mercredi, mai 5, 2021
AccueilEntreprendreEntrepreneurs inspirantsLe parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l’équipement sportif et est devenue l’une des marques les plus iconiques de notre temps. À l’origine de cette idée se trouve un homme : Phil Knight, un jeune étudiant qui n’a que vingt ans à l’époque, mais qui se révèle être ambitieux. Il souhaite faire de sa passion pour la course à pied, son métier. Focus sur le parcours inspirant de l’un des hommes les plus influents au monde.

 

L’idée de Nike est née au beau milieu d’un footing matinal. Phil Knight était animé d’une envie irrépressible de révolutionner le monde. Il était passionné par le sport et a su s’entourer des bonnes personnes lors de ses débuts pour réussir à agrandir son projet. « J’avais toujours soupçonné que le secret du bonheur, l’essence de la beauté, de la vérité ou de tout ce qui vaut la peine d’être vécu, repose quelque part dans ce moment pendant lequel la balle est en suspension, quand les boxeurs sentent que la cloche va bientôt sonner, quand les coureurs s’approchent de la ligne d’arrivée et que le public se lève comme un seul homme. Il y a une sorte de clarté exubérante dans cette demi-seconde qui détermine les vainqueurs et les perdants. Et je voulais gagner. C’est ça que je voulais que ma vie soit au quotidien », précise-t-il dans son livre.

 

Le parcours académique et universitaire de Phil Knight

Originaire de Portland, dans l’Oregon, Phil Knight est né le 24 février 1938 aux États-Unis. Il est le fils de William Hampson, avocat et éditeur du journal Oregon. Il a effectué ses études secondaires à l’école Cleveland avant de s’inscrire à l’Université de l’Oregon où il obtient une licence en comptabilité et un diplôme en journalisme en 1959.

Phil Knight est un véritable passionné de sport et il passait le plus clair de son temps aux stades d’athlétisme où il pratiquait la course de fond. C’est là où il rencontre l’entraîneur Bill Bowerman qui deviendra quelques années plus tard son associé. Il est également féru de jogging, une activité qu’il pratique régulièrement et qui sera à l’origine de l’idée de Nike. Côté études, il obtient en 1962 un MBA de la Stanford Graduate School of Business en Californie.

 

Les origines et les débuts compliqués de Nike

L’« idée folle » traverse l’esprit de Phil Knight en plein jogging en 1962. Son projet était clair : mettre sur le marché des chaussures d’une très grande qualité qui soient importées du Japon et vendues à un prix compétitif aux États-Unis.

À 24 ans, Phil Knight fait le tour du monde. Il se rend dans les quatre coins du globe avec pour seul compagnon : son sac à dos. Ses voyages l’ont fortement enrichi aussi bien culturellement que professionnellement. Il s’est rendu au Japon plein d’espoir et d’ambition, malgré le fait que le tourisme international ne soit pas autant développé à l’époque, en n’ayant qu’une seule idée en tête : s’imprégner de la culture japonaise et comprendre tous les secrets marketing de ce pays en vivant l’expérience nipponne pleinement.

Phil Knight décroche alors son premier contrat avec l’entreprise Onitsuka pour le lancement de son projet. Il commande ainsi une douzaine de paires de chaussures grâce aux 50 dollars empruntés à son père. Phil Knight a toujours su qu’il ne voulait pas suivre une trajectoire classique une fois diplômé. Son objectif premier était de lancer un projet innovant et de proposer un produit nouveau.

 

Le lancement de Blue Ribbon Sports par Phil Knight

Phil Knight s’associe à son ancien coach de sport, Bill Bowerman, et développe avec lui la marque Blue Ribbon Sports. Ils commencent ainsi la commercialisation des chaussures Tigres, vendus 7 dollars (contre 9 dollars pour Adidas). Elles sont très vite devenues une référence chez les coureurs. Rapidement, l’entreprise prend de l’ampleur et s’agrandit, jusqu’au moment où l’entreprise japonaise décide de commercialiser elle-même ces produits.

En 1965, Jeff Johnson, le meilleur ami de Phil Knight, rejoint à son tour l’aventure en tant que vendeur et représentant de la marque. Il se déplaçait en van et se rendait au bord des pistes d’athlétisme pour promouvoir l’image de l’entreprise. C’est en 1967 que l’entreprise ouvre ses premiers magasins à Santa Monica et en Californie.

 

Nike : Naissance d’une légende

En 1971, l’entreprise change de nom. C’est Jeff Johnson qui propose cette idée à son meilleur ami, à la suite d’un rêve qu’il a fait. Le nom lui est en effet apparu alors qu’il dormait. Phil Knight se rappelle dès lors son voyage en Grèce, quand, devant le temple d’Athéna Niké (Athéna, la victorieuse), le fondateur avait eu une révélation qui allait changer sa vie à jamais. Si, à l’époque, la marque n’était toujours pas née, il était profondément persuadé que ce nom allait bouleverser sa vie. La même année, le fameux Swoosh voit le jour. Le logo de l’entreprise est créé par une étudiante en art graphique, Carolyn Davidson, pour 35 dollars.

 

Le grand décollage de Nike

Les chaussures Nike ont rapidement gagné du terrain face à ses concurrents (Adidas, Puma, etc). Bien plus que des chaussures, elles occupent le centre de l’attention et s’imposent, auprès de certains, comme de véritables oeuvres d’art. En 1972, les ventes décollent. Phil Knight ne s’est jamais contenté des résultats qu’il obtenait et visait encore plus haut. Les chaussures qu’il proposait devaient être un réel symbole et une représentation de l’identité de Nike pour les consommateurs.

Il a révolutionné les techniques de marketing et est à l’origine du concept de sponsoring. Il a en effet fait appel aux sportifs les plus connus pour devenir des ambassadeurs de la marque et la promouvoir auprès de leur communauté. Porter Nike est devenu un symbole des combattants. « Just do it » reflète l’esprit et les valeurs de Phil Knight.

Son autobiographie, L’art de la victoire, prouve que la détermination et le courage de passer à l’action permettent de réaliser de grandes choses. À ses débuts, le fondateur de Nike admet n’avoir rien d’un entrepreneur charismatique. Il avait été confronté à de grandes difficultés, mais s’en est quand même bien sorti grâce à une confiance inébranlable en son idée.

Lire aussi : Les leçons de résilience de Phil Knight

 

La fortune de Phil Knight

Aujourd’hui, la fortune de Phil Knight est forcément indexée à la valorisation de l’entreprise et au cours de l’action Nike. En effet, le fondateur de Nike possède 9,3% des actions de classe A de l’entreprise et 0,9% des actions de classe B. Sa fortune varie chaque jour. Mi-avril 2021, elle est estimée à environ 50 milliards de dollars.

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News