mardi, octobre 20, 2020
Accueil Actu Actu écoles Fin des écrits pour Passerelle Bachelor et du format synchrone pour Passerelle...

Fin des écrits pour Passerelle Bachelor et du format synchrone pour Passerelle Grande École : Toutes les nouveautés des concours 2021

Le concours Passerelle, qui s’adresse aux étudiants qui souhaitent intégrer un bachelor ou un PGE dans une dizaine d’écoles de commerce en admissions parallèles, a profité de sa conférence de rentrée pour annoncer ses nouveautés pour le concours 2021, mais aussi pour revenir sur une édition 2020 fortement impactée par le coronavirus.

 

Les nouveautés de Passerelle Grande École 2021

L’édition 2021 de Passerelle Grande École tire forcément les leçons de ce qui s’est passé cette année avec le coronavirus. Ainsi, le concours souhaite capitaliser sur la mise en place du digital qui a bien fonctionné en 2020 et permettre de passer certains examens à domicile.

Désormais, fini le synchrone ! Les épreuves écrites se dérouleront sur plusieurs mois et seront étalées sur une vingtaine de sessions programmées de février à avril. Les candidats pourront passer les épreuves souvent à domicile, avec une surveillance à distance, soit dans les centres d’examens. En outre, les sujets seront tirés au sort dans une banque de question et chaque étudiant composera sur un sujet qui lui est propre. Compte tenu du contexte, les épreuves orales pourront se dérouler à distance, sur des dates prédéfinies. Cela s’adresse aux candidats qui sont en stage, à l’étranger, en outre-mer ou même qui ne pourraient se rendre physiquement à un entretien individuel.

Concernant le détail des épreuves, nous retrouvons les épreuves écrites à correction automatique communes à l’ensemble des écoles avec une épreuve au choix parmi une dizaine de spécialités, une épreuve d’anglais et une épreuve de français en cours de conception. Elle remplace l’épreuve de synthèse. Du côté des oraux, l’épreuve d’anglais commune à toutes les écoles demeure, tout comme l’entretien individuel et l’épreuve de LV2 (uniquement pour ceux qui rejoignent GEM.

En 2021, les écoles ouvrent des places sur Passerelle Grande École sont : EM Normandie, IMT-BS, SCBS, ICN, BSB, Excelia BS, ESC Clermont, GEM et MBS. Elles offriront 2 605 places. Il y aura également la mise en place de journées de préparation pour les concours. Les droits d’inscription sont toujours de 120€ pour Passerelle Grande École.

 

Les nouveautés de Passerelle Bachelor 2021

Cette année, les candidats pourront espérer intégrer GEM, pour son nouveau bachelor qui ouvre en 2021 à Paris, l’EM Normandie, IMT-BS, BSB (pour Dijon et Lyon) et l’ESC Clermont avec le concours Passerelle Bachelor. Ces écoles proposent 630 places.

Encore une fois, le concours 2021 hérite de dispositifs mis en place pour l’édition 2020. Le concours Passerelle Bachelor 2021 sera également marqué par la refonte du bac et des spécialités. Ainsi, cette édition 2021 a pour vocation de valoriser les compétences académiques et le profil des candidats et de permettre à tous de se démarquer en mettant en avant une spécialité au choix tout en offrant la possibilité de défendre sa candidature à travers un entretien individuel oral.

Finis les écrits ! Désormais, les résultats du candidat s’appuieront à 50% sur l’analyse de son dossier, qui comprendra les notes de français de Première, les notes d’anglais de Terminale, mais aussi d’une spécialité au choix, et à 50% des oraux qui comprennent une épreuve d’anglais et un entretien individuel.

Parmi les nouveautés, on observe la prise en compte des notes de spécialité, la possibilité de faire des oraux en ligne, mais aussi la mise en place de nouveaux droits d’inscription !  Désormais, il faudra débourser 60€ pour présenter une école et rajouter 20€ par école supplémentaire. Les boursiers seront exonérés, comme pour les éditions précédentes du concours Passerelle Bachelor.

 

Passerelle 2020 : une édition fortement perturbée par le COVID

Jean-François Fiorina, président du concours Passerelle, est revenu sur le calendrier de l’édition 2020 qui a subi de plein fouet les conséquences de la crise économique et du confinement. En effet, le confinement a été annoncé la veille de l’envoi des épreuves dans les différents centres d’examen, perturbant l’organisation du concours. Le 24 mars, la CGE (Conférence des Grandes Écoles) a annoncé ensuite l’abandon des oraux et met la priorité sur un recrutement sur dossier. « Nous ne regrettons pas cette décision. Il aurait été impossible d’organiser les oraux », indique le président de Passerelle. L’instance a également adopté la baisse des droits d’inscription.

