samedi, avril 17, 2021
Accueil Actu Actu écoles Campus virtuel, international, ouverture du capital... Grenoble EM dévoile son plan stratégique...

Campus virtuel, international, ouverture du capital… Grenoble EM dévoile son plan stratégique 2025

Grenoble EM ne cache plus ses ambitions. L’école s’affiche comme résolument innovante et fortement engagée en matière de développement durable. Ce mardi 30 mars, la business school a dévoilé ses ambitions stratégiques par le biais d’une conférence de presse, pour les 5 prochaines années. Au programme : campus virtuel, développement durable, international et ouverture du capital !

 

La crise sanitaire a fait jaillir de nombreux besoins aussi bien pour les étudiants que pour les entreprises et a créé une mutation profonde des modèles économiques et des organisations. Grenoble EM s’est bien adaptée à ces changements et a mis en place de nombreux dispositifs technologiques innovants, pour répondre au mieux aux besoins de ses étudiants. Cette dynamique installée dans l’urgence va s’ancrer dans la stratégie de GEM. Loick Roche, directeur général de l’école, a très bien résumé l’ambition de l’école : « être reconnue comme l’une des écoles dans le monde les plus innovantes et influentes de son temps sur les questions des transitions. »

La grosse actualité de Grenoble EM est l’ouverture du capital. Le statut d’EESC permet à la CCI de rester actionnaire majoritaire à hauteur de 51%. Les 49% restants sont ouverts aux banques d’investissements, aux investisseurs privés, aux particuliers ou encore aux alumni.

 

Les ambitions stratégiques de Grenoble EM pour les cinq prochaines années

D’ici 2025, l’école a pour ambition de créer une alliance stratégique avec 10 partenaires académiques de l’écosystème innovation. Elle développera par ailleurs sa présence en France en ouvrant deux nouveaux campus, dont un virtuel.

En gage de son engagement environnemental, l’école développera 5 chaires dédiées aux transitions technologiques, écologiques et sociétales et ambitionne de faire partie des meilleures business schools en Europe, tout en préservant sa triple accréditation.

En 5 ans, l’école a prévu une enveloppe d’investissement s’élevant à 32 millions d’euros pour mettre en place ses leviers de croissance, qui sont au nombre de 4 :

  • Le nouveau campus de Paris
  • L’Excecutive Education
  • GEM Digital Twin
  • L’international

 

Grenoble EM s’engage pleinement pour la société

Grenoble EM s’engage à répondre aux grands défis humains et souhaite contribuer à améliorer le bien-être commun à travers les 5 grandes causes définies en lien avec les ODD de l’ONU. C’est ainsi que GEM devient « un Business Lab for Society, véritables R&D pour l’enseignement et les pratiques de management dans le monde. »

Elle ancre son engagement sociétal sur les leviers suivants :

  • Éthique et intégrité
  • Égalité entre les personnes
  • Accès à l’éducation pour tous
  • Paix économique
  • Transition écologique

Jullie Perrin-Halot, directrice de la planification stratégique de l’école, souligne : « Grenoble EM s’est véritablement emparée des questions environnementales et sociales. Aujourd’hui, le pôle sustainability, composé de plus de 100 personnes, réfléchit à comment intégrer cette dimension dans l’enseignement et l’ancrer dans l’ADN de GEM. Nous n’avons pas besoin du statut « société à mission » pour être une école engagée, nous le sommes déjà ».

Lire aussi : Grenoble EM devient une société à mission.

 

TIM-LIVE Academy : les nouvelles technologies au cœur de la stratégie de Grenoble EM

Grenoble EM est consciente des enjeux qu’implique le dilemme du digital durable. C’est pour cette raison qu’elle n’hésite pas à s’adapter et à mettre en place de nouvelles technologies. À ce titre, elle s’appuie sur son positionnement historique en matière  d’innovation pour lancer le TIM-LIVE (Technology, Innovation, Management – Learning Impact, Values, and Engagement) Academy.

Sylvie Blanco, directrice du GEM Labs, détaille ce dispositif dont « l’ambition est de promouvoir de nouveaux talents créatifs pour un futur technologique durable. » L’intérêt de ce dispositif est de pousser les étudiants à relever de nouveaux défis tout en s’engageant pleinement dans ce qui compte le plus pour eux, grâce notamment à un environnement immersif et aux technologies déployées par l’école.

