mardi, octobre 20, 2020
Accueil Actu Actu écoles ESCP dit au revoir à la triple-couronne lors d'un point stratégique !

ESCP dit au revoir à la triple-couronne lors d’un point stratégique !

Pour sa rentrée, ESCP fait le point sur son plan stratégique qui prendra fin en 2022 et présente les nombreuses nouveautés qui ont marqué le Programme Grande École de la business school. L’école dresse également le bilan d’un confinement synonyme d’évolution, avec notamment l’annonce de ne pas vouloir renouveler AMBA, une accréditation permettant de justifier de la prestigieuse aura de la triple-couronne !

 

ESCP Business School a placé sa conférence sous le signe Open Up. « C’est l’inverse de lockdown, mais c’est aussi le symbole de l’ouverture. Ce temps de confinement a permis aux équipes et au Comité de direction de mener une accélération stratégique », indique Frank Bournois, DG de l’établissement.

Il a introduit son propos en faisant le point sur le plan stratégique 2022 de l’école. « Avec toute l’équipe, nous constatons que la stratégie s’est développée de telle manière qu’à la fin 2020, nous aurons atteint les objectifs et résultats prévus pour 2022, en termes de nombre de publications, d’élèves dans les programmes… c’est-à-dire tous les indicateurs de développement de l’école, y compris sur les aspects financiers. »

 

ESCP mise sur l’expérience étudiante

Désormais, ESCP veut guider toute son action autour de l’expérience étudiante, une dimension qui prend encore plus sens dans le contexte actuel. « C’est la colonne vertébrale de notre futur. Les étudiants des business schools ne seront plus les mêmes dans leur façon de penser l’international, les entreprises », indique le DG. « Ce que l’on apporte comme valeur ajoutée, c’est l’expérience étudiante, en faisant vivre les grandes dimensions du management et de la gestion, dans des laboratoires que sont nos différents campus, avec cette diversité culturelle des enseignants et des participants. »

L’école rassure, il n’est pas question de passer au full online, même si le numérique fait partie intégrante de la pédagogie d’une business school qui souhaite proposer des programmes qui comprennent 20% de cours orientés autour de cet univers du numérique au moins et 40% de présentiel. L’ambition d’ESCP ? Ne pas faire du numérique « un grand rouleau compresseur », mais afficher une proposition de valeur centrée sur l’étudiant.

 

Zoom sur la stratégie Brand & Size

Léon Laulusa, DGA en charge des affaires académiques et internationales a développé, en détail, les résultats de l’école sur la stratégie Brand & Size qui s’étend jusqu’à 2022. Elle s’articule autour de quatre A : Ambition, Anticipation, Agilité, Adaptabilité.

Sur le premier point, Léon Laulusa se félicite du recrutement de l’école : 6 300 étudiants en 2019 contre 7 142 à la rentrée 2020, avec 17% de candidats en plus et 13% d’entrants supplémentaires cette année. ESCP observe une hausse du nombre d’étudiants chinois et une diminution des Indiens, qui feront leur rentrée en 2021. Avec Brand & Size, l’objectif était d’améliorer la visibilité et l’attractivité de l’école. Pari réussi pour Léon Laulusa : « Aujourd’hui, nous avons 56% d’étudiants internationaux qui proviennent de 121 pays différents. »

Du côté de l’anticipation, ESCP a travaillé sur les contenus pédagogiques pour proposer plus de dispositifs permettant aux étudiants de se doter des compétences attendues en entreprise, à l’image du séminaire de rentrée autour du développement durable proposé depuis plusieurs années. Un associate dean chargé de l’innovation pédagogique a été recruté et a travaillé avec le directeur de la transformation digitale pour créer une plateforme digitale augmentée permettant aux étudiants de retrouver leurs cours, mais aussi une kyrielle de services proposés par l’école. Enfin, ESCP rappelle qu’elle a déboursé un million d’euros pour investir dans de nouvelles salles de classe hybrides.

Côté budget, Frank Bournois rassure : « Nous serons à l’équilibre fin 2020 et nous ne ferons pas de prêt garanti par l’État ! » Le DG précise ainsi que l’école sait se passer des dotations d’équilibre délivrées par l’État.