Dès le lendemain, Passerelle a annoncé les nouvelles modalités d’examen pour Passerelle Bachelor, puis, le 2 avril, les nouvelles modalités de sélection des étudiants pour Passerelle Grande École sont rendues publiques, parmi lesquelles : la fermeture de tous les centres d’examen, l’annulation de l’épreuve de synthèse et des oraux et la remise de 50% sur droits d’inscription.

En outre, le concours sera finalement annulé alors qu’il aurait pu se dérouler à distance, cette option ayant été testée par Passerelle pour être déployée lors de l’édition 2020. Cependant, Jean-François Fiorina indique que le MESRI était contre cette solution, préférant ne pas défavoriser ceux qui n’avaient pas accès à un bon débit Internet.

 

Comment le concours Passerelle s’est adapté à la crise ?

Pour pallier l’absence de concours, Passerelle Grande École a mis en place une épreuve nommée « Dossier personnel ». Du 14 au 17 avril, les candidats devaient déposer un CV et pouvaient fournir des pièces complémentaires comme une lettre de recommandation ou un certificat. Ils ont également dû répondre à des questions personnalisées en fonction de leur niveau. « L’objectif de ce dossier personnel était d’évaluer la profondeur de la réflexion, la cohérence du dossier dans son ensemble, mais aussi la pertinence de suivre une formation en école de management », explique Catherine Gauthier de la Plaine, déléguée générale du concours Passerelle. Pour les épreuves d’anglais et les épreuves au choix, les candidats pouvaient passer les tests sur la plateforme d’examen ou fournir un test extérieur (TOEFL, TOEIC, etc.). Une forte majorité a opté pour les tests Passerelle (75%).

Concernant Passerelle Bachelor, le concours a pris en compte les notes de français de Première et d’anglais en Terminale. Le test Logique et Ouverture du monde a été abandonné, tout comme les oraux. Une note d’appréciation générale a été donnée en s’appuyant sur la fiche avenir (ou la mention au bac), les appréciations des professeurs et le PMF (Projet de Formation Motivé).

Lire aussi : L’interview du président de Passerelle sur l’impact de la crise.

 

Un bilan positif pour Passerelle 2020

Malgré la crise qui a eu un impact sur les examens, Passerelle Grande École a connu une édition 2020 historique avec une hausse de 14% sur le nombre d’inscrits et une augmentation de 5% du nombre d’intégrés dans les écoles de commerce. La majorité des candidats provient de formations en commerce, en économie-gestion et en gestion-comptabilité. Les diplômes les plus représentées sont le DUT, le BTS et la Licence 2 pour les étudiants qui ont passé le concours Passerelle 1 et la Licence 3, le bachelor et la Licence Pro pour les candidats à Passerelle 2.

En revanche, du côté de Passerelle Bachelor, on observe une baisse d’intégrés de 7% par rapport à 2019. Les intégrés du concours sont majoritairement des étudiants de Terminale (84%) et des élèves en première année d’études dans le supérieur en réorientation (16%). Concernant ceux qui sortent du bac, l’immense majorité provient de la filière ES (47%) et S (32%).

 

À quoi ressemblera le concours Passerelle dans trois ans ?

Passerelle a profité de cette conférence de rentrée pour faire un peu de prospective et imaginer son évolution dans les trois prochaines années. Jean-François Fiorina voit plusieurs éléments qui peuvent pousser le concours Passerelle à se réinventer. Le premier est forcément la réforme du bac qui va impacter Passerelle Bachelor 2021, mais aussi les éditions suivantes. « Je pense que cela va entrainer une révolution des orientations », suppose le président du concours.

L’autre élément qui va impacter le concours, c’est le passage des IUT en trois ans, avec la création du BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) dès septembre 2021. « Cela va assécher le vivier des bac+2. Il faudra diminuer le nombre de places sur Passerelle 1, pour augmenter sur Passerelle 2, tout en sachant que nous n’avons pas encore assez d’éléments sur l’évolution des BTS », s’inquiète Jean-François Fiorina.

Must Read

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

Related News

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

À quoi ressembleront les métiers de demain et comment s’y former ?

En plein crise du coronavirus, Vinci, NEOMA et Arts et Métiers ParisTech ont tenté d'imaginer les métiers de demain et comment s'y former.