Toulouse Business School (TBS) annonce s’installer à l’île Maurice. L’école a noué un partenariat avec l’Université Curtin Mauritius qui se matérialisera par un double-diplôme pour quelques étudiants du Bachelor. L’établissement toulousain devient donc la première Grande École française à se positionner sur ce territoire pour un programme Bachelor.

 

Une douzaine d’étudiants du Bachelor de TBS pourront réaliser un double-diplôme avec le Bachelor of Commerce de l’Université Curtin Mauritius, un établissement qui dépend de l’Université Curtin, située à Perth (Australie). Concrètement, les élèves de l’école de commerce de Toulouse passeront 18 mois au sein de l’institution basée à l’île Maurice.

Les étudiants sélectionnés par TBS auront le choix parmi cinq spécialisations qui seront dispensées en anglais : Logistics and Supply Chain, Business Law, Finance, Marketing et Tourism and Hospitality. Dans le même temps, une douzaine d’élèves de Curtin Mauritius passeront également 18 mois à Toulouse Business School.

Il est important de noter que les étudiants de ce double-diplôme bénéficieront ainsi d’un parcours complètement bilingue.

Lire aussi : TBS reporte son WEI et évoque ses pistes pour la rentrée.

 

Toulouse business school sur l’île Maurice : un nouveau pas dans la stratégie d’internationalisation de l’école

Toulouse Business School se réjouit de ce partenariat, indiquant qu’il s’agit d’un « établissement prestigieux qui rejoint les 110 universités partenaires du Bachelor » de l’école. En effet, l’Université Curtin affiche la triple couronne (AACSB, AMBA et EQUIS).

En outre, TBS met ainsi un pied dans l’océan Indien avec sa présence à l’île Maurice. L’institution toulousaine, qui possède déjà un campus à Londres, Barcelone et Casablanca, fait désormais partie du Réseau des Études Françaises à Maurice et souhaite mettre à profit son installation pour « rayonner sur la zone indo-pacifique. Ce nouveau partenariat confirme l’attractivité du programme Bachelor de TBS auprès des grandes universités internationales. Il s’inscrit dans une démarche globale de développement de nos activités avec le continent africain et constitue un nouveau point d’ancrage pour créer des passerelles vers l’Australie et plus largement l’Océanie et l’Europe », se félicite Toulouse Business School.