jeudi, juillet 1, 2021
AccueilVie ProPortraits InspirantsDeux diplômés d'Audencia partent en tour du monde à la rencontre d'alumni...

Deux diplômés d’Audencia partent en tour du monde à la rencontre d’alumni engagés

Il y a quelques mois, Kamélys et Mathias ont fondé l’association « Les égarés du canapé » avec une idée en tête : mettre en lumière, grâce à des portraits vidéo, les métiers de la transition écologique et sociale qu’il est possible d’exercer en sortant d’école de commerce. Nous les avons rencontrés à l’occasion de la publication de leur première vidéo.

 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Kamélys : Je suis originaire de Seine-Saint-Denis, où j’ai obtenu un bac S avant de faire une prépa ECS à Stanislas, à Paris. Je suis diplômée d’Audencia en 2020 et ai eu diverses expériences dans le cinéma et la RSE.

Mathias : Comme Kamélys, je suis diplômé d’Audencia depuis décembre 2020. J’ai effectué mes stages dans le monde associatif et dans l’économie sociale et solidaire, et ai occupé un premier emploi dans le conseil en RSE. Avant ça, j’ai fait une prépa ECE à Valbonne, vers Antibes.

 

En quoi consiste votre projet et comment a-t-il vu le jour ?

Les égarés du canapé : Durant nos études, on a pris conscience de la gravité de la situation écologique et sociale. Même si on a toujours voulu exercer un métier qui ait du sens à nos yeux, à partir de ce moment-là, ces thématiques, qu’on a abordées durant notre cursus à Audencia, se sont imposées comme des évidences pour la suite de notre parcours. Néanmoins, à la fin de notre cursus, au moment de chercher un premier emploi, on s’est aperçu qu’il était difficile de se décider sur la voie à privilégier.

Pour nous comme pour les nombreux étudiants qu’on a rencontrés et dont les objectifs de vie ont complètement changé ces dernières années, le champ des possibles était très large, presque trop ! Si bien que nous avions du mal à cerner les concours de certains postes, à évaluer la véracité de l’engagement affiché par certaines organisations, à comprendre où nous pouvions être réellement utiles…

Notre projet, « Jobs d’engagés, les visages du changement », part de ce constat. L’idée est de rencontrer 30 diplômés d’Audencia qui mènent des carrières engagées, partout dans le monde, et de réaliser des portraits vidéo diffusés sur les réseaux sociaux  (Instagram / YouTube / Linkedin). Les manières de s’investir et de contribuer au changement sont quasi infinies, et lever le voile sur certaines d’entre elles nous semble être un bon moyen de répondre aux interrogations et de susciter des vocations !

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’organisation exacte du projet ?

Les égarés du canapé : Notre périple va durer un an, les premières étapes ayant commencé en juin en France et en Italie. De juillet à septembre, on ira en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse et en Espagne. On gagnera ces pays en train ou à vélo et, tout au long du projet, on évitera l’avion. Si on est malgré tout amenés à le prendre, notamment pour traverser les océans, on compensera les émissions de CO2 en contribuant à la restauration ou la préservation de milieux forestiers, et en participant financièrement à des projets de compensation soigneusement sélectionnés. En septembre, en fonction du contexte sanitaire, on précisera la suite de notre itinéraire.

Il y aura environ deux portraits vidéo diffusés chaque mois sur nos réseaux sociaux, le premier venant tout juste d’être publié ! Exceptionnellement, il est disponible sur le compte YouTube de La Banque Postale, l’un de nos deux partenaires sur ce projet.

 

Pouvez-vous justement nous dire quelques mots sur vos partenaires ?

Les égarés du canapé : Nous avons pu mettre en place ce projet grâce au soutien de nos partenaires : Audencia et La Banque Postale. Nous avons souhaité travailler avec ces organisations car elles sont engagées sur des thématiques en lien direct avec le projet.

« Banque et citoyenne », La Banque Postale a axé sa politique RSE autour de deux grandes thématiques : l’inclusion sociale et la cohésion sociale, et la finance durable. A titre d’exemple, c’est dans le cadre de la première que « L’Envol, le campus de La Banque Postale », s’inscrit. Cette association œuvre pour l’égalité des chances en soutenant le parcours scolaire de jeunes issus d’un milieu modeste. Concernant la finance durable, La Banque Postale mène de nombreuses actions, sa société de gestion d’actifs étant même devenue « le 1er gérant d’actifs généraliste en France à proposer une gamme de fonds ouverts 100% labellisés « Label ISR » ».

Audencia, école pour laquelle la RSE a toujours été primordiale, a dévoilé son plan stratégique « ECOS2025 » bâti sur 4 grands axes visant l’impact positif sur la société et la planète. Le premier annonce la création de Gaïa, la première école lancée par une business school et intégralement dédiée à la formation aux pratiques managériales pour la transition écologique et sociale. Chaque étudiant devra y passer durant son cursus. Audencia a pour ambition d’inventer un nouveau modèle de business school plus vertueux grâce aux projets, aux travaux de recherche et aux formations qu’elle développe. Ce modèle vise à former des managers mettant leurs compétences hybrides et leur capacité à innover au service de la transformation des organisations et de la société, et ce afin d’œuvrer pour le bien commun.

Pour suivre l’aventure des « égarés du canapé », vous pouvez nous retrouver sur nos réseaux sociaux : Instagram, YouTube, Facebook, LinkedIn et Twitter !

Avatar
Dimitri des Cognets
Cofondateur du groupe Up2School (Major-Prépa, Business Cool, Major-Bac, Le Major).

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News