mercredi, mai 5, 2021
AccueilActuActu écolesUne école d’ingénieurs lance une chaire avec deux établissements africains

Une école d’ingénieurs lance une chaire avec deux établissements africains

L’école d’ingénieurs Bordeaux Sciences Agro s’est associée à une fondation et deux autres établissements d’enseignement supérieur au Cameroun et en Côte d’Ivoire pour former la chaire innovante Pierre Castel. Son objectif ? Former les entrepreneurs qui sauront développer de nouveaux systèmes alimentaires et une agriculture plus durable en Afrique.

 

Bordeaux Sciences Agro, l’École supérieure d’agronomie de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), l’Université de Dschang (Cameroun) et le Fonds Pierre Castel se sont associés pour créer la Chaire Pierre Castel. Cette coopération internationale inédite a pour but d’accompagner les entrepreneurs qui souhaitent créer une startup dans l’univers de l’agriculture durable ou des systèmes alimentaires pour nourrir l’écosystème entrepreneurial africain.

 

Les missions de la Chaire Pierre Castel

La Chaire Pierre Castel se matérialise tout d’abord par une formation d’un an qui accueillera 30 étudiants dès la rentrée 2021. Ils se verront dispenser des modules de cours et bénéficieront d’un tutorat de professeurs et de coaching des partenaires, comme le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères ou les filiales du groupe Pierre Castel. Ce programme se destine aux étudiants en fin de cursus ou aux ingénieurs diplômés d’écoles spécialisées dans l’agronomie.

Parmi les autres missions la Chaire Pierre Castel, on retrouve la volonté de créer une coopération internationale sur le sujet de l’agriculture durable entre le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la France et celle de contribuer au développement des connaissances sur le sujet. Les institutions précisent, par voie de communiqué de presse, que « le continent africain est confronté à de nombreux défis, notamment dans les secteurs de la production agricole, de l’alimentation d’une population croissante et de la préservation de ses ressources naturelles. La formation et la professionnalisation des étudiants et des jeunes diplômés, notamment dans le domaine de l’entrepreneuriat, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, constituent des enjeux majeurs du développement de l’Afrique. »

Pour ses débuts, la Chaire Pierre Castel peut s’appuyer sur un budget de 212 000€ financé à hauteur de 112 000€ par le ministère français des Affaires étrangères et de 100 000€ par le Fonds Pierre Castel. Cette somme doit permettre de financer les deux premières promotions.

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News