jeudi, mars 4, 2021
Accueil Décryptage Analyse The Mandalorian, Le Seigneur des Anneaux, WandaVision… Le budget des séries les...

The Mandalorian, Le Seigneur des Anneaux, WandaVision… Le budget des séries les plus chères de l’histoire

En 2004 est diffusé le premier épisode de la série Lost, une série iconique et assez ambitieuse pour l’époque puisqu’elle filmait entièrement en décors naturels à Hawaii et proposait un casting XXL (comptez 28 personnages principaux). Le budget du pilote était l’un des plus élevés de l’histoire de la télévision cette année-là, entre 10 et 14 millions de dollars. L’intégralité de la saison 1 aura coûté entre 67,5 millions et 78,4 millions de dollars pour 25 épisodes. Ces sommes semblaient faramineuses à l’époque ; elles semblent pourtant ridicules désormais face aux productions de HBO, Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video.

 

Vingt millions de dollars, ce serait le coût d’un seul et unique épisode de la série de Martin Scorsese, celui du pilote de Boardwalk Empire diffusé sur HBO en 2010. Le reste de la série représentera un coût de 5 millions par épisode. Au total, la saison aura coûté 75 millions de dollars pour seulement 12 épisodes. Si cette série était considérée comme l’une des plus chères à l’époque, elle a été très rapidement dépassée par de nombreuses autres. Les sommes folles déboursées par les plateformes de streaming, qui ont beaucoup investi pour séduire des abonnés ayant délaissé la télévision, a grandement participé à l’émergence de cette tendance.

 

Pourquoi le budget des séries explose ces dernières années

Le budget des séries a fortement augmenté en 2020 et cela s’explique par plusieurs facteurs. Le premier est la popularité de ce format qui séduit de plus en plus les acteurs du grand écran, dont les prétentions salariales sont forcément plus élevées ; surtout que ces derniers endossent souvent un rôle de producteur. Nicole Kidman joue dans Big Little Lies, une série pour laquelle elle touchait 350K$ par épisode en saison 1 et 1 million de dollars par épisode en saison 2. C’est également le cas de Reese Witherspoon, qui touche également 1 million de dollars par épisode pour Big Little Lies et 1,1M$ pour The Morning Show, tout comme sa collègue Jennifer Aniston qui sont toutes deux coproductrices de la série.

Autre phénomène qui explique la hausse des coûts des séries, la popularité des séries chorales. Une série chorale est une production où il n’y a pas un personnage principal, mais plusieurs personnes qui se placent au centre de l’intrigue. C’est le cas de Brooklyn Nine-Nine, 13 Reasons Why, Riverdale, This is Us ou encore Game of Thrones. Forcément, la popularité de ces séries implique de devoir payer, à salaire égal, plusieurs acteurs, là où les séries classiques nécessitent de débloquer une somme importante pour un, voire deux acteurs. À titre de comparaison, à l’époque de Friends, chacun des acteurs était payé 1 million de dollars par épisode, vers la fin de la série.

L’autre facteur qui peut expliquer l’explosion du budget des séries en 2020, c’est la concurrence accrue des plateformes de streaming. Il faut savoir que, pour la première saison de la série The Crown, Netflix a déboursé 130 millions de dollars pour seulement 10 épisodes. Forcément, ce genre de production de luxe provoque un effet moutonnier et les autres chaînes essaient d’investir pour proposer des séries de même qualité, un enjeu important quand on sait que la télévision linéaire ne plaît plus les jeunes générations. Netflix a d’ailleurs annoncé des investissements importants dans la création de contenu original en 2020. La somme tourne autour de 17 milliards de dollars.

Du côté de Disney+, chaque épisode de The Mandalorian a coûté 15 millions, pour un coût total de 100 millions de dollars pour huit épisodes. À noter que leur durée moyenne d’un épisode est comprise entre 60 et 80 minutes. Mais ce n’est rien à côté du budget des séries Marvel qui se placent en tête des séries les plus chères de l’histoire. La série WandaVision a fait ses débuts sur Disney+ le 15 janvier 2021 avec une enveloppe de 225 millions de dollars pour neuf épisodes (soit 25 millions de dollars par épisode).

En se lançant sur le marché des plateformes de streaming, Apple a également misé gros, en investissant dans des studios, mais aussi sur des séries premium, faisant appel à de grands noms de l’industrie du cinéma et de la télévision, tant du côté des acteurs que des réalisateurs. On retrouve notamment : M. Night Shyamalan (6e sens, Split, Glass…), Steven Spielberg, Chris Evans, Jennifer Aniston et Oprah Winfrey.

