Défi de la rentrée, Hackathon