mercredi, décembre 2, 2020
Accueil Actu Actu écoles Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au sein de NEOMA ; une école qu’elle connaît bien puisqu’elle y exerce depuis 12 ans. Elle enseigne en effet au sein du PGE depuis plusieurs années et pilotait même le MSc Corporate Finance. À quoi ressemblera la patte Imen Mejri ? Comment appréhende-t-elle ce nouveau poste qu’elle prend en pleine crise du COVID ? La nouvelle directrice du PGE de la business school s’est entretenue avec Business Cool

 

Vous venez de débuter dans vos fonctions de directrice du PGE il y a quelques semaines. NEOMA a-t-il privilégié un recrutement interne dès le début ou bien un recrutement externe a-t-il été envisagé ?

PGE NEOMA Imen Mejri
© David Morganti

Le recrutement s’est fait en interne et je pense que c’est un message positif envoyé aux parties prenantes du Programme Grande École. Je connais bien l’école, j’ai vécu la fusion et j’ai enseigné sur les deux campus. Je connais notre identité et le chemin qu’a parcouru NEOMA, mais aussi le PGE qui a beaucoup évolué ces dernières années. J’ai donc saisi cette opportunité et je suis ravie d’avoir eu la confiance de Delphine Manceau.

 

 

Comment appréhendez-vous ce poste, que vous débutez en pleine crise du COVID ?

J’occupe aujourd’hui une fonction très complexe. Cette période d’incertitude rend le challenge plus difficile, mais très intéressant. C’est le moment opportun pour avoir des idées, montrer son agilité et ses capacités d’adaptation. C’est le moment ou jamais de tout changer. Cette incertitude nous a permis d’accélérer la mise en place de certains dispositifs, comme l’enseignement hybride. Nous avons su faire évoluer nos méthodes pédagogiques pour le distanciel en seulement quelques jours. Sans confinement, nous aurions peut-être mis plus de temps pour déployer ces innovations.

 

Comment imaginez-vous votre relation avec les étudiants ?

J’ai toujours été proche des étudiants et j’essaie de maintenir ce lien de proximité. Je m’inspire du terrain. J’ai toujours échangé avec mes élèves pour comprendre les points positifs et les points négatifs. Il en est de même avec les entreprises. Il est important de tenir compte des aspirations des étudiants qui évoluent, mais aussi des ambitions de NEOMA et de sa stratégie et de trouver un juste milieu. Mon rôle va être également de faire comprendre aux étudiants nos choix et nos objectifs. Pour convaincre, il faut expliquer ! C’est très important, surtout dans cette période où il faut rassurer nos étudiants et nos équipes. C’est également un travail que je mènerai avec la faculté.

 

Quelle empreinte voulez-vous imprimer sur le PGE de NEOMA ?

Pour l’instant, nous sommes dans une phase de refonte du PGE [NEOMA a lancé une réforme du PGE pour cette rentrée 2020, NDLR]. Je suis en accord avec les axes de ce projet. Je suis donc en train de m’approprier cette réforme, qui commence par le déploiement des cours en présentiel et en distanciel.

J’ai déjà ajouté ma patte sur le dispositif de peer learning, car je pense qu’il est important que les écoles fassent appel à cet apprentissage par les pairs. Il y a néanmoins des thématiques qui sont importantes pour moi comme la transition durable ou l’essor de nouveaux métiers. J’ai également apporté ma touche personnelle concernant les séminaires proposés aux étudiants, notamment celle sur la transition durable qui accueillait des conférenciers de renommée [comme Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du groupe n°1 du GIEC et lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2019, NDLR].

Ma touche personnelle sera aussi de permettre aux étudiants d’être acteurs de leur vie professionnelle en se basant sur les cours, les intervenants, mais aussi les stages ! Je souhaite également intégrer de façon durable les questions d’éthique et de développement durable au sein du programme. Ce sont des sujets auxquels les étudiants sont sensibles. Je travaille actuellement sur le prochain séminaire, Future of Work, dédié aux compétences de demain, aux nouveautés métiers, à l’entrepreneuriat, mais aussi à l’impact de la digitalisation sur les entreprises. Je prône un changement des méthodes d’apprentissage pour permettre à nos étudiants de s’adapter aux métiers de demain.

 

Quels sont les temps forts de cette rentrée ?

Nous avons transformé les problématiques liées à la crise du coronavirus en opportunité pour réaliser des Zoom qui ont permis de réunir les 1 200 étudiants du PGE réunis sur les deux campus. Nous avons également profité du campus virtuel pour regrouper les associations et diffuser l’esprit NEOMA. Aujourd’hui, le distanciel nous permet d’unir toute notre communauté beaucoup plus facilement et de réduire les barrières géographiques.

Follow us !

37,976FansJ'aime
8,971SuiveursSuivre
2,011SuiveursSuivre

Must Read

Kedge lance EloK, son premier concours d’éloquence

Plusieurs étudiantes du MSc Marketing de KEDGE ont lancé EloK, un nouveau concours d’éloquence porté par leur école de commerce et son MediaLab, est...

SKEMA ouvre un nouveau double-diplôme avec HEC Montréal

Les doubles-diplômes internationaux sont l’assurance de former des jeunes talents capables d’évoluer dans des univers multiculturels, tout en leur assurant de développer de nouvelles...

Une école de commerce s’installe à Châteauroux

De plus en plus d’écoles de commerce françaises développent une stratégie de maillage du territoire national, à l’image de l’ESSCA, KEDGE ou d’ISC Paris...

Le classement des entreprises préférées des ingénieurs en 2020

Comme chaque année, Hired a publié son classement des entreprises préférées des ingénieurs qui évoluent dans le secteur de la technologie. Ce palmarès permet...

Related News

Kedge lance EloK, son premier concours d’éloquence

Plusieurs étudiantes du MSc Marketing de KEDGE ont lancé EloK, un nouveau concours d’éloquence porté par leur école de commerce et son MediaLab, est...

SKEMA ouvre un nouveau double-diplôme avec HEC Montréal

Les doubles-diplômes internationaux sont l’assurance de former des jeunes talents capables d’évoluer dans des univers multiculturels, tout en leur assurant de développer de nouvelles...

Une école de commerce s’installe à Châteauroux

De plus en plus d’écoles de commerce françaises développent une stratégie de maillage du territoire national, à l’image de l’ESSCA, KEDGE ou d’ISC Paris...

Le classement des entreprises préférées des ingénieurs en 2020

Comme chaque année, Hired a publié son classement des entreprises préférées des ingénieurs qui évoluent dans le secteur de la technologie. Ce palmarès permet...

Coronavirus : La Fondation PSB crée un fonds d’aide pour les étudiants touchés par la crise

Le Covid-19 a eu des incidences profondes sur le plan économique et social. Conséquence : plusieurs étudiants sont actuellement en situation précaire. À ce...