jeudi, juin 24, 2021
AccueilActuActu écolesÉcriture inclusive : Grenoble EM prend position

Écriture inclusive : Grenoble EM prend position

Grenoble EM prend position sur les règles de l’écriture inclusive à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. L’école, devenue dernièrement société à mission, renforce son engagement sociétal et concrétise sa volonté d’atteindre une égalité femmes-hommes. 

 

Les règles de l’écriture inclusive définies par Loïck Roche à Grenoble EM

Bien au-delà de mettre des points médians pour employer le masculin et le féminin dans un même mot, l’écriture inclusive a pour objectif d’assurer une égalité des représentations entre les femmes et les hommes à travers plusieurs aspects. Cependant, elle est vivement critiquée. Quand certains dénoncent un « massacre de la langue française« , d’autres alertent sur le fait que la lecture de mots en écriture inclusive peut poser un problème pour les personnes dyslexiques.

La question de l’écriture inclusive fait débat depuis plusieurs mois dans l’enseignement supérieur. À ce titre, Loïck Roche, directeur de Grenoble École de Management, a affirmé à l’ensemble de ses collaboratrices et collaborateurs, la position de l’école sur les règles de l’écriture inclusive.

Voici les règles communiquées par Loïck Roche :

  • « Oui à l’utilisation du féminin et du masculin lorsque ceux-ci désignent des personnes.
    Exemples : « L’ensemble des collaboratrices et des collaborateurs » ; « Les étudiantes et les étudiants »
  • Oui à l’accord des noms de fonctions, grades, métiers et titres
    Exemples : chercheuse, autrice, enseignante, directrice.
  • Oui à la non-utilisation du mot générique « Homme » avec une majuscule de prestige pour parler des femmes et des hommes, pour préférer des termes plus neutres.
    Exemple : parler de « droits humains » plutôt que « droits de l’Homme ».
  • Non au point médian permettant d’employer dans le même temps le masculin et le féminin dans un même mot car il perturbe la lecture, rend extrêmement complexe l’écriture, et disqualifie les personnes porteuses de certaines formes de handicap (dyslexie, …).
    Exemples : « les candidat·e·s », « les étudiant.e.s « 

En plus de cette prise de décision forte, Grenoble EM organise plusieurs conférences, tables rondes et événements, du 8 au 19 mars afin d’envisager l’égalité femmes-hommes sous divers aspects.

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News