samedi, avril 17, 2021
Accueil Vie Étudiante Assos Care About Us : l’asso qui prend soin de toi

Care About Us : l’asso qui prend soin de toi

Shana Krief est étudiante à Montpellier Business School (MBS). Fondatrice de l’association Care About Us, elle se démarque par son obsession, celle d’accompagner les victimes de discriminations sexistes, sexuelles, d’homophobie, de racisme et de harcèlement. Retour sur une initiative qui va au-delà du simple cadre étudiant.

 

Peux-tu présenter Care About Us ?

L’association a été créée en novembre 2020. C’est un projet sur lequel je travaillais depuis la fin du premier confinement. C’est une association de prévention, mais aussi d’accompagnement étudiant. Le but c’est de rendre la vie des étudiants plus facile. Actuellement, on parle beaucoup de santé mentale des étudiants, ce n’était pas prévu, mais c’est très important.

Au-delà de ce travail, les actions de Care About Us sont réparties entre quatre pôles :

  • Lutte contre sexisme, agressions sexuelles
  • Harcèlement, cyber-harcèlement
  • Discrimination
  • Lutte contre les comportements à risque

Care About Us MBS

 

Comment faites-vous pour prévenir et guérir ?

Nous réalisons d’abord des actions de communication générales sur chacun de pôles pour parler de la drogue ou du viol. Cela passe par une communication très visuelle pour attirer le regard et intéresser. Cela prend également la forme d’une interview de cinq minutes d’un auteur, d’un étudiant ou d’un influenceur qui peut s’exprimer librement sur l’un des sujets couverts par Care About Us.

Nous mettons également en place des projets d’actions avec des stands pour faire de la prévention pure, de la distribution de goodies (éthylotests, préservatifs…). Nous prévoyons aussi de faire des conférences et de mettre en place des stands autour de SAM dans les soirées. Nous réalisons également des courts-métrages avec une boîte de production sur chaque de nos pôles. Sur ce sujet, nous travaillons d’ailleurs avec le BNEM.

 

Comment accompagnez-vous les victimes ?

Nous avons noué des partenariats avec des associations comme le planning familial ou le Zinc à Montpellier. Notre premier axe de travail sera donc de les accompagner vers ces professionnels gratuitement, pour qu’ils puissent se confier.

Ensuite, nous permettons à chacun de témoigner, de façon anonyme ou non, sur leur harcèlement ou leur agression par exemple. Nous avons fait signer une charte de secret professionnel à chacun de nos membres. Les victimes pourront témoigner librement sous la forme qu’ils le souhaitent : dessin, vidéo anonyme, écrit…

Enfin, nous souhaitons accueillir les victimes, dans les locaux de notre association, sous forme de rendez-vous, pour parler des problèmes qu’ils rencontrent. Nous leur donnerons aussi la possibilité de prendre rendez-vous régulièrement avec des professionnels, des psychologues ou même de les accompagner pour  porter plainte.

 

Comment Care About Us accompagne les étudiants en détresse psychologique ?

Nous avons commencé par faire des études en interne, auprès des étudiants de MBS pour comprendre comment ils se sentent. Nous avons fait une communication sur Instagram pour rappeler les numéros d’aide. Avec l’école, nous avons renforcé la présence de psychologues sur le campus. Nous avons prévu un profil Tik Tok dans lequel nous donnerons des conseils pour garder le moral avec des tutos de cuisine, de sport, etc. Au mois de mars, nous avons réalisé un calendrier du bien-être. Chaque jour, nous inciterons les étudiants à réaliser une action pour aller mieux.

 

Care About Us MBS Shana KriefQuel est le déclic qui t’a poussé à créer cette association ?

J’ai toujours été harcelée en primaire, au collège et au lycée. J’ai d’ailleurs développé une phobie scolaire à l’époque et je n’avais reçu aucun soutien. En janvier 2020, j’ai aussi été victime d’une agression sexuelle durant une soirée et j’ai également reçu peu de soutien. Certaines victimes vont jusqu’à se suicider car personne ne les croit et je voulais les aider.

 

Comment est construite l’asso Care About Us aujourd’hui ?

J’avais prévu de recruter 15 personnes, mais 35 étudiants ont postulé. Ils ont adoré mon initiative. Care About Us fédère beaucoup d’élèves. Certains arborent même le sticker de l’asso. Ce qui plaît, c’est que nous touchons à tous les sujets. Nous attirons aussi des garçons qui en ont marre d’être pointés du doigt et nous faisons de la pédagogie sur ce sujet, pour dire que ce n’est pas qu’un problème d’homme.

 

Tu dénonces des faits qui se passent parfois dans ton école. Comment a-t-elle réagi à la création de ton association ?

J’avais peur de leur réaction au début, mais, quand j’ai présenté Care About Us après 6 mois de travail, ils l’ont bien pris. Certains ont même applaudi mon initiative. Depuis, je n’ai que des mails positifs et beaucoup d’aide. L’administration a mis un point d’honneur à ce qu’on ait un local rapidement et des subventions. MBS veut même financer une partie de nos courts-métrages.

 

Est-ce tu t’intéresses également aux questions de harcèlement au travail ?

Nous allons nous rapprocher de Balance ton Stage [initiative créée par des étudiants d’emlyon, NDLR]. Notre ambition est de communiquer autour des mauvaises pratiques que les étudiants voient en stage. Nous voulons sensibiliser les élèves sur ce qu’il est possible de dire ou non.

 

Un dernier message pour les étudiants ?

Je veux rappeler que l’aide apportée par Care About Us n’est pas réservée aux étudiants de MBS ou même aux étudiants. Nous sommes ouverts aux collégiens, aux lycéens et même aux adultes. Notre association n’est pas limitée à Montpellier, mais s’adresse aux victimes de toute la France. Nous sommes là pour tous !

 

Retrouve Care About Us

• Sur Facebook

• Sur Twitter

• Sur LinkedIn

• Sur Instagram

Abonne-toi !

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Portrait

Related News

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l'équipement sportif et est devenue l'une des marques les plus iconiques de notre temps. À l'origine de cette...