SGX (Singapore Exchange Ltd) vient d’acquérir 93% du capital de Scientific Beta, pour un montant de 186 millions d’euros. Cette opération de cession valorise ainsi la plateforme créée dans le cadre de l’EDHEC-Risk Institute Asia à hauteur de 200 millions de d’euros !

 

L’association EDHEC Business School et sa Fondation viennent de signer un accord avec Singapore Exchange Ltd, la Bourse de Singapour, pour céder 93% du capital de Scientific Beta. Cette plateforme conçoit et analyse des indices d’évaluations financières autour de stratégies Smart Beta (qui combinent les avantages des stratégies passives de réplication de marché à certaines composantes des avantages des stratégies actives) et produit également des outils permettant d’analyser les performances, mais aussi les risques financiers, environnementaux et sociaux. Fin septembre 2019, près de 54,7 milliards d’actifs répliquaient les indices de Scientific Beta, une part de marché en forte croissance dans un marché en plein essor.

Près de 60 assets managers utilisent la plateforme pour monitorer leurs investissements. Elle a connu ainsi une croissance de 80% par an, environ.

 

Scientific Beta : une initiative (très) rentable

Cette cession s’inscrit dans la stratégie impulsée à l’EDHEC depuis 15 ans. Nommée « Research for Business », elle vise à renforcer l’indépendance financière de l’école en produisant du contenu issu de recherches académiques, à destination des entreprises (dans la grande majorité).

Ainsi, l’acquisition de 93% du capital de Scientific Beta par SGX concrétise cette vision et participe à l’autonomie de l’école. « Par cette opération, l’EDHEC renforce son indépendance, assurant durablement son exigence toujours croissante d’excellence, de sélectivité et d’impact. Elle renforce notre capacité à investir dans de nouveaux projets stratégiques. C’est l’ambition que portera le plan 2020-2025, c’est notre mission en tant que Business School de premier plan international », explique Emmanuel Métais, DG de l’EDHEC. La finalisation de cette cession devrait intervenir d’ici la fin du mois de janvier.

 

Répondre aux défis de demain

L’EDHEC Business School possédera toujours 7% des parts de Scientific Beta et gardera une place au sein du board de l’entité, grâce à SHEEF, un fonds de dotation créé par l’école et ses alumni. L’équipe de chercheurs, menée par Noël Amenc, poursuivra son travail entamé avec Scientific Beta.

Une collaboration plus profonde s’installe entre l’EDHEC et les autorités monétaires de Singapour puisque l’école développe la première base de données mondiale dédiée à la valorisation et à l’évaluation des risques financiers et environnementaux pour les investissements dans les infrastructures. Une thématique majeure dans la mesure où il est désormais impossible de passer une journée sans entendre parler de critères ESG ou encore d’ISR (Investissement Socialement Responsable) dans les émissions consacrées au monde de la finance.

Les podcasts sur la finance à écouter quand on veut se former

 

Un levier de développement pour l’EDHEC

L’EDHEC prévoit également de lancer une fintech analysant les risques financiers mais aussi ceux sociaux et environnementaux dans le cadre d’investissements de long-terme, manifestant une volonté de poursuivre en interne cette stratégie entrepreneuriale, qui ne se limite pas qu’aux étudiants.

Ce financement s’inscrit dans la stratégie de recherche de financement afin de supporter la croissance des Grandes Ecoles. Si certaines écoles à l’image d’emlyon ont fait appel à d’importants capitaux privés de manière à accélérer leur développement, d’autres mettent en avant une plus forte indépendance, à l’instar d’Alice Guilhon lors de la présentation de la stratégie de SKEMA SKY25.

Cette primauté du not-for-profits institution est partagée par Emmanuel Métais, Directeur général de l’EDHEC, qui déclare à ce sujet : « Par cette opération, l’EDHEC renforce son indépendance, assurant durablement son exigence toujours croissante d’excellence, de sélectivité et d’impact. Elle renforce notre capacité à investir dans de nouveaux projets stratégiques. C’est l’ambition que portera le plan 2020-2025, c’est notre mission en tant que Business School de premier plan international ».

« Ce sont les étudiants qui in fine en seront les bénéficiaires, par les investissements que nous allons engager pour l’école et les programmes de bourses que nous continuerons à développer» souligne Stéphane Lagut, Président de la Fondation EDHEC.

« Rien de tout cela n’aurait été possible sans ce modèle original propre à l’EDHEC : une collaboration étroite entre la gouvernance de l’école, sa Fondation, son réseau de diplômés et l’excellence de sa recherche en finance » conclut Bruno de Pampelonne, Président du Conseil d’administration de l’EDHEC.