jeudi, juillet 16, 2020
Accueil Vie Étudiante Assos Les Junior-Entreprises, un mouvement engagé

Les Junior-Entreprises, un mouvement engagé

Les Junior-Entreprises représentent 25 000 étudiants dans 200 structures et sont réparties dans les meilleures Grandes Écoles et Universités françaises, formant ainsi le premier mouvement étudiant de France.

Créées en 1967 par des étudiants souhaitant mettre en pratique les différents enseignements théoriques de leurs établissements, les Junior-Entreprises sont désormais incontournables dans le monde étudiant. En effet, ces structures créent un lien entre les étudiants et les entreprises en leur permettant de réaliser des missions pédagogiques rémunérées.

Fonctionnant sur un modèle semblable à celui des cabinets de conseil, elles accompagnent chaque année plus de 3 500 projets d’entrepreneurs, TPE/PME, grands groupes et administrations publiques.

 

Un engagement fort pour la société de demain

Les Junior-Entrepreneurs sont particulièrement engagés dans la société d’aujourd’hui et de demain. Depuis 2018, l’engagement RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) des Junior-Entreprises est récompensé par un prix, distribué lors du Congrès National d’Hiver (CNH). À cette occasion, GEM Junior Conseil, Junior-Entreprise de Grenoble École de Management, finaliste du prix RSE en 2018, a pu participer au développement de Junior-Entreprises gabonaises, et souhaite parrainer quatre de ces structures en 2019, afin d’être à l’initiative d’une confédération gabonaise de Junior-Entreprises et de favoriser le développement économique de ce pays.

Par ailleurs, les Junior-Entrepreneurs s’impliquent régulièrement dans des événements sociétaux comme le Women’s Talk (conférence sur la place des femmes dans le monde de l’entreprise) ou encore dans des projets tels que la récolte de dons reversés à l’association « Tout le monde contre le cancer ».

 

Une professionnalisation inégalée

Dans le but de cerner le profil du Junior-Entrepreneur dans la société, Universum, organisme spécialisé dans la mesure de la marque employeur, a réalisé une enquête auprès de plus de 50 000 étudiants, dont 1 000 Junior-Entrepreneurs. Les résultats ont montré que cette aventure permet une forte montée en compétences au niveau de la gestion du temps, de la communication et de la responsabilité, mais aussi et principalement, au niveau du travail d’équipe.

Ces caractéristiques acquises leur permettent d’avoir une vision plus claire de leur parcours professionnel, ainsi qu’une meilleure compréhension des problématiques du monde de l’entreprise.

À ce sujet, Cyril Thevenon, Président de GEM Junior Conseil, explique que « Chaque année, la Junior prend part à l’organisation d’un BootCamp Conseil, en collaboration avec l’administration de l’école. Nous participons à l’organisation de ce moment de partage d’expertise et d’expérience avec les professionnels sur les métiers et opportunités du Conseil. Conférences, tables rondes et ateliers participatifs sont des activités que GEM Junior Conseil organise et anime aux côtés des acteurs du Conseil comme Accenture, PwC, KPMG et bien d’autres. »

 

Des expériences fortes

Le Mouvement des Junior-Entreprises permet également de faire des rencontres et de vivre des événements uniques. Les moments forts des mandats des Junior-Entrepreneurs sont les congrès régionaux et nationaux qui rassemblent l’ensemble des membres des structures, ainsi que les différents partenaires du Mouvement, dans un esprit de formation et de détente. Parmi eux, le Congrès National d’Été (CNE) a réuni, en mai dernier, 1 300 étudiants de toute la France le temps d’un week-end. Retrouvez le bilan de cet événement dans l’Aftermovie.

 

 

Certaines Junior-Entreprises organisent également des événements associatifs importants au sein de leur établissement. Cyril Thevenon donne l’exemple avec GEM qui propose « quatre week-ends associatifs de cohésion par année, l’organisation d’une soirée à tickets rassemblant plus de 850 personnes et la possibilité pour nos recrues de participer à la plus grosse campagne BDE de France. »

 

La Confédération Nationale des Junior-Entreprises

Le mandat 2019-2020 de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises a pris ses fonctions le 1er juillet. Il aura pour mission de protéger et de faire avancer le Mouvement des Junior-Entreprises. Son président entrant, Simon Tonnaire, étudiant de Skema Lille, annonce que « l’année du 50e anniversaire des Junior-Entreprises, marque et marquera un tournant dans l’histoire du Mouvement. Au cours du mandat charnière à venir, nous devrons clôturer la stratégie en cours et élaborer celle à venir pour les quatre prochaines années. L’idée est de rompre avec notre vocation traditionnelle consistant à faire le pont entre monde éducatif et monde du travail, afin d’affirmer les aspirations de notre génération. Celles-ci sont simples : œuvrer pour une société à impact positif et favoriser la transition vers une nouvelle économie plus respectueuse des enjeux d’avenir ! ». 


Par Antoine Halbaut, Chargé de Mission Marketing à la CNJE

Must Read

Formation continue : la voie de ceux qui sont entrés dans la vie active

Si la majorité des étudiants sont inscrits en formation initiale, une autre voie est possible pour ceux qui sont entrés dans la vie active...

Gouvernement Castex : quels ministres ont fait une Grande École ?

Depuis quelques jours, la France est pilotée par un tout nouveau gouvernement : celui formé par Jean Castex, nouveau Premier ministre. Après avoir découvert les...

Comment être le boss des boss sur LinkedIn

Il est parfois un peu compliqué de manier LinkedIn, mais bien utilisé, il sera très vite un outil indispensable pour tes futures recherches d’emploi,...

Le salaire moyen en Chine

On estime que plus de 64 000 français sont installés en Chine, dont 30 000 à Hong Kong, 20 000 à Shanghai, 10 000 à Pékin et 4000 dans les autres régions chinoises. Toutefois, la Chine n'est que le 26e pays préféré des expatriés. Alors pourquoi un tel engouement pour la Chine et une 26e place au classement d'Expat HSBC ? Découvre à quel salaire tu peux prétendre et les raisons pour lesquelles tu devrais t'expatrier en Chine avec Business Cool.

Related News

Formation continue : la voie de ceux qui sont entrés dans la vie active

Si la majorité des étudiants sont inscrits en formation initiale, une autre voie est possible pour ceux qui sont entrés dans la vie active...

Gouvernement Castex : quels ministres ont fait une Grande École ?

Depuis quelques jours, la France est pilotée par un tout nouveau gouvernement : celui formé par Jean Castex, nouveau Premier ministre. Après avoir découvert les...

Comment être le boss des boss sur LinkedIn

Il est parfois un peu compliqué de manier LinkedIn, mais bien utilisé, il sera très vite un outil indispensable pour tes futures recherches d’emploi,...

Le salaire moyen en Chine

On estime que plus de 64 000 français sont installés en Chine, dont 30 000 à Hong Kong, 20 000 à Shanghai, 10 000 à Pékin et 4000 dans les autres régions chinoises. Toutefois, la Chine n'est que le 26e pays préféré des expatriés. Alors pourquoi un tel engouement pour la Chine et une 26e place au classement d'Expat HSBC ? Découvre à quel salaire tu peux prétendre et les raisons pour lesquelles tu devrais t'expatrier en Chine avec Business Cool.

Le salaire moyen des ingénieurs en France en 2020

Le rapport de la CGE, paru au mois de juin, est une véritable référence en matière d'indicateurs de l'insertion professionnelle des étudiants des différentes écoles d'ingénieurs et de management. Nous te proposons de découvrir le salaire moyen des ingénieurs en France.