Parfois, l’obtention des droits pour pouvoir tourner une série dérivée d’un projet qui a déjà bien fonctionné peut faire grimper la note. En effet, les biens culturels se distinguent des autres produits, car leur valeur ne peut pas réellement être quantifiable. Ainsi, pour éviter d’investir massivement dans des projets dont le retour sur investissement serait mauvais, les plateformes de streaming et chaînes de télévision n’hésitent plus à sérialiser des films à succès, comme Amazon Prime Video qui aura déboursé 1 milliard de dollars pour réaliser des séries autour du Seigneur des Anneaux. Le montant des droits d’adaptation s’élevait à lui seul à 250 millions de dollars.

HBO, chaîne privée du câble, fait également concurrence aux networks traditionnels. La dernière saison de Game of Thrones diffusée en 2019 aura coûté environ 13 millions de dollars par épisode (soit autant que la saison 1 de The Crown). De son côté, la chaîne câblée FX propose également des séries de qualité, avec American Horror Story, dont la saison 6 a coûté plus de 43 millions de dollars pour 9 épisodes. Cette concurrence entre les networks pousse aussi les grandes chaînes comme FOX ou ABC à se positionner sur des contenus premium pour retenir des téléspectateurs qui permettent aux chaînes d’être plus exigeants lorsqu’ils proposent des espaces publicitaires à des coûts très élevés.

 

La stratégie de captation réussie de Disney+

Au jeu de celui qui trouvera la bonne formule pour réussir à garder ses abonnés, Disney sort comme le grand vainqueur. Si le mastodonte a perdu de nombreux utilisateurs après le premier déconfinement, la stratégie mise en place depuis plusieurs années avec le rachat de franchises à succès comme Marvel ou Star Wars pourrait porter ses fruits.

En effet, comme l’explique le site The Verge, Disney+ a mis en place un univers complexe et sans fin, à l’image de ce qui se fait déjà dans les comics où les histoires sont entremêlées. Ainsi, deux options se présentent aux abonnés de la plateforme :

  • Soit ils ont regardé l’intégralité des films du Marvel Cinematic Universe et décident de rester abonnés pour continuer à visionner les aventures de leurs héros, le tout grâce à un calendrier de diffusion effréné. En effet, Disney+ s’est engagé dans un cercle sans fin. La série WandaVision sera diffusée du 15 janvier au 5 mars, suivie du Faucon et le Soldat d’Hiver, une production Marvel diffusée en mars et mai. Viendront ensuite le film Black Widow (5 mai), Loki (mai), Shang-Chi (juillet), Eternals (novembre), Spider-Man 3 (décembre). En outre, d’autres séries et films sont prévus pour ponctuer ce calendrier 2021 comme Ms. Marvel et Hawkeye.
  • Soit ils sont attirés par ces nouvelles productions qui arrivent sur une plateforme encore peu fournie et sont tentés de rester abonnés pour regarder les séries et films précédents et mieux comprendre l’univers dans lequel ils viennent d’entrer. Cette stratégie se matérialise par la création d’une nouvelle série, nommée Marvel Legends. Celle-ci met en avant des personnages qui seront présents dans de futurs shows de Disney+ en proposant, à la fin des épisodes d’une durée de 6-7 minutes, des séries pour poursuivre l’aventure avec ces héros.

Globalement, en misant sur Marvel, Disney+ s’assure également de capter tous ceux qui ont été fidèles à l’univers au cinéma. C’est pourquoi la firme investit beaucoup dans ces créations originales, avec des budgets presque similaires aux superproductions hollywoodiennes. À titre de comparaison, les 9 épisodes de la série WandaVision auront coûté 225 millions de dollars contre 350 millions pour le film Avengers : Endgame. Cette stratégie est similaire avec Star Wars puisque la firme a annoncé produire une dizaine de films et séries de cet univers dans les prochaines années.

 

Le financement des séries en France et aux États-Unis

Le fonctionnement n’est pas très différent en France et aux États-Unis. Au sein de l’Hexagone, les diffuseurs restent ceux qui investissent le plus dans les séries. En 2019, l’argent mis sur la table par les chaînes représentait environ 65,6% du budget total des séries, selon les informations du CNC, un chiffre en baisse puisqu’il était de 72% environ en 2015. Elles peuvent également bénéficier d’aides publiques, notamment au travers du CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée). Cependant, en France, cette aide est plafonnée et ne peut dépasser 40% de l’enveloppe totale allouée au projet.