 

Le gaming comme inspiration pour le nouveau campus de Grenoble EM

Grenoble EM a créé un nouveau campus virtuel académique inspiré des jeux vidéo. L’objectif de ce nouveau campus est d’offrir une expérience inédite aux étudiants et leur permettre d’interagir pleinement au sein de l’école. La technologie a atteint aujourd’hui un niveau de développement suffisant pour laisser la chance aux jeunes étudiants de vivre une expérience immersive, même en distanciel.

Pour Jean-Philippe Rennard, professeur au département management et technologie : « un campus n’est pas seulement un endroit d’études. C’est surtout un lieu d’interactions et de convivialité, où l’on s’enrichit des expériences des autres et l’on apprend les codes sociaux. Et le passage en ligne nous a clairement fait perdre cette dimension qui reste tout de même une partie intégrante du processus d’enseignement. » C’est dans cette logique que le campus virtuel va permettre de maintenir l’attention des étudiants dans un état d’esprit actif.

 

Joindre l’éthique à l’international, telle est l’ambition de Grenoble EM

Grenoble EM a adopté une stratégie internationale axée sur la prise en compte des enjeux technologiques et écologiques. Pour Jean-François Fiorina, « la stratégie d’internationalisation a pour objectif d’optimiser la formation des managers prêts à évoluer à l’international tout en respectant la dimension environnementale. » Cela permettra aux étudiants de développer des compétences transversales à dimension multiculturelle, tout en bénéficiant d’un parcours très riche et de haut niveau.

À ce titre, l’école compte ouvrir de nouveaux parcours transcontinentaux et donner la chance aux étudiants d’aller dans l’une des universités partenaires à l’international (Pace University, Cambridge, McGill U, etc) pour suivre la spécialité de leur choix. Dans le cadre de ce parcours, la moitié des cours sont dispensés par les professeurs de GEM et l’autre moitié par les enseignants de l’université partenaire. L’occasion pour les étudiants d’étudier dans des campus innovants et internationaux de renom.

 

Points sur les concours et la rentrée 2021

L’école a mis en place le mode Hyflex, lui permettant de bénéficier d’une grande flexibilité et d’une souplesse, peu importe les décisions prises par le gouvernement. Il s’agit de salles qui peuvent accueillir jusqu’à 40 places assises et accepter jusqu’à 300 connexions simultanées.

Par ailleurs, les concours BCE restent maintenus. Quant aux concours Passerelle, l’école a adopté un modèle hybride, qui s’adapte à la situation des étudiants, leur permettant ainsi soit de passer les écrits en physique ou en distanciel. L’école est par ailleurs en train de s’organiser pour les concours oraux qui seront maintenus en physique.

La rentrée 2021 est prévue en présentiel. L’école a pour ambition de renforcer la vie associative au sein du PGE pour permettre aux étudiants en 2e année de vivre pleinement l’expérience étudiante au sein de Grenoble EM, animée tout au long de l’année par un grand nombre d’événements, tout aussi enrichissants que formateurs.

Abonne-toi !

Follow us !

38,657FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Must Read

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Portrait

Related News

Herbert Castéran réélu à la tête de l’EM Strasbourg

Cette semaine se sont déroulées les élections pour désigner le nouveau directeur de l’EM Strasbourg. L’école, qui fait partie intégrante de l’Université de Strasbourg,...

Olivier Goy (October), l’entrepreneur qui révolutionne le prêt

Pour ce nouveau numéro de So Biz, Olivier Goy, fondateur d’October, nous a reçu dans ses locaux pour parler de sa startup, devenue une...

Prix, épreuves, score : Tout savoir sur le TAGE 2

Le TAGE 2 s'adresse aux candidats de niveau bac à bac+3 désirant intégrer des écoles de commerce sans avoir à passer par la case...

Rire pour mieux travailler : comment être marrant au travail ?

Les recherches montrent que les équipes soudées, travaillant dans un environnement chaleureux et détendu, sont plus engagées et plus créatives. Pour s'assurer un maximum...

Le parcours inspirant de Phil Knight, fondateur de Nike

Nike a révolutionné le monde de l'équipement sportif et est devenue l'une des marques les plus iconiques de notre temps. À l'origine de cette...