mardi, mars 9, 2021
Accueil Actu Actu écoles Campus, Programmes, RSE : l'ambitieuse stratégie d'Audencia

Campus, Programmes, RSE : l’ambitieuse stratégie d’Audencia

Nouveaux campus en France et à l’étranger, augmentation significative du nombre d’enseignants chercheurs et d’étudiants, création de nouvelles formations… Audencia ne manque pas d’ambition pour son plan stratégique 2021-2025. Christophe Germain, DG de l’école de commerce, est revenu sur les grandes lignes directrices des prochaines années pour l’école nantaise.

 

En mai 2020, Audencia a lancé la réflexion sur son plan stratégique 21-25 avec la volonté d’impliquer toutes les parties prenantes de l’école. L’objectif était de revenir à l’ADN de l’école et de construire une vision qui s’inscrit au carrefour entre humanités et RSE. “L’école doit œuvrer pour le bien de l’humanité”, indique d’ailleurs son Directeur Général.

 

La construction d’ECOS, la stratégie 21-25 d’Audencia

Ce plan stratégique a été nommé ECOS, un mot qui vient de oikos (maison en grec ancien). Pour établir les grandes lignes directrices de ce plan, Audencia a fait appel à plusieurs dispositifs :

  • Une boîte à idées, dont l’usage a depuis été pérennisé 
  • Des groupes thématiques dédiés à des sujets comme la dimension académique ou l’international
  • Les projets entrepreneuriaux, incubés pour la plupart au sein d’Audencia.

La mise en place de ces dispositifs a permis à l’école de dessiner trois grands défis pour les cinq prochaines années. Le premier est la création et l’utilisation des technologies d’information responsables. Le deuxième est la définition et l’adoption d’approches managériales favorisant des organisations et des sociétés plus inclusives. Le dernier défi d’Audencia est de développer des modèles d’affaires soutenables, en lien avec les impératifs écologiques et environnementaux. L’école a ainsi “pour mission d’être un acteur vertueux de la transformation des organisations”, précise son DG. “Audencia ne vise pas à être la meilleure école du monde, mais Audencia vise à être une meilleure école pour le monde”, complète-t-il en paraphrasant un étudiant de l’école.

 

Gaïa, la nouvelle école interne à Audencia

Pour atteindre ses objectifs, Audencia a défini quatre axes stratégiques. Le premier est la création d’une école dédiée à la transition écologique et sociale nommée Gaïa. Il s’agit d’une école interne, expérientielle et immersive. En effet, tous les étudiants de la business school devront faire un passage obligé par cette entité qui se veut être un hub d’initiatives entrepreneuriales et de projets de recherches sur les enjeux de demain, en lien avec la question de développement durable. Des cours et activités gratuits seront également proposés par Gaïa qui s’appuiera sur un important réseau d’experts et de partenaires constitués d’ONG, d’entreprises privées, de syndicats ou encore d’organisations publiques.

Gaïa aidera également les étudiants à développer des compétences dites “citoyennes”, un élément qui devient une condition de diplomation. Le grand oral de fin d’année se transforme d’ailleurs en oral citoyen. Les élèves d’Audencia pourront ainsi valoriser leur engagement citoyen ou associatif.

La création de Gaïa s’inscrit parfaitement dans l’ADN de l’école de commerce qui a toujours mis l’accent sur la RSE et le développement durable. L’établissement affiche d’ailleurs un partenariat de longue date avec la WWF.

 

Vers une hybridation des parcours

L’autre grand chantier d’Audencia est l’hybridation des programmes pour créer ce que Christophe Germain appelle : l’Homo Audenciens, un diplômé aux multiples compétences guidé par des valeurs humaines. Cela passe par la création de parcours joints avec des établissements qui évoluent sur des sujets autres que les sciences de gestion. Cette volonté d’hybrider les parcours se traduit déjà par le lancement du BBA hybride Big Data & Management, covalidé par la CTI et la CEFDG.Nous ne sommes plus dans l’hybridation séquentielle mais dans l’hybridation intégrée, ce qui préfigure l’avenir de l’enseignement supérieur français”, se réjouit Christophe Germain. Audencia travaille sur d’autres programmes du même genre, à la fois en post-bac, mais également au niveau master.

Audencia est convaincue, l’hybridation passe également par les échanges. L’école l’annonçait il y a peu, les étudiants du Programme Grande École pourront, dès la rentrée 2021, réaliser leur semestre à l’international dans un établissement qui n’enseigne pas les sciences de gestion.Un étudiant qui suit la spécialisation management culturel à Audencia et qui souhaite travailler à Ubisoft pourra très bien étudier le gaming à Breda !

Plan stratégique Audencia
Audencia / F. Sénard

 

La stratégie de développement ambitieuse d’Audencia

Nous souhaitons passer à la vitesse supérieure en matière de développement et donner une dimension supplémentaire à l’école.” Ainsi, Audencia annonce déjà la création de 20 nouveaux programmes MS ou post-bac en France, comme à l’international, d’ici les 5 prochaines années. En outre, une importante réforme du PGE est en marche, avec la transformation des parcours de spécialité en MSc.

