samedi, avril 17, 2021
Accueil Conseil Recrutement : que répondre à la question "avez-vous d'autres pistes" ?

Recrutement : que répondre à la question « avez-vous d’autres pistes » ?

Que tu sois à la recherche d’un stage ou de ton premier job, il est très rare que tu ne postules qu’à une seule et unique offre d’emploi. Si l’idée est de maximiser tes chances qu’un entretien d’embauche se passe pour le mieux, il est important de se préparer à la question « avez-vous d’autres pistes » pour ne pas être pris de court le jour J.  

Il s’agit de l’une des questions les plus récurrentes lors des entretiens. Les recruteurs sont conscients du fait que les candidats sont engagés dans plusieurs processus de recrutement simultanément. Il serait donc dommage de ne pas s’y préparer en amont ou d’avancer une réponse pénalisante.

 

Ce que le recruteur cherche à savoir derrière cette question 

 Si le recruteur te pose cette question, c’est qu’il y a de fortes chances que ton profil l’intéresse fortement et qu’il souhaite avoir une idée de ta valeur sur le marché du travail. Il n’y a pas que les candidats qui sont en concurrence, les entreprises le sont également pour trouver leur perle rare et le profil qui correspond le plus à leurs besoins. Le recruteur cherche à évaluer ta répartie et ta logique. Si ta réponse est mal structurée ou mal formulée, cela peut être révélateur de plusieurs aspects de ta personnalité et de ta sincérité en l’occurrence.

Avoir postulé à plusieurs offres sans aucun lien entre elles peut également donner une mauvaise image de toi. Il est en effet recommandé d’avoir un domaine d’activité bien défini et de postuler à des offres similaires, afin de donner l’impression de ne pas « postuler au hasard ». Cela est révélateur de ta détermination à intégrer un secteur précis. « Cette question, que je pose systématiquement en début d’entretien, me permet simplement de voir à quel type d’annonces le candidat postule et de savoir si celles-ci sont proches du poste que je compte lui proposer. » précise Gaëlle Marre, directrice associée du cabinet Office Team, à Keljob.

 

Pourquoi il ne faut pas trop en dire lors d’un entretien ?

Si le recruteur te pose cette question, l’idéal est de répondre sincèrement, sans pour autant entrer dans les détails (nom de l’entreprise concurrente, ressenti par rapport à l’entretien, préférences, etc). Contente-toi d’avancer une réponse du type : ”je suis actuellement en échange avec une entreprise intervenant dans le secteur bancaire, pour un poste d’analyste crédit à pourvoir en alternance à partir du mois de septembre”. Donner plus de détails que cela pourrait te porter préjudice. 

Paradoxalement, les recruteurs apprécient le fait d’être en concurrence avec d’autres entreprises. Cela démontre l’attractivité de ton profil. « Un candidat est forcément plus attirant s’il est déjà courtisé », confirme Yves Gautier, coach en recrutement, spécialisé dans l’entretien d’embauche, à Keljob. Le fait d’avoir d’autres pistes d’emploi peut même créer une urgence de recrutement et accélérer ton processus d’intégration au sein de l’entreprise. 

Lire aussi : Apprendre à exprimer son désaccord en entretien d’embauche

 

Éléments à éviter impérativement 

Si tu n’as encore passé aucun entretien d’embauche, tu n’auras naturellement aucune autre proposition d’emploi. Il est donc préférable de privilégier la sincérité et simplement répondre que tu en es au début de tes recherches et que tes autres pistes ne vont pas tarder à démarrer. « Ce n’est pas honteux de ne pas avoir d’autres pistes. D’autant qu’il peut y avoir plein de raisons qui peuvent l’expliquer : un candidat qui commence tout juste ses démarches et qui n’a pas encore mis son CV sur un jobboard, un autre qui tient à cibler ses recherches sur un seul secteur d’activité ou un dernier qui évolue dans une filière très concurrentielle… » détaille la directrice associée d’Office Team.

Si le recruteur te demande depuis combien de temps tu as commencé tes recherches, ne mens surtout pas. Il est toujours préférable de répondre sincèrement aux questions plutôt que de se faire piéger et voir ses chances d’intégrer l’entreprise s’envoler. 

Lire aussi : Les 10 erreurs à éviter sur son CV

 

Exemple de réponses à apporter lors de l’entretien

Pour répondre à cette question avec brio, nous te recommandons de rebondir sur tes motivations à rejoindre l’entreprise et ainsi de tourner la question à ton avantage. 

Il est important de faire preuve d’optimisme et d’éviter les réponses du type : ”si je ne suis pas pris au sein de votre entreprise, je ne saurais quoi faire de ma vie, surtout dans un contexte économique aussi compliqué”. Au contraire, il est recommandé d’avancer des réponses percutantes et mettant en valeur l’entreprise en question : 

  • « J’ai effectivement d’autres pistes, mais l’opportunité qui correspond le plus à mes attentes est celle pour laquelle je passe un entretien aujourd’hui. » 
  • « Mon choix se porte principalement sur votre entreprise en vue de ses valeurs et des possibilités d’évolution de carrière. »
  • « Votre offre est celle qui m’attire le plus. Si j’ai postulé au sein de votre entreprise, ce n’est pas par hasard. »

 

C’est en appuyant tes propos par des arguments et une connaissance approfondie de la culture d’entreprise et de ses valeurs que tu réussiras à gagner du terrain face aux autres candidats. Un élément clé différenciant l’entreprise et cité lors de l’entretien peut jouer en ta faveur. 

Lire aussi : Les meilleurs sites pour chercher un emploi

Abonne-toi !

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Portrait

Related News

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l'équipement sportif et est devenue l'une des marques les plus iconiques de notre temps. À l'origine de cette...