Onze établissements d’enseignement supérieur ont décidé de s’associer pour créer un incubateur commun. Vendredi 15 novembre, les écoles ont signé ensemble la Charte du 1er étage « Sas de création » du projet d’incubateur qui s’appellera Station B.

 

L’Université Rennes 1, l’Université Rennes 2, Agrocampus Ouest, CentraleSupélec, l’EHESP, l’ENSCR, l’EESAB, Rennes School of BusinessSciences Po Rennes, l’ENSAI et l’INSA Rennes se sont associés pour créer Station B. Cet incubateur accueillera tous les étudiants de la région Bretagne afin d’offrir aux élèves de la région « un accompagnement complet sur l’entrepreneuriat, pouvant débuter dès la première année de leurs études jusqu’à la création de leur entreprise. » Station B est également soutenu par deux accélérateurs : le POOOL et SATT Ouest Valorisation.

Thomas Froehlicher, DG de Rennes School of Business, se félicite de cette initiative commune qui a vocation à favoriser l’entrepreneuriat chez les étudiants bretons. « Il est réjouissant de voir que l’ensemble des grandes écoles et des universités de la métropole rennaise et à l’échelle de la Bretagne se réunissent autour de l’enjeu de l’entrepreneuriat étudiant. Cela renforce l’écosystème de croissance de notre territoire et une meilleure coordination à tous les niveaux de la chaîne entrepreneuriale territoriale. »

 

Incubateur Station B : une fusée à deux étages

Le programme d’incubation proposé par les onze établissements se découpe en deux parties. La première, le « Sas de création », offre une structure d’accompagnement aux étudiants qui sont encore aux balbutiements de leur projet. Cette entité sera présente dans chacune des école et université qui portent le projet.

Le deuxième volet concerne directement la plateforme physique : Station B. Les projets sélectionnés pourront rejoindre l’incubateur, un lieu qui réunira des étudiants d’horizons divers et provenant de l’université, d’écoles d’ingénieurs, de management, d’instituts d’études politiques ou d’établissements spécialisés dans la santé ou encore dans l’analyse statistique.

Aujourd’hui, les écoles se sont engagées sur le premier volet d’accompagnement des projets, la localisation de Station B n’est pas encore connue.

 

Lire aussi : Rencontre avec Roy Dakroub, champion de jujitsu et doctorant à Rennes School of Business School