Faut-il postuler à un job quand on n’a pas l’expérience requise ?

postuler experience requise
Découvrez pourquoi il ne faut pas s'empêcher de postuler à un job qui demande deux ans d'expérience !

Il est très fréquent de voir passer des annonces pour des postes entry-level ou début de carrière, exigeant une longue expérience. Ces offres s’adressent avant tout aux candidats fraîchement diplômés. Mais très souvent, les recruteurs indiquent vouloir des recrues qui peuvent témoigner de deux ans en entreprise. Faut-il répondre à ces annonces ? Voici quelques précieux conseils.

 C’est là le paradoxe de nombreuses entreprises ! Si elles sont ravies d’accueillir des profils plutôt juniors, elles souhaitent tout de même recruter des diplômés qui ont déjà un bagage professionnel. Très frustrante pour les candidats, cette pratique ne doit pas pour autant les empêcher de postuler.

 

L’expérience, loin d’être un must-have

En cherchant sur l’annonce, il sera facile de dénicher les attendus du recruteur. Quelles sont les compétences demandées ? Quelles skills le candidat devra-t-il mobiliser une fois en poste ? Quelles forces peut-il mettre en avant ?

En réalité, ceux qui postulent à ces offres n’ont pas forcément besoin de justifier deux ans d’expérience. Les recruteurs utilisent cette technique pour éliminer de nombreux candidats. C’est une pratique très répandue dans les entreprises populaires qui reçoivent trop de CV.

Les recruteurs attendent du candidat certaines compétences qu’il a pu développer dans le monde du travail. Mais il n’est pas nécessaire de travailler depuis deux ans ou plus pour les avoir. C’est pourquoi la plupart des experts conseillent de postuler à une offre dès lors que le candidat remplit environ 80% des critères de l’annonce.

 

L’expérience, ce n’est pas que la vie pro

Lorsqu’une annonce demande « deux ans » d’expérience, elle ne parle pas forcément du monde professionnel. Certes, il ne faut pas négliger les divers stages réalisés durant son cursus. Ils permettront aux candidats de faire en sorte que son CV passe directement sur le dessus de la pile ! 

Mais il faut aussi mettre en avant son engagement associatif, que ce soit à l’école, au sein d’une ONG ou une association locale. Si un candidat postule à l’annonce d’une entreprise de l’industrie musicale, son engagement dans l’asso de musique de l’école sera un plus indéniable.

Il ne faut pas oublier que, si le CV passe le premier filtre, l’entretien permettra de démontrer sa réelle motivation. C’est là l’occasion de montrer son esprit d’initiative, de proposer ses idées ou de démontrer ses talents.

 

Lire aussi : Qu’attendent les RH d’un bon CV ?