Aux États-Unis, les fameux networks mettent aussi la main au portefeuille pour séduire des producteurs qui sont attirés par Netflix et consorts. Les plateformes de streaming investissent massivement dans la création de contenu. Cela passe très souvent par des montants impressionnants versés à des sociétés de production qui injectent ensuite ces sommes dans la création de contenu.

C’était le cas de Ryan Murphy qui a signé un deal à 300 millions avec Netflix pour créer plusieurs séries, dont The Politician, Ratched. Le contrat de 200 millions de dollars noué entre la plateforme américaine et les créateurs de Game of Thrones les a même poussés à abandonner l’offre de Disney qui leur donnait la possibilité d’écrire les prochains Star Wars. Les États américains participent également au financement des productions de manière directe ou indirecte (déduction d’impôts, réduction de taxes, etc.), à l’instar de la Géorgie qui abrite bon nombre de tournages de Disney. C’est pourquoi il possible de voir un remerciement spécial envers cet État américain à la fin de chaque film ou épisode de série Marvel.

Une fois que le producteur dispose de cet argent, il peut démarrer son projet. Il est important de faire la différence entre producteur exécutif et producteur délégué. En effet, le premier est uniquement en charge de la partie organisationnelle du tournage (lieux, recrutement des équipes, matériel, casting, etc.). Il se doit de respecter l’enveloppe définie par le producteur délégué qui investit en partie dans ce projet et devient ainsi détenteur des droits, sur lesquels il touche bien évidemment des royalties. En général, il est à l’initiative du projet et réunit les différents investisseurs (comme les chaînes). Attention, il faut noter qu’en anglais, l’executive producer est en réalité le producteur délégué, alors que le producteur exécutif se traduit par line producer.

 

Le budget des 10 séries les plus chères de l’histoire

En général, les séries les plus chères de l’histoire sont majoritairement diffusées sur HBO ou les plateformes de streaming. Comme évoqué, le montant peut également se justifier par la présence, devant ou derrière la caméra, de stars réputées. Voici donc notre palmarès en fonction du budget consacré par épisode.

 

10. Band of Brothers (HBO)

Cette minisérie diffusée sur HBO en 2001 n’a connu qu’une saison de 10 épisodes. Band of Brothers se focalise sur un régiment d’infanterie et suit son histoire des débuts de la Seconde Guerre mondiale à la fin de ce conflit. Avec un budget de 125 millions de dollars, soit 12,5 millions de dollars par épisode, elle était l’une des séries les plus chères de l’histoire jusqu’en 2010. Les coûts de production été élevés et le casting très fourni. Il s’agissait d’une série chorale qui comptait une vingtaine d’acteurs principaux, tout autant d’acteurs récurrents et une trentaine d’invités prestigieux comme David Schwimmer ou James McAvoy.

 

9. Urgences (NBC)

Inutile de présenter cette série qui a fait connaître Georges Clooney. Elle met en scène une équipe de médecins qui interviennent au cœur du service des Urgences. Diffusée entre 1994 et 2009, elle compte 331 épisodes qui ont coûté en moyenne 13 millions de dollars par épisode pour une moyenne de 20 à 23 épisodes par saison.

 

8. The Crown (Netflix)

La série diffusée sur Netflix qui retrace plusieurs instants de la vie de la reine Elizabeth II affiche une enveloppe globale de 100 millions de dollars pour chaque saison. En moyenne, les épisodes de The Crown ont coûté 13 millions de dollars. Certains chiffres impressionnants ont fuité dans les médias, comme la réplique d’une robe iconique de la reine d’Angleterre dont la reproduction aurait coûté 37 000$.

 

7. The Morning Show (Apple TV+)

The Morning Show évoque les coulisses d’une émission d’actualité diffusée aux États-Unis, alors que l’animateur phare de la chaîne est mis en accusation pour harcèlement sexuel. Une série très contemporaine dont chaque épisode coûte environ 15 millions de dollars. Il faut dire que les deux actrices principales, Jennifer Aniston et Reese Witherspoon, sont payées 1 million de dollars par épisode, uniquement pour leur prestation en tant qu’actrices. Celles-ci sont également coproductrices de cette série diffusée sur Apple TV+.

 

6. Game of Thrones (HBO)

Si les saisons de Game of Thrones sont inégales en termes de budget, la dernière saison, qui comprenait seulement 6 épisodes, a coûté près de 15 millions de dollars par épisode. Encore une fois, il s’agit d’une série chorale avec de très nombreux personnages principaux. La série diffusée sur HBO a battu de nombreux records. L’audience moyenne pour chaque épisode de la saison 7 (avant-dernière saison de Game of Thrones) était de 32,8 millions visionnages.

