jeudi, juillet 29, 2021
AccueilVie ProSe Faire RecruterRippleMatch : le tinder du recrutement 

RippleMatch : le tinder du recrutement 

Définir sa trajectoire professionnelle est l’un des plus grands défis que les étudiants doivent relever, surtout face à un marché de travail morose et à une concurrence très rude. Dans cet univers, RippleMatch s’est imposé comme la startup qui aide les jeunes diplômés à décrocher leur premier emploi et à booster leur employabilité. 

 

Le début et le lancement de RippleMatch

L’idée de RippleMatch est née au beau milieu d’une réflexion profonde sur l’avenir professionnel d’un étudiant en première année, dans une chambre étudiante de l’université américaine Yale. Andrew Myers se souvient encore du regard déçu que lui avait lancé sa mère lorsqu’il lui a annoncé qu’il abandonnait ses études pour se consacrer à son nouveau projet.

Alors que le reste de sa promotion postulait à des stages, lui avait pour ambition de créer une startup pour les aider dans leurs démarches. RippleMatch est cofondée avec Eric Ho, étudiant à Yale, qui a décliné une offre d’emploi à 300 000 dollars chez Facebook pour s’investir pleinement aux côtés d’Andrew Myers. 

L’idée de RippleMatch était de créer un service révolutionnaire permettant d’automatiser les recrutements et l’accompagnement des étudiants. Le logiciel de la société traite automatiquement toutes les tâches qui sont traditionnellement liées au recrutement, ce qui permet un gain de temps considérable pour les entreprises et un accroissement de l’efficacité des candidats tout en les aidant à trouver les offres d’emploi qui leur correspondent. 

 

La croissance fulgurante de RippleMarch

Cinq ans après son lancement, la startup basée à New York a aidé plus d’un million de jeunes diplômés en début de carrière à trouver un emploi auprès d’entreprises partenaires, à l’image d’Amazon, eBay, Pfzier ou encore General Mills. 

Ce mardi 20 avril, RippleMatch a annoncé une nouvelle levée de fonds s’élevant à 23,5 millions de dollars, ce qui porte son financement total à 34 millions de dollars, pour une valorisation de près de 100 millions de dollars. Parmi les investisseurs figurent Invus Partners, Renegade et Gaingels. À cette occasion, l’entreprise a lancé un nouvel outil de gestion de relations entre candidats et entreprises, qui a pour objectif d’aider les employeurs à suivre les démarches de recrutement et favoriser la proximité avec les étudiants.

Les entreprises paient un abonnement annuel compris entre 25 000 et 250 000 dollars, tandis que les étudiants bénéficient du service gratuitement. Une fois leurs informations renseignées (parcours professionnel, atouts, motivations, etc), l’intelligence artificielle analyse leurs profils et identifie les organisations qui leur correspondent le plus. 

Aujourd’hui, RippleMatch travaille en collaboration avec plus de 800 campus. Andrew Myers explique : « Avec RippleMatch, vous n’êtes mis en relation qu’avec des employeurs auprès desquels vous avez de fortes chances d’obtenir un entretien et, dans 60 % des cas, vous finissez par décrocher un entretien au premier tour. Les candidats font donc vraiment confiance à notre système ». 

 

RippleMatch : une plateforme qui prône la diversité

Les étudiants inscrits sur RippleMatch sont issus de plus de 1 300 universités et facultés différentes. La plateforme permet ainsi aux employeurs de recruter des candidats issus de milieux sous-représentés. La diversité des profils, associée à l’automatisation de certaines tâches, sont les principaux aspects qui distinguent RippleMatch des géants classiques de la recherche d’emploi, comme LinkedIn et Indeed. En effet, il n’y a pas de biais de genre ou ethnique au sein de cet algorithme qui a été étudié pour éviter ce genre de problématiques.

Jenn Prevoznik McNamara, directrice RH chez SAP, se réjouit du partenariat signé avec la startup : « L’utilisation quotidienne de la plateforme RippleMatch nous permet d’évoluer et d’attirer les meilleurs profils, surtout en cette période où le virtuel a pris le dessus. Leurs analyses de données, leur plateforme de gestion des événements et leur collaboration nous permettent de prendre des décisions d’embauche stratégiques. »

Lire aussi : Startup, les plus grosses levées de fonds en France en 2021

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
12,900SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,656AbonnésS'abonner

Related News