samedi, avril 17, 2021
Accueil Actu Actu écoles Ouverture sociale : NEOMA et Veuve Clicquot signent un partenariat inédit

Ouverture sociale : NEOMA et Veuve Clicquot signent un partenariat inédit

NEOMA et Veuve Clicquot s’associent pour proposer une bourse à 10 étudiantes. L’objectif ? Favoriser l’égalité des chances, mais aussi l’égalité femmes-hommes. Zoom sur ce dispositif inédit qui va bien au-delà d’un simple accompagnement financier.

 

NEOMA et Veuve Clicquot viennent de signer un partenariat inédit visant à promouvoir la filière Grande École auprès du public féminin. En effet, l’engagement pris par les deux institutions est de permettre à 10 étudiantes de la business school de bénéficier d’une bourse. Sa spécificité ? Elle exonère totalement ces élèves des frais de scolarité.

 

Bourse NEOMA-Veuve Clicquot : « un dispositif d’égalité des chances »

Delphine Manceau, DG de l’école de commerce, se réjouit de la mise en place de ce soutien financier, qui intervient à une période où les étudiants sont en grande détresse sur le plan économique. « C’est avant tout un programme en faveur de l’égalité des chances. Ces bourses sont attribuées à 10 étudiantes qui sont dans des situations financières complexes. Certaines avaient même envisagé d’arrêter leurs études. Il répond à notre engagement très fort qui est qu’aucun étudiant ne doit renoncer à ses études pour des raisons financières. »

La directrice de NEOMA met en avant le fait que cette bourse est également un moyen de favoriser l’égalité femmes-hommes : « La marque Veuve Clicquot promeut la diversité et met en avant les femmes. Elle déploie de nombreuses actions en faveur des femmes entrepreneures et soutient celles qui ont des projets ambitieux. Ce sujet leur tient beaucoup à cœur et c’est pour cette raison qu’ils ont décidé de soutenir notre projet. »

Les étudiantes éligibles sont identifiées par le service bourse de NEOMA qui délivre habituellement des aides qui peuvent aller jusqu’à 70% du montant des frais de scolarité. Florette a rejoint la business school après une prépa ECS à Tours. Elle est actuellement en première année et bénéficie de ce dispositif. Elle se confie sur le caractère déterminant que cette bourse a eu dans sa poursuite d’études : « La situation de mes parents ne me permettait pas de bénéficier d’un soutien financier et de poursuivre mes études dans des conditions décentes. J’aurais dû travailler deux fois plus à côté des cours. Je n’aurais pas pu m’investir pleinement dans mes études, mais aussi dans la vie associative. J’aurais été fortement désavantagée. Aujourd’hui, j’aborde mon cursus à NEOMA de façon plus sereine. »

 

Plus qu’une bourse, un accompagnement personnalisé

Veuve Clicquot vient de déployer cette bourse et promet d’aller au-delà d’un simple accompagnement financier. La marque entend également mettre en place un système de mentorat personnalisé en fonction des besoins et aspirations des étudiantes. « Certaines bénéficiaires de ces bourses sont issues de milieux défavorisés et n’ont pas forcément les codes ou le réseau. Ainsi, Veuve Clicquot s’engage à délivrer des conseils pour choisir un bon stage, préparer un entretien… », précise Delphine Manceau. Les élèves de NEOMA seront accompagnés par des membres du ComEx de Veuve Clicquot.

 

Comment bénéficier de la bourse NEOMA-Veuve Clicquot ?

Pour bénéficier de la bourse proposée par NEOMA, en partenariat avec Veuve Clicquot, les étudiantes doivent déposer un dossier de demande de bourse auprès de leur école. Parmi elles, dix seront identifiées par le service dédié de la business school et seront contactées pour postuler à cette bourse. Elles devront notamment rédiger une lettre de motivation dans laquelle elles mettront en avant les raisons pour lesquelles elles demandent cette bourse.

Dans sa lettre, Florette est revenue sur sa situation personnelle. Elle en a également profité pour préciser pourquoi cette initiative la touchait. « C’est une superbe initiative de la part de Veuve Clicquot de soutenir les femmes et les femmes entrepreneures. Cela montre que, dans un monde d’hommes, elles ont leur place. »

Abonne-toi !

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Portrait

Related News

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l'équipement sportif et est devenue l'une des marques les plus iconiques de notre temps. À l'origine de cette...