Après avoir été accréditée AACSB en 2013, puis EPAS en 2019, par l’EMFD, pour son Programme Grande École et son BBA, La Rochelle BS, ou l’école spécialisée dans la RSE, se voit attribuer une nouvelle accréditation internationale.

 

Après AACSB et EPAS, La Rochelle BS se voit accréditée EQUIS pour une durée de 3 ans. Seulement 19 écoles de commerce en France possèdent cette précieuse distinction.

 

EQUIS : Les points forts de La Rochelle BS

Tout d’abord, il faut savoir que l’accréditation EQUIS délivrée par l’EMFD (European Foundation for Management Development) évalue le niveau de qualité académique, les relations entre l’école et les entreprises ainsi que le potentiel de recherche. Cette accréditation « récompense la stratégie de l’école, l’excellence de sa pédagogie et de sa recherche ainsi que la dimension internationale de ses programmes. »

Pour mener à bien son audit, l’organisme d’accréditation interroge toutes les parties prenantes de l’école : les alumni, les étudiants, les directeurs de programme, les partenaires, etc.

L’EFMD souligne que les objectifs de développement durable et que la stratégie d’internationalisation de La Rochelle BS ont eu des répercussions positives sur l’insertion professionnelle de ses étudiants, sur la visibilité de l’établissement au niveau international et, par conséquent, sur son attractivité.

Par ailleurs, l’EMFD salue « l’excellence de son corps professoral et de sa recherche avec deux axes d’excellence forts de différenciation dans les domaines de la RSE et du tourisme » ainsi que « le positionnement fort de l’école sur ses territoires » et « le large éventail d’activités proposées dans le domaine de la RSE. »

Cette accréditation « renforce plus encore la capacité de l’école à poursuivre sa stratégie ambitieuse, tout en mettant en lumière un de ses marqueurs forts : son engagement RSE, dimension incontournable », selon le Directeur Général de Excelia Group.

Pour l’école, cette accréditation permet à La Rochelle BS de « renforcer son positionnement parmi l’élite des business schools dans le monde. »

Lire aussi : Les accréditations uniformisent-elles les écoles de commerce ?