jeudi, juin 24, 2021
AccueilActuActu businessLe Salvador prévoit d'adopter le Bitcoin comme monnaie légale

Le Salvador prévoit d’adopter le Bitcoin comme monnaie légale

Le président du Salvador a annoncé ce samedi 5 juin vouloir faire du Bitcoin une devise légale et officielle dans son pays, aux côtés du dollar. C’est dans cette logique qu’un projet de loi sera proposé la semaine prochaine pour parvenir à cette fin.

 

Le Salvador est un pays d’Amérique centrale dont 30% seulement des habitants détiennent un compte bancaire. Pour remédier à cette situation, Nayib Bukele a prévu de grands changements dans le système financier et bancaire du pays. Il a annoncé lors de la conférence « Bitcoin 2021 » qui s’est tenue dans la ville américaine de Miami les 4 et 5 juin : « la semaine prochaine, j’enverrai au Congrès un projet de loi qui convertira le bitcoin en monnaie légale. » Cette décision vient prouver que le Bitcoin a un vrai intérêt et peut présenter certains avantages qui vont au-delà des débats sur sa volatilité.

Lire aussi : Elon Musk change sa bio sur Twitter, le Bitcoin décolle

 

Une annonce unique pour le Bitcoin

Le gouvernement salvadorien n’a toujours pas avancé plus de détails concernant ce projet de loi qui doit d’abord être examiné par le Parlement. Son objectif principal est de « permettre une inclusion financière à des milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie légale », avance le président du pays. Il explique : « 70 % de la population n’a pas de compte en banque et travaille dans l’économie informelle. »

Les envois de fonds des Salvadoriens résidents à l’étranger représentent une grande partie du produit intérieur brut (22%). Afin d’encourager le plus de personnes à envoyer des fonds depuis l’étranger, Nayib Bukele a opté pour le Bitcoin, dont la technologie de la blockchain réduit les frais de transfert et le temps d’attente, étant donné que les transferts sont instantanés. « Les services en place peuvent facturer 10% ou plus de frais pour les transferts internationaux qui mettent des jours à arriver et doivent être collectés à partir d’un emplacement physique », explique Jack Mallers, PDG de la compagnie Strike qui sera chargée d’accompagner le pays dans cette transition.

Le président du pays ne manque pas de souligner que le Bitcoin est « le moyen à la croissance la plus rapide pour transférer ces milliards de dollars d’envois de fonds. Grâce à l’utilisation du Bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faible revenu augmentera de plusieurs milliards de dollars chaque année. » 

Lire aussi : Les 5 cryptomonnaies alternatives au Bitcoin 

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News