Coronavirus aide financière jeunes 200€ covid 19
Featured Student Hacks

Coronavirus : comment obtenir l’aide COVID destinée aux étudiants

Depuis ce mardi 12 mai, il est possible, pour tous les jeunes, étudiants ou non, de demander l’aide COVID : une aide exceptionnelle de 200€ annoncée par le Premier ministre, Édouard Philippe le 4 mai.

Rappelons que la crise sanitaire a fortement impacté les étudiants que ce soit sur le plan professionnel et/ou personnel, c’est pourquoi le gouvernement a pris la décision de verser une aide financière de 200€ pour 800 000 jeunes « précaires ou modestes » de moins de 25 ans.

 

Les étudiants concernés par l’aide du gouvernement

Rappelons que la première condition pour être éligible à cette aide financière exceptionnelle est d’être inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur (hors alternants) ou d’être en mesure de justifier une baisse de ressources due à la crise sanitaire du Covid-19.

L’aide COVID s’adresse aux étudiants boursiers comme non boursiers « sans condition de nationalité », « ayant perdu un emploi ou un stage gratifié » et « les étudiants ultramarins restés en métropole. »

Pour bénéficier de cette aide, tu devras compléter un questionnaire sur la plateforme messervicesetudiants.gouv.fr en te connectant à ton compte au préalable. Par ailleurs, seuls les jeunes de moins de 25 ans, non étudiant, qui touchent les APL sont également concernés par cette aide.

À savoir :

  • Si tu as perdu ton emploi ou ton stage, tu devras te rendre sur cette plateforme.
  • Quant aux étudiants ultra-marins, il doivent se rendre sur ce lien.

Lire aussi : Coronavirus : ces écoles qui profitent des aides de l’Etat.

 

Les conditions pour être éligible à l’aide COVID en cas de perte d’emploi ou de stage

Si tu as perdu ton emploi :

Tu devras justifier d’une activité d’au moins huit heures par semaine pendant au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020, que ce soit dans le cadre d’un ou de plusieurs contrats de travail. D’autre part, ton dernier contrat « doit avoir été interrompu avant son échéance initiale », tout en justifiant que tu ne bénéficies d’aucun soutien familial.

Si ton stage a été annulé ou interrompu :

Tu devras prouver que celui-ci était obligatoire dans ton cursus et qu’il devait se dérouler avant le 1er juin 2020 au plus tard, mais que ton contrat a été interrompu avant son échéance initiale. Par ailleurs, ton stage devait au moins durer deux mois et aurait dû faire l’objet d’une gratification.

Dans les deux cas, tu devras attester sur l’honneur que tu fais face à de « graves difficultés financières ».

À savoir :

  • Il est possible que le Crous te demande des pièces justificatives complémentaires.

 

Les conditions pour être éligible à l’aide COVID pour les étudiants ultramarins

Dans cette situation tu devras être également inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur (hors alternants). Il faut aussi que tes parents ou tuteurs légaux résident dans un département d’Outre-Mer, une collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie.

D’autre part, tu devras prouver que tu suivais bel et bien une formation en métropole lors de la mise en œuvre « des mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 » et que tu n’as pas rejoint lieu de résidence de tes parents ou tuteurs légaux au 1er mai 2020.

Il est nécessaire que tu attestes sur l’honneur que tu es en « situation d’isolement en métropole ». Le Crous en charge de ta demande d’aide peut éventuellement demander des pièces justificatives supplémentaires.

Lire aussi : Coronavirus : ces entreprises qui profitent de la crise

 

Les pièces justificatives à fournir pour obtenir l’AIDE COVID

Pour les étudiants qui ont perdu leur emploi, tu devras te munir :

  • D’une copie du contrat de travail en cours au plus tard au 16 mars 2020, voire du ou des contrat(s) antérieur(s) afin de justifier d’une activité d’au moins de deux mois ;
  • Un relevé d’identité bancaire ;
  • Une copie de ta carte étudiante 2019/2020 ;
  • Une attestation de la perte d’emploi et du nombre d’heures travaillées initialement prévues par ton employeur.

Pour tous les étudiants qui ont perdu leur stage tu devras fournir :

  • Un justificatif de ton statut étudiant (certificat de scolarité ou carte étudiante) ;
  • Un RIB ;
  • Ton ou tes contrat(s) de travail depuis au moins le 1er janvier ou ta convention de stage ayant débuté ou devant commencer au plus tard le 1er juin 2020 ;
  • L’attestation de ton employeur qui justifie l’interruption ou la suspension du contrat de travail ou du stage en amont du 1er juin.

Pour les étudiants ultramarins, tu devras transmettre :

  • Un justificatif de domicile de tes parents ou tuteurs légaux ;
  • Une copie de ta carte étudiante 2019/2020 ;
  • Un extrait du livret de famille ;
  • Un RIB ;
  • Une quittance de loyer à ton nom, versé au mois d’avril pour un logement en métropole ou une attestation d’hébergement à titre gratuit.

 

Quand recevrai-je l’aide COVID ?

C’est après l’acceptation de ta demande par le Crous de ton académie ou de ton territoire, tu recevras cette aide de 200€. Cette somme serra « versée en une fois, non renouvelable ». L’aide COVID est cumulable avec la bourse sur critères sociaux des Crous, les aides spécifiques ponctuelles et annuelles des Crous ainsi que les aides locales par les établissements d’enseignement supérieur. Cependant, elle n’est pas cumulable avec l’aide aux autos-entrepreneurs ainsi que le chômage partiel qui concerne les alternants.

Lire aussi : Coronavirus : comment les universités américaines préparent-elles la rentrée ?