 

La rentrée 2020 à ESCP Business School

Pour la rentrée, l’école a opté pour un mix entre présentiel et distanciel. Une nécessité pour les étudiants extra-européens qui n’ont pas pu rejoindre l’école. Pour ces derniers, un track spécifique en ligne a été créé. ESCP a également travaillé sur un plan de continuité selon l’évolution de la situation sanitaire et prévoit de pouvoir fermer l’établissement pour un seul programme ou la totalité des étudiants. Cependant, l’excellence académique reste le fil directeur de l’apprentissage à distance. « Cette expérience du numérique va nécessairement accroître les exigences des participants, surtout en executive education », observe Frank Bournois.

La rentrée 2020 est marquée également par une refonte du Master in Management avec plusieurs nouveautés et notamment l’ultra learning. « Nous avons voulu raccourcir et densifier les programmes pour permettre aux élèves de sortir plus tôt de l’école, afin d’avoir une expérience professionnelle plus riche », précise Léon Laulusa. Les programmes ont également vu un renforcement des cours liés à l’éthique. Enfin, ESCP a misé sur l’hybridation des compétences avec l’obligation de choisir trois spécialisations, parmi les 58 proposées au sein du PGE de l’établissement. Le DGA en charge des affaires académiques et internationales indique en outre que 27 des spécialisations ont été créées durant le confinement. La business school parisienne a aussi renforcé son offre de double-diplôme, comme en témoigne la signature avec le CFJ Paris.

 

Les autres nouveautés d’ESCP pour la rentrée

L’école de commerce a renforcé son offre de MS et MSc, avec la création d’un MSc dans le real estate (immobilier). ESCP a également conçu un Global Executive PhD dédié aux cadres du monde entiers qui seront formés avec les meilleurs professeurs issus de prestigieux établissements comme Harvard.

Concernant l’insertion professionnelle, ESCP va créer un passeport en ligne des compétences des élèves, pour qu’ils puissent valoriser leurs acquis auprès des entreprises. En outre, l’école va proposer 3 200 coachings individuels à distance, en plus de ceux proposés en présentiel.

Une transformation immobilière est également en marche. Le campus de Berlin a récemment été rénové, l’acquisition d’un nouveau bâtiment est en cours à Turin et la recherche de nouveaux locaux à Madrid a été lancée. Une rénovation inoccupée de quatre ans prendra place également sur le campus de République, pour un coût estimé de 150 millions d’euros.

Dernière nouveauté : pour renforcer son ancrage vers l’Europe Centrale, ESCP a annoncé prendre une participation de 10% au sein de l’université Kozminsky, où se trouve le campus de Varsovie de la business school.

 

Un abandon de la triple-couronne

Du côté des accréditations internationales, le DG de l’école indique que le confinement a permis à l’équipe de réaliser que les accréditations internationales ne sont pas si nécessaires et qu’ils ne renouvèleront pas l’accréditation britannique AMBA, préférant l’européenne EFMD. « La notion de triple couronne, c’est digne de l’ancien monde. »

Must Read

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

Related News

Interview d’Imen Mejri, nouvelle directrice du PGE de NEOMA

Arrivée il y a quelques mois suite au départ de Sylvie Jean pour emlyon, Imen Mejri s’est confiée sur sa prise de fonction au...

Business schools, Sciences Po : quels sont les études et diplômes des PDG du CAC40 ?

Quelles sont les études suivies par les présidents des plus grandes sociétés de France ? Zoom sur les diplômes des PDG du CAC40.

L’EDHEC première école française à se doter d’une signature sonore

L'EDHEC devient la première Grande École française à se doter d'une signature sonore. L'école a travaillé avec Sixième Son.

Les dates du Triathlon Audencia-La Baule 2021 sont connues

Après avoir annulé sa 33e édition à cause du coronavirus, le Triathlon Audencia-La Baule annonce les dates de l'édition 2021.

À quoi ressembleront les métiers de demain et comment s’y former ?

En plein crise du coronavirus, Vinci, NEOMA et Arts et Métiers ParisTech ont tenté d'imaginer les métiers de demain et comment s'y former.