mercredi, mai 5, 2021
AccueilConseilRecrutement : les conseils d'une cadre de la Silicon Valley

Recrutement : les conseils d’une cadre de la Silicon Valley

Christina Del Villar, cadre en marketing depuis 25 ans au sein de la Silicon Valley, a dévoilé tous ses secrets de recrutement à CNBC Make it. Elle a coaché, conseillé et recruté des centaines de candidats durant sa carrière. Zoom sur ses précieux conseils en matière de recrutement et d’entretien d’embauche. 

 Un parcours professionnel n’est pas forcément linéaire, il doit toutefois être bâti sur la base d’une vision claire et « longtermiste ». Lors de tes recherches d’emploi, il est essentiel d’avoir une idée précise du job de tes rêves. L’objectif est de cibler des entreprises en particulier et d’observer le type de profils qu’elles embauchent, pour savoir pertinemment si tu seras en alignement avec leurs valeurs et leur culture.

Christina Del Villar ne manque pas de le rappeler : “J’ai moi-même élaboré une liste d’entreprises pour lesquelles je voulais travailler. Même si les offres d’emploi que vous visez ne figurent pas en tête de votre liste d’entreprises, le fait d’avoir cet objectif global en tête peut vous aider à atteindre les postes qui vous correspondent le plus.” 

 

Faire des recherches approfondies sur l’entreprise 

Lors d’un entretien d’embauche, l’objectif est d’impressionner le recruteur et de lui prouver que tu es le candidat idéal à ce poste. Cela passe par un travail de recherche qui te permettra d’adapter ton discours et d’apporter des éléments concrets et répondant aux besoins de l’entreprise.

Parler le langage propre à une organisation est également un point non négligeable lors des entretiens. Il est donc recommandé de prendre le temps d’entrer en contact avec ses collaborateurs et de sortir tous les points communs qui les unissent. Tu prouveras ainsi au recruteur que tu es non seulement déterminé à rejoindre l’équipe, mais que tu es également prêt à t’impliquer dans le développement et la croissance de l’entreprise.

Christina Del Villar précise : “Je vous conseille vivement d’entrer en contact avec les personnes impliquées dans le processus de prise de décision et de vous renseigner sur les différents réseaux sociaux, notamment LinkedIn, sur les différents problèmes que l’entreprise s’efforce de résoudre au quotidien. Abordez l’entretien dans cette perspective de résolution des dysfonctionnements et soyez force de proposition. » Si par exemple, lors de tes recherches, tu constates que l’entreprise a du mal à fidéliser sa clientèle, tu peux faire part au recruteur des campagnes marketing que tu as menées lors de tes anciennes expériences professionnelles et qui ont généré plus de trafic ou plus d’abonnements. 

Lire aussi : Que répondre à la question « avez-vous d’autres pistes » ?

Se mettre en valeur 

Si au moment de postuler à une offre d’emploi tu remarques que tu ne détiens pas certaines qualifications requises, ne désespère pas. Ne laisse pas ce petit détail t’empêcher de postuler au poste de tes rêves. Le secret réside dans le fait de se vendre, de sorte à ce que le recruteur ne retienne que tes atouts et la valeur que tu es susceptible d’apporter à l’entreprise. Avant chaque entretien, procède à une lecture attentive de ton CV et fait ressortir toutes tes réalisations mesurables et quantifiables. 

Christina Del Villar souligne : “J’ai un jour passé un entretien à une candidate pour un poste de directrice marketing. Elle avait inscrit sur son CV : “réalisation d’un webinar », ce qui, à première vue, semble être une mission assez simple. Mais lorsque je lui ai demandé plus de détails, elle a mentionné que son entreprise n’avait organisé qu’un seul autre webinaire, qui n’avait rapporté qu’une centaine de prospects. Celui dont elle s’est chargé en a rapporté 1 500. En transformant une mission en apparence technique en une réalisation percutante, nous avons mieux compris le type de valeur qu’elle pouvait apporter à notre entreprise.” 

Lire aussi : Les 8 conseils du fondateur de Blackstone pour se préparer aux entretiens

 

Faire preuve de professionnalisme et de détermination

Le jour de l’entretien, il est essentiel de faire preuve d’un grand professionnalisme et d’enthousiasme à travers ta manière de t’habiller et de communiquer. Il est recommandé d’envoyer un mail de remerciement à la fin de ton entretien : L’occasion pour toi de confirmer ton intérêt pour le poste et de rappeler tes compétences clés.  

Cela peut sembler anodin, mais le fait de suivre l’entreprise de tes rêves sur les réseaux sociaux est un point important à prendre en compte. Tu peux en profiter pour partager des articles ou des informations pertinentes en relation avec leur activité ou leurs événements phares. 

Christina Del Villar a fait part de son expérience professionnelle à CNBC Make it : « En 2019, j’ai eu la chance de passer un entretien pour le poste de mes rêves, celui de directrice marketing au sein d’Autodesk, une entreprise pour laquelle je voulais travailler depuis mon adolescence. J’étais fascinée par les produits qu’elle fabriquait. Le jour de mon entretien, j’ai élaboré un plan d’action bien défini. Je me suis renseignée sur mes recruteurs, j’ai analysé en profondeur les réseaux sociaux de l’entreprise, lu des communiqués de presse récents, des rapports annuels et j’ai même assisté à certains de leurs webinaires. Le jour J, je ne me suis jamais sentie aussi en confiance lors d’un échange. Finalement, ma préparation a porté ses fruits, puisque j’ai obtenu le poste ! ” 

 

Ceci dit, le secret d’un entretien réussi se résumerait donc en trois points essentiels :

  • Une préparation prise au sérieux.
  • Un juste milieu entre se mettre en valeur et ne pas paraître prétentieux.
  • Un professionnalisme sans faille et une envie réelle et sincère d’intégrer l’entreprise.

Lire aussi : Les meilleurs sites pour chercher un emploi

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News