 

5. See (Apple TV+)

Cette série portée par la star d’Aquaman, Jason Momoa, a un coût de fabrication estimé à 15 millions de dollars par épisode. Encore une fois, Apple TV+ a mis la main au porte-monnaie pour concurrencer les autres plateformes de streaming. Il faut dire que la marque à la pomme a déboursé en tout 6 milliards de dollars pour créer du contenu original pour Apple TV+. See raconte l’histoire de la naissance de deux jumeaux capables de voir, dans une société où l’humanité a perdu la vue.

 

4. The Mandalorian (Disney+)

La série The Mandalorian a été la plus regardée en 2019, alors que la première saison était sortie en fin d’année, battant au passage Game of Thrones qui détenait le titre depuis plusieurs années. Cette production issue de l’univers Star Wars a coûté près de 15 millions de dollars par épisode. Néanmoins, ce n’est pas la série la plus chère de la plateforme Disney+ qui a beaucoup investi dans les créations originales.

 

3. The Pacific (HBO)

Produite par Steven Spielberg et Tom Hanks, The Pacific a été diffusée sur HBO en 2010 et raconte l’histoire d’un corps de l’armée américaine et le conflit qui opposait cette puissance au Japon durant la Seconde Guerre mondiale. Encore une fois, il s’agit d’une série chorale portée par plusieurs acteurs très connus comme Rami Malek (Mr. Robot, Bohemian Rhapsody) ou Josh Helman (Wayward Pines, X-Men). Le coût de production par épisode est estimé à 20 millions de dollars par épisode.

 

2. WandaVision (Disney+)

Cette série tout droit venue de l’univers Marvel met en avant des personnages popularisés dans les derniers films Avengers. Comme expliqué, Disney a beaucoup investi dans ces créations originales qui sont cruciales pour attirer ou fidéliser les abonnés. Globalement, cette série a un budget de 225 millions de dollars pour 9 épisodes, soit 25 millions de dollars par épisode. Ce montant serait identique pour les autres séries de la franchise qui seront diffusées sur la plateforme de streaming, à savoir Loki, Hawkeye et Le Faucon et le Soldat d’Hiver.

 

#1 Le Seigneur des Anneaux (Amazon Prime Video)

Un milliard de dollars, c’est la somme déboursée par Amazon Prime Vidéo pour réaliser 5 saisons de la série Le Seigneur des Anneaux. Il faut savoir que cette enveloppe comprend le montant des droits pour pouvoir créer une série autour de cet univers, qui s’élèvent tout de même à 250 millions de dollars. Récemment, la plateforme de streaming a dévoilé le scénario de cette série qui devrait se dérouler durant le Deuxième Âge.

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Orientation : Pourquoi choisir une Grande École de commerce ?

Tremplin incontesté vers l’emploi, les Grandes Écoles de commerce forment aujourd’hui les managers qui évolueront dans des secteurs passionnants et construiront le monde de...

L’ESSEC nomme un nouveau directeur général adjoint

L'ESSEC a nommé, ce lundi 1er mars 2021, un nouveau directeur adjoint. Il sera en charge des programmes post-expérience et des relations avec les...

Étudiant : les 10 applications à télécharger pour t’en sortir en période de crise

Cette année a été très éprouvante aussi bien émotionnellement que financièrement pour les étudiants. Pour affronter les différents aspects qu'implique la vie étudiante (cours...

Grenoble EM : première école de commerce à devenir société à mission

C’est officiel. Le conseil d’administration s’est exprimé à l’unanimité : Grenoble École de Management est la première business school française à devenir une société à...

Portrait

Related News

Orientation : Pourquoi choisir une Grande École de commerce ?

Tremplin incontesté vers l’emploi, les Grandes Écoles de commerce forment aujourd’hui les managers qui évolueront dans des secteurs passionnants et construiront le monde de...

L’ESSEC nomme un nouveau directeur général adjoint

L'ESSEC a nommé, ce lundi 1er mars 2021, un nouveau directeur adjoint. Il sera en charge des programmes post-expérience et des relations avec les...

Étudiant : les 10 applications à télécharger pour t’en sortir en période de crise

Cette année a été très éprouvante aussi bien émotionnellement que financièrement pour les étudiants. Pour affronter les différents aspects qu'implique la vie étudiante (cours...

Grenoble EM : première école de commerce à devenir société à mission

C’est officiel. Le conseil d’administration s’est exprimé à l’unanimité : Grenoble École de Management est la première business school française à devenir une société à...

Préparer efficacement son entretien d’embauche

La préparation d'un entretien d'embauche est une étape cruciale à ne surtout pas prendre à la légère lors de tes candidatures. Découvre tous nos...