mardi, octobre 20, 2020
Accueil Actu Actu écoles Le classement des écoles de commerce 2021 spécial Entrepreneuriat

Le classement des écoles de commerce 2021 spécial Entrepreneuriat

Pour la première fois de son histoire Up2School lance un classement des écoles de commerce. Cette première édition se focalise sur une notion souvent mise en avant par les business schools : l’entrepreneuriat. En effet, si toutes se revendiquent comme pionnières ou expertes sur le sujet, ce classement permet de réaliser que la réalité des faits ne suit pas toujours le discours et la volonté affichés.

 

Aujourd’hui, l’entrepreneuriat est devenu une dimension incontournable dans les écoles de commerce qui proposent chacune des formations ou spécialisations dédiées, voire des incubateurs pour accompagner les jeunes pousses vers la réussite. Certains établissements, comme HEC Paris ou l’INSEAD proposent même une place au sein de la très célèbre Station F.

Ainsi, Up2School a réalisé plusieurs classements mettant en avant les fonds levés par les startups fondées par les anciens d’écoles de commerce, mais également les fleurons issus de ces business schools ou encore un classement se focalisant sur le nombre de startups conçues par des alumni de Grandes Écoles. Tu peux retrouver l’intégralité de ces classements sur le site Up2School.

 

Pourquoi faire un classement des écoles de commerce sur le critère de l’entrepreneuriat

De jeunes pousses ont fleuri après leur passage en école de commerce. Le fondateur de Deezer est diplômé de l’ESSEC, l’homme à l’origine de Voodoo, société membre du Next40, est sorti de Rennes SB. HEC Paris a formé les créateurs de startups comme Doctolib, Fotolia, Qonto ou encore Younited Crédit !

L’entrepreneuriat devient d’autant plus important dans les écoles de commerce puisqu’il s’agit d’une mesure représentant le fameux nouveau monde dont parlent toutes les écoles dans cette ère de crise sanitaire et économique. En effet, les jeunes pousses sont aujourd’hui mieux valorisées en bourse que les géants comme Sodexo ou Carrefour, qui sont pourtant toujours les partenaires privilégiées des Grandes Écoles, car pourvoyeuses d’emploi, de stages et d’alternances pour leurs étudiants. Cependant, les startups qui montent sont elles aussi à la recherche de jeunes talents et offrent souvent des conditions salariales bien plus intéressantes que les mastodontes qui s’effondrent aujourd’hui en bourse.

Si les business schools se sont emparées de la vague entrepreneuriale, elles n’ont pas encore toutes trouvé la bonne formule pour former les futures licornes. En effet, alors que la somme totale des fonds levés par les startups des écoles de commerce en France s’élève à 26,95 milliards de dollars, les jeunes pousses fondées par les anciens de Stanford culminent à 221,7 milliards.

Lire aussi : L’ESSEC renforce le volet entrepreneurial de son PGE !

 

Les levées de fonds sont-elles synonymes de réussite d’une startup ?

Il y a quelques temps, nous vous expliquions que les levées de fonds n’étaient pas forcément le reflet de la réussite d’une startup. Ainsi, il nous est important de mettre en avant un disclaimer pour ce classement des écoles de commerce !

Comme l’indique Mehdi Cornilliet sur Up2School : « nous tombons dans le pire travers d’un média couvrant l’entrepreneuriat, à penser que la réussite d’une startup ne dépend que de sa capacité à lever des fonds. Si tel était le cas, jamais vous ne liriez ces lignes dans un support qui a commencé avec un investissement de 2€ et qui n’a jamais été refinancé depuis. Pour la prochaine édition, nous y ajouterons également la prise en compte des exits (reventes ou introductions en Bourse), une mesure qui serait autrement plus pertinente que le cash brûlé pour financer une hypothétique croissance. Ce classement, qui ne repose pas sur les efforts directs des écoles, est donc parfaitement bancal et nous sommes les premiers à le reconnaître. Néanmoins, cela permet de mettre sur le devant de la scène un nouveau type de mesure de ce que deviennent de plus en plus les diplômés des business schools : des créateurs de business. »

 

L’analyse du classement 2021 des écoles de commerce sur le critère de l’entrepreneuriat

Le premier constat qui peut être tiré de ce classement est que les écoles qui recrutent les meilleurs étudiants trustent le podium de ce classement. Le top 6 est marqué par des montants levés totaux de plus d’un milliard de dollars. Grenoble EM arrive notamment à se positionner à la 6e place grâce à GetYourGuide qui représente 52,68% de sa performance dans le classement.

Autre élément significatif, les levées de fonds de toutes les startups des écoles hors top 10 s’élèvent uniquement à 707,7 millions de dollars, soit moins que les montants levés par les jeunes pousses des établissements du top 6 !

Plusieurs écoles ont la chance de se trouver dans le top 10 grâce à des levées importantes qui constituent un pourcentage important de leur performance. Sur les 212,4 millions de dollars récoltés par les startups issues de diplômés de Rennes School of Business, 201 millions proviennent uniquement de Voodoo.

 

Le classement 2021 des écoles de commerce en fonction des levées de fonds

Classement Ecoles Montant levé (en M$)
1 INSEAD 12 124,87
2 HEC Paris 5 942,63
3 ESSEC BS 2 087,22
4 EDHEC BS 1 704,57
5 ESCP BS 1 672,06
6 Grenoble EM 1 246,19
7 emlyon 560,05
8 NEOMA BS 534,71
9 Rennes SB 212,40
10 ISG 159,81
11 KEDGE BS 110,80
12 EM Strasbourg 80,34
13 IMT-BS 62,05
14 ICN 60,32
15 TBS 56,43
16 ESSCA 53,97
17 Audencia 50,06
18 IESEG 49,85
19 IPAG 41,93
20 SKEMA BS 30,84
21 INSEEC 27,46
22 ISC Paris 19,35
23 EMLV 15,23
24 EDC Paris 13,59
25 BSB 10,94
26 ESC Clermont 6,11
27 ISTEC 6,07
28 Montpellier BS 5,65
29 EM Normandie 3,33
30 La Rochelle BS 1,37
31 ESDES 1,34
32 PSB 0,74

Must Read

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

Related News

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

À quoi ressembleront les métiers de demain et comment s’y former ?

En plein crise du coronavirus, Vinci, NEOMA et Arts et Métiers ParisTech ont tenté d'imaginer les métiers de demain et comment s'y former.