La 6ème édition des OJO : bilan

Ça y est, lundi 22 avril s’est clôturée la 6ème édition des OJO organisée par l’EDHEC Business School. 3 jours de compétitions, 7 écoles réunies, 2 000 étudiants réunis autour de 16 disciplines. Retour sur l’un des plus gros événements inter-écoles de commerce…

OJO EDHEC 6ème édition

L’arrivée des délégations

Samedi matin sonnait le début des hostilités : chacune des écoles est arrivée, déterminée à porter haut et fort ses couleurs. L’EM Lyon, gagnante du trophée de l’ambiance lors de l’édition précédente, a vu arriver les supporters d’Audencia Business School, tous vêtus de combinaisons blanches (clin d’œil à l’arrivée d’une épidémie). Battles de chants, agitations de drapeaux et bonne humeur étaient au rendez-vous !

 

La cérémonie officielle

Dès 12h, la cérémonie officielle débute : présentation des partenaires et du parrain de cette 6ème édition, M. Cyril Moré, puis shows pompoms, toute première épreuve de ces OJO. Dès la fin de cette cérémonie, les compétitions peuvent débuter et se poursuivent pendant 3 jours…

 

Trois jours de compétitions intenses : l’EM Lyon s’impose pour le Trophée des Sports

Pendant ces trois jours, les 7 écoles se sont affrontées dans 16 disciplines : foot, rugby, volley, escrime, natation, etc. Tout est programmé, sécurisé et organisé de manière professionnelle.

L’application OJO Live permettait aux participants de savoir où et quand se déroulaient les épreuves et de connaître les écoles qui s’affrontaient, le programme de cette 6ème édition et bien plus encore.

L’école lyonnaise, l’EM Lyon, a su rapporter le plus de médailles d’or (qui seules sont prises en compte pour le classement général), ce qui lui a permis de décrocher le Trophée des Sports de cette 6ème édition !

Tableau des médailles OJO 2019

 

Les supporters, pilier des compétiteurs : Audencia, reine du Trophée de l’Ambiance

N’oublions surtout pas que les OJO riment aussi avec Trophée de l’Ambiance. Toutes les écoles ont soutenu leurs sportifs. C’est à ceux qui auront les chants les plus puissants (et pas seulement des sifflets), le rythme dans les tambours et, bien sûr, de bonnes cordes vocales, que reviendra le Trophée de l’Ambiance.

Et cette année, c’est l’école nantaise, Audencia Business School, qui s’est imposée face aux autres écoles : des tifos géants, des dizaines de drapeaux, le fait d’être resté aux bords des terrains jusqu’à 1h du matin et d’avoir recommencé le lendemain à 9h, tout cela aura payé. L’école nantaise a pris une belle revanche sur l’école lyonnaise. Et la compétition pour le Trophée de l’Ambiance s’annonce encore plus belle l’année prochaine !

 

Les pompoms : nouvelle compétition mise à l’honneur, Audencia vainqueur

Cette année, les shows pompoms sont devenus une véritable compétition. L’épreuve débute lors de la Cérémonie Officielle avec une note d’ambiance et le soir, lors des matchs de basket, la technique est primée. Après une victoire l’an passé, c’est encore Pompomdencia, les pompoms d’Audencia Business School, qui ramène la coupe à la maison, devant les pompoms de l’ESSEC et, en troisième place, les pompoms de l’EM Lyon.

 

Le Trophée du Fair-Play : HEC domine

Dernier des 3 trophées de cette 6ème édition, le Trophée du Fair-Play a été remporté par HEC.

 

Trois jours de compétitions, mais pas que…

Parce que les OJO ne sont pas qu’une compétition, l’équipe avait organisé deux soirées pour permettre aux compétiteurs de passer de bons moments. Durant les journées, le village offrait la possibilité aux compétiteurs et aux supporters de se détendre, de jouer, de rigoler entre amis. Et ça ne s’arrête pas là : la présence d’ostéopathes assurait une récupération optimale des sportifs !