dimanche, janvier 24, 2021
Accueil Entreprendre Entrepreneurs inspirants Le parcours de Stéphane Bancel, le fondateur français de Moderna

Le parcours de Stéphane Bancel, le fondateur français de Moderna

Moderna Therapeutics a récemment fait la Une de l’actualité avec son vaccin miracle contre le coronavirus, efficace à 94,5%. Son PDG, Stéphane Bancel, a lui aussi été propulsé sur le devant de la scène. Retour sur le parcours de cet homme d’affaires au cœur des enjeux sanitaires actuels.

 

Les études de Stéphane Bancel

Marseillais d’origine, Stéphane Bancel a débuté ses études dans le supérieur à Ginette (Lycée Sainte-Geneviève de Versailles) en 1990. Il en sort en 1992 et rejoint CentraleSupélec, à l’époque Centrale Paris. Il y reste jusqu’en 1995, mais fera tout de même une année de double-diplôme au sein de l’Université du Minnesota, se spécialisant en chimie. Son cursus à Centrale l’amènera à se spécialiser en ingénierie chimique et biomoléculaire domaine dans lequel il évoluera durant toute sa carrière.

Après avoir débuté sa vie professionnelle en 1995, il reprend le chemin de l’université en 1999. Il suivra un MBA au sein de la prestigieuse Harvard Business School d’où il sortira diplômé en 2000. Il suit cette formation entre deux expériences dans le monde de l’industrie pharmaceutique.

Lire aussi : Zoom sur le parcours de Thibaud Hug de Larauze, cofondateur de Back Market.

 

Les débuts de Stéphane Bancel dans l’industrie pharmaceutique

Son histoire d’amour avec le secteur débute dès sa sortie de CentraleSupélec en 1995. Il rejoint alors la division Asie-Pacifique bioMérieux en tant que directeur des départements marketing et commercial. Il a notamment lancé les équipes commerciales au Japon, en Corée, en Chine et en Australie.

Il quitte l’entreprise en 1998 et réaliser son MBA à Harvard Business School avant d’intégrer Eli Llily and Company en 2000. Cette société américaine dont le siège est basé à Indianapolis (Indiana) est spécialisée dans la production de médicaments contre le diabète. Elle est également à l’initiative de traitement dans divers secteurs médicaux comme l’urologie ou l’oncologie.

Stéphane Bancel restera plus de cinq ans au sein d’Eli Lilly and Company. Il sera d’abord manager en supply chain, avant de gravir les échelons un peu plus d’un an après son arrivée pour devenir directeur de la stratégie de production. Il gèrera 22 000 personnes réparties sur 23 sites. Seulement 10 mois après avoir pris ce poste, il devient directeur exécutif de la stratégie de production et de la supply chain. Enfin, en 2004, il continuera son expérience chez Eli Lilly and Company en tant que DG de l’entreprise en Belgique.

 

Le retour de Stéphane Bancel chez bioMérieux

Stéphane Bancel quitte Eli Lilly and Company en mars 2006 et retourne chez bioMérieux en janvier 2007. Il y occupe le poste de CEO jusqu’en 2011. bioMérieux est une société spécialisée dans le diagnostic in vitro, mais aussi d’autres domaines de spécialité comme l’agroalimentaire, les produits pharmaceutiques, cosmétiques et vétérinaires.

En parallèle de son poste chez bioMérieux, Stéphane Bancel prend un poste au sein du conseil d’administration de Knome, Inc. Cette entreprise propose des logiciels et outils qui ont pour but de permettre une analyse et interprétation du génome humain. Il se retirera du board de cette entreprise en 2013, soit deux ans après être parti de bioMérieux pour fonder sa propre entreprise.

 

L’aventure Moderna de Stéphane Bancel

En 2011, Stéphane Bancel plaque son poste de CEO de bioMérieux pour créer sa propre société : Moderna Therapeutics. La société possède son quartier général à Cambridge, dans le Massachusetts et affiche aujourd’hui plus de 1 000 collaborateurs.

L’entreprise est spécialisée dans plusieurs domaines médicaux : les maladies infectieuses, l’immuno-oncologie (une discipline dans laquelle la médecine tente d’apprendre au corps à se débarrasser des cellules cancéreuses), les maladies rares et auto-immunes et les maladies cardiovasculaires. Ces champs de recherche sont assez proches de ceux d’autres laboratoires, c’est pour cette raison que Moderna Therapeutics a noué des partenariats avec plusieurs grandes institutions comme AstraZeneca (spécialisée dans l’oncologie), Merck ou encore la DARPA. Cette dernière est la Defense Advanced Research Projects Agency, une agence gouvernementale placée sous l’égide du département de la Défense dont l’objectif est de se focaliser sur la recherche en nouvelles technologies appliquée au domaine militaire.