La possibilité sera également donnée aux étudiants de suivre les cours en présentiel, comme en distanciel. Cette situation ne sera pas amenée à être systématisée et sera adaptée en fonction de chaque cas. Il n’est bien sûr pas question de permettre aux étudiants de première année d’intégrer Audencia à distance. Pour l’instant, l’école souhaite interroger ses élèves pour connaître leurs aspirations à ce sujet.

Le développement d’Audencia passera aussi par la création d’un CFA, mais aussi d’un nouveau campus à Paris qui accueillera 2 000 étudiants de tous programmes. Autre axe de développement : l’international avec la volonté de proposer deux nouveaux programmes à Shenzhen, un nouveau campus à Shanghai, qui prendra la forme d’une maison des diplômés, et un autre à Sao Paolo, au Brésil, porté avec FECAP.

Audencia mise également sur la formation continue et souhaite doubler le chiffre d’affaires de l’Executive Education, passant de 5M€ à 10M€. L’école s’est d’ailleurs lancée en Afrique en proposant son Executive MBA au Sénégal et au Maroc.

Enfin, dernier axe de développement : l’ouverture sociale. Audencia attache beaucoup d’importance à ce sujet et va proposer un dispositif propédeutique, permettant aux lycéens qui viennent de lycée professionnel d’intégrer le programme bachelor d’Audencia, ainsi que Brio+, qui accompagnera 120 jeunes issus de milieux défavorisés qui auront la possibilité de passer un concours spécifique. L’idée est de permettre ensuite à ces jeunes d’intégrer un programme master. Audencia souhaite également devenir plus proactif en matière de détection et d’accompagnement des étudiants en situation de handicap et développera de nouveaux outils sur ce sujet.

 

Un renouveau organisationnel pour Audencia

Pour satisfaire la stratégie ECOS ambitieuse, Audencia va mettre en place un nouvel outil de mesure de performance permettant de prendre en compte la dimension économique, mais aussi environnementale et sociétale.

En outre, un système de “token” – ou jetons – sera déployé par l’école qui souhaite récompenser ceux qui s’impliquent à Audencia. L’idée est de donner ces tokens à des alumni ou même des entreprises qui donneront de leur temps pour l’établissement. En échange, ils auront accès à d’autres prestations de l’école.

La stratégie d’Audencia aura également un impact sur la recherche avec la création de nouvelles chaires, mais aussi de trois centres d’excellence transversaux, afin de promouvoir les activités académiques et de recherche interdisciplinaires.

Enfin, l’école va mener une transformation digitale avec le déploiement de la 5G privée, d’une calculette carbone, le lancement d’une plateforme d’intelligence artificielle et le développement d’un smart campus équipé de smart buildings et d’objets connectés.

 

La stratégie ECOS en chiffres

D’ici 2025, Audencia espère atteindre les 100 millions d’euros de budget (contre 55 millions actuellement), les 10 000 étudiants avec 2 000 étudiants formés hors de France. Aujourd’hui, ils sont 650. L’école entend également accueillir 600 collaborateurs, contre 380 fin 2020 dont 200 enseignants-chercheurs.

Avec la mise en place de dispositifs d’ouverture sociale, l’école de commerce souhaite également pouvoir former 25% d’étudiants boursiers d’ici le terme de son plan stratégique ECOS.

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Écriture inclusive : Grenoble EM prend position

Grenoble EM prend position sur les règles de l'écriture inclusive à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes. L'école, devenue dernièrement société...

Ouverture sociale : NEOMA et Veuve Clicquot signent un partenariat inédit

NEOMA et Veuve Clicquot s’associent pour proposer une bourse à 10 étudiantes. L’objectif ? Favoriser l’égalité des chances, mais aussi l’égalité femmes-hommes. Zoom sur ce...

La bio de Delphine Manceau, DG de NEOMA

Il y a maintenant trois ans et demi, Delphine Manceau a pris la tête de NEOMA Business School, forte d’une grande expérience de l’écosystème...

Anne-Cécile Suzanne : De l’audit au monde agricole

Diplômée d’Audencia et de Sciences Po, Anne-Cécile Suzanne a toujours voué une passion pour le monde de l’agriculture, son père ayant possédé sa propre...

Portrait

Related News

Écriture inclusive : Grenoble EM prend position

Grenoble EM prend position sur les règles de l'écriture inclusive à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes. L'école, devenue dernièrement société...

Ouverture sociale : NEOMA et Veuve Clicquot signent un partenariat inédit

NEOMA et Veuve Clicquot s’associent pour proposer une bourse à 10 étudiantes. L’objectif ? Favoriser l’égalité des chances, mais aussi l’égalité femmes-hommes. Zoom sur ce...

La bio de Delphine Manceau, DG de NEOMA

Il y a maintenant trois ans et demi, Delphine Manceau a pris la tête de NEOMA Business School, forte d’une grande expérience de l’écosystème...

Anne-Cécile Suzanne : De l’audit au monde agricole

Diplômée d’Audencia et de Sciences Po, Anne-Cécile Suzanne a toujours voué une passion pour le monde de l’agriculture, son père ayant possédé sa propre...

Fortune : Le classement des 10 femmes les plus riches du monde en 2021

Comme chaque année, le site d’actualité économique Bloomberg met en avant les personnes les plus riches au monde à travers son Billionaire Index. Après...