quand on parle de diversité.

Les étudiants rentrent ensuite dans le vif du sujet quand ils doivent faire le jeu de l’échelle. Ils doivent se placer de part et d’autre d’une ligne imaginaire allant de 1 à 100 pour répondre à différentes questions comme : « Quel est le pourcentage de personnes européennes se déclarant LGBTQIA+ affirmant avoir vécu une discrimination au cours des 12 derniers mois ? » La réponse est 43%. Cette activité permet d’avoir une meilleure vision des discriminations qui touchent encore la population en 2021.

D’autres activités entrecoupent les différents rounds. Elles permettent de confronter les étudiants aux idées reçues autour de la diversité ou de mettre en évidence les différents vécus de leurs pairs qui peuvent être discriminés pour leur sexe, leur religion, etc.

Durant les rounds, les participants doivent organiser des cartes thématiques selon des groupes cohérents. On retrouvera des thèmes comme le refus d’un entretien d’embauche à cause d’un nom racisé, la précarisation du niveau de vie, le principe d’équité ou encore les biais cognitifs. Cela permet de comprendre comment se construisent les mécanismes qui induisent de la discrimination et comment les briser.

Fresque de la diversité ESSEC

En effet, avec cette fresque de la diversité, l’ESSEC entend former des managers sensibles aux questions de discrimination et de diversité. L’objectif ? Casser les schémas du passé qui empêchent encore certaines catégories de la population d’accéder aux études ou à certains postes dans une entreprise.

Lire aussi : L’ESSEC ouvre un track européen avec plusieurs institutions prestigieuses en Europe.

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News