Le VTE est un dispositif qui vise à attirer les étudiants ou jeunes diplômés dans les territoires. 57% des PME-ETI du territoire considèrent qu’elles manquent de talents pour grandir. Face à ce constat alarmant, la BPI a lancé le dispositif Volontariat Territorial en Entreprise (VTE). Pour les étudiants c’est un moyen de participer à une aventure humaine dans les industries auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé.

 

Le VTE, qu’est-ce que c’est ?

Le but du VTE est d’inciter les étudiants à aller dans les entreprises du territoire durant au moins une année. Ces missions sont destinées aux personnes titulaires d’une formation allant du Bac+2 au Bac+5. Sur le site de la BPI nous pouvons lire : « le VTE c’est l’occasion pour les jeunes d’endosser des responsabilités avec un contrat en alternance de longue durée ou un contrat post-diplômé d’une année minimum. »

Selon Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance « L’idée est simple : si vous ne savez pas encore vers quel parcours professionnel vous orienter en sortie d’école, si ça n’est pas clair dans votre esprit, allez passer au moins un an aux côtés d’un patron ou d’une patronne de PME. Nous nous chargeons de tout. »

Pourquoi le VTE a-t-il été créé ?

A travers le mouvement « French Lab », le Ministère de l’Economie et des Finances accompagne la transformation de l’industrie en France. C’est dans ce contexte qu’a été pensé le VTE. Face aux difficultés rencontrées par les PME et ETI pour recruter des jeunes talents, le VTE a été lancé. Dans la conception, le VTE est un VIE à l’échelle nationale au service des PME et ETI.

 

Pourquoi faire un VTE ?

Le VTE est décrit comme une expérience gagnant-gagnant. Du côté du recruteur, le VTE est un moyen d’attirer des talents qu’il aurait eu du mal à recruter. Pour l’étudiant ou le jeune diplômé c’est le moyen d’obtenir d’importantes responsabilités et « de vivre une expérience à 360° permettant d’acquérir une connaissance fine de l’entreprise et de ses métiers » selon la BPI.

 

Quelles sont les missions que l’on peut faire grâce au VTE ?

Les missions des VTE sont encadrées selon différentes catégories :

  • Expérience « Bras droit du dirigeant »
  • Projet de transformation/digitalisation/nouveau business model
  • Projet technologique en ruptures/Nouveau produit/Nouvelles méthodes de production
  • Développement international (depuis la France)
  • Finance/M&A
  • Marketing/Communication
  • Marque employeur/RH/RSE

 

Où peut-on réaliser un VTE ?

Sur 141 territoires d’industrie, 12 se sont déjà engagés dans la démarche. Parmi eux, on peut compter la Normandie (Dieppe, Figeac et Rodez). Le programme est ambitieux et a pour objectif d’intégrer un maximum de territoires d’industrie.

 

Quel type de contrat est lié au VTE ?

Le VTE est destiné aux étudiants de Bac+2 à Bac+5. Le VTE peut prendre deux formats :

  • Une alternance : contrat d’apprentissage ou de professionnalisation
  • Un contrat après la diplômation : CDD ou CDI d’une durée d’au moins un an

 

Quel salaire pour un VTE ?

Contrairement au VIE où les salaires sont connus selon les zones géographiques, les rémunérations des VTE sont soumises au marché (CDI, CDD) ou aux réglementations (alternance).

 

Quels sont les avantages du contrat VTE ?

Sur de nombreux points, le VTE ressemble davantage à un contrat classique qu’à un VIE. Le VIE est souvent apprécié des étudiants car il permet assez facilement de travailler à l’étranger et offre des rémunérations intéressantes, cadrées et connues en amont.

Le VTE, quant à lui, a pour objectif d’encourager les jeunes à aller dans des territoires souvent mis de côté et la rémunération est indexée au marché. Il devient alors légitime de se poser la question : quels sont les avantages apportés par la notion de VTE ?

La BPI s’est engagée à faire valoir la notion de VTE auprès des DRH des grands groupes. Les participants pourront annoter sur leur CV « VTE Bpifrance ».  Ce programme VTE est donc une ligne différenciante à ajouter à son CV. C’est en cela qu’il est différent d’un contrat classique.

De plus, certaines collectivités dans lesquelles se trouvent les entreprises où auront lieu les VTE proposeront un accompagnement : aide au logement, facilités de transport, bourses… Ces avantages sont dépendants des zones géographiques.

 

Comment postuler pour un VTE ?

Pour postuler il faut aller consulter les annonces sur le site VTE, il y a actuellement une soixantaine d’offres proposées.

Si ça vous tente d’aller travailler dans une ETI ou une PMI sur un territoire français, le VTE est fait pour vous !