Suite à la prolongation probable du confinement, l’ensemble des banques d’épreuves a dû se réorganiser en urgence. Ainsi, le Chapitre des Écoles de Management de la CGE a décidé de supprimer les oraux d’écoles post-prépa pour les concours 2020. Désormais, la crise autour du Coronavirus pousse Ecricome à modifier en profondeur les modalités de recrutement pour son concours Tremplin, à destination des AST.

 

Cette année sera une année exceptionnelle pour tous les concours avec des écrits repoussés de plusieurs semaines et des oraux annulés. Et les concours d’accès aux Grandes Écoles pour les AST ne sont pas en reste. Ainsi, Ecricome a annoncé des évolutions importantes pour Tremplin 1 et Tremplin 2.

 

Ecricome : un concours totalement transformé pour les AST

La première annonce de la banque d’épreuves a été d’annuler les écrits. Désormais, les écoles recruteront via Tremplin 1 et Tremplin 2 uniquement sur dossier. Autre décision d’Ecricome qui suit la décision du Chapitre des Écoles de Management de la CGE : les oraux sont également supprimés. « Les conditions sanitaires et organisationnelles ne permettent pas de réaliser d’épreuves orales. C’est pourquoi toutes les écoles membres de la Conférence des Grandes Écoles s’accordent sur le principe d’un abandon des épreuves orales. La sélection sera donc réalisée uniquement sur la base de ce dossier », explique Ecricome dans un communiqué.

En outre, le concours explique que cette décision s’aligne sur la position prise par la CGE, mais également par d’autres concours comme Passerelle.

 

Les modalités du concours Tremplin 1 et Tremplin 2

Ecricome précise que le recrutement sur dossier prendra en compte plusieurs éléments : son background académique, bien sûr, mais également son expérience professionnelle et internationale. « Nous veillerons à analyser les résultats scolaires du candidat et ce qui le distingue dans sa personnalité et ses engagements. Le niveau académique des candidats sera évalué en fonction des spécificités de chaque filière d’origine », rassure Ecricome.

L’organisme explique également qu’il étudie la possibilité de maintenir ou non les épreuves TAGE et souhaite mettre en place un dispositif permettant à tous les candidats de passer le test tout en respectant un désir d’équité, mais aussi les consignes gouvernementales dans la lutte contre le Coronavirus.

Ecricome précise que les résultats d’admission seront communiqués au mois de mai, sans préciser de date. Le concours explique également que ces modifications du concours ne seront pas appliquées les prochaines années. « C’est une décision exceptionnelle, en réponse à un contexte exceptionnel, et qui n’a pas vocation à être reconduite dans les années à venir. ECRICOME et ses écoles partenaires sont très attachés à ce concours. Croyez bien que nous regrettons ces changements imposés par les circonstances exceptionnelles que nous vivons. »