Moderna Therapeutics s’intéresse surtout aux travaux qui concernent l’ARNm ou ARN messager. L’ARNm est une molécule porteuse du code génétique de l’ADN et qui joue un rôle essentiel dans la production de protéines permettant à notre corps de fonctionner, sans endommager le code génétique original détenu au sein de l’ADN.

Parmi les recherches actuelles menées par le laboratoire, on retrouve notamment un vaccin à ARNm contre le Zika actuellement en phase 2. Il s’agit d’une maladie transmise par piqûre de moustiques, transfusion sanguine ou relations sexuelles surtout présente en Amérique latine. Moderna travaille également sur un vaccin à ARNm contre le cancer du pancréas en phase 1. Bien sûr, le vaccin le plus connu de Moderna est celui contre le COVID-19 dont les résultats semblent prometteurs.

 

Vaccin contre le COVID-19 : La consécration de Moderna

En novembre 2020, Moderna Therapeutics fait la Une de l’actualité. La raison ? L’annonce d’un vaccin à ARNm efficace à 94,5%. Il s’agit du premier vaccin aussi efficace contre le COVID-19. Ce résultat est issu d’un test en phase 3 sur 30 000 personnes. S’en suit un engouement de la part de la population, mais aussi des États.

Rapidement, Moderna Therapeutics va signer un deal avec la Suisse qui est actuellement en train d’étudier la fiabilité de l’étude autour de ce vaccin qui était en phase 3. Un contrat a également été noué avec le Royaume-Uni ou même l’Union européenne qui a déjà précommandé 80 millions de doses pour une population estimée, sans la Grande-Bretagne, de 380 millions d’habitants.

Propulsé sur le devant de la scène, Moderna fait face à un engouement de la demande, mais promet de fabriquer près de 500 millions de doses en 2021 puis d’accélérer le rythme de production pour atteindre le milliard de vaccins par an, à compter de 2022.

 

Stéphane Bancel homme d’affaires et milliardaire

Stéphane Bancel n’est pas seulement l’homme à la tête de Moderna. S’il possède 9% de cette société qu’il a fondée, il s’investit également dans d’autres entreprises comme QIAGEN dont il a pris la tête du conseil d’administration. QIAGEN une société qui fournit des outils pour les laboratoires durant leurs essais cliniques. L’entreprise s’est engagée dans l’accompagnement de laboratoires qui sont actuellement en pleine recherche de vaccins contre le COVID-19. Stéphane Bancel est également à la tête du board de Syros Pharmaceuticals, une société qui se base sur l’approche génomique pour soigner des maladies comme les leucémies.

À l’annonce de la recherche d’un vaccin contre le coronavirus, l’action de Moderna a décollé, faisant de Stéphane Bancel un milliardaire. Sa fortune s’est encore consolidée suite aux annonces du laboratoire et de son vaccin efficace à 94,5%.

Follow us !

38,119FansJ'aime
10,200SuiveursSuivre
2,161SuiveursSuivre

Must Read

Classement 2020 des 100 meilleures entreprises selon Fortune !

Comme chaque année, Fortune dévoile son classement des meilleures entreprises pour lesquelles travailler. Elle se base sur l’analyse de plusieurs critères pour l’élaboration de...

Oraux, coronavirus : À quoi ressembleront les concours 2021 ?

Comme en 2020, les concours 2021 seront fortement perturbés. En cause ? La crise du coronavirus, mais surtout l’apparition de certains variants qui compliquent les...

Les Youtubeurs célèbres diplômés d’écoles de commerce

YouTube réinvente totalement les métiers de demain et devient l’une des plateformes les plus rentables. Certains ont en même fait leur métier. La pratique...

Les Quatre Accords toltèques : le livre incontournable à lire pour réussir son année 2021

Devenu très rapidement un livre culte, Les quatre accords toltèques (du titre original The Four Agreements) est un livre à lire au moins une...

Portrait

Related News

Classement 2020 des 100 meilleures entreprises selon Fortune !

Comme chaque année, Fortune dévoile son classement des meilleures entreprises pour lesquelles travailler. Elle se base sur l’analyse de plusieurs critères pour l’élaboration de...

Oraux, coronavirus : À quoi ressembleront les concours 2021 ?

Comme en 2020, les concours 2021 seront fortement perturbés. En cause ? La crise du coronavirus, mais surtout l’apparition de certains variants qui compliquent les...

Les Youtubeurs célèbres diplômés d’écoles de commerce

YouTube réinvente totalement les métiers de demain et devient l’une des plateformes les plus rentables. Certains ont en même fait leur métier. La pratique...

Les Quatre Accords toltèques : le livre incontournable à lire pour réussir son année 2021

Devenu très rapidement un livre culte, Les quatre accords toltèques (du titre original The Four Agreements) est un livre à lire au moins une...

Le classement 2021 des écoles de commerce dans le luxe

Up2School vient de sortir son tout nouveau classement 2021. Il met en avant les écoles de commerce qui affichent des diplômés et des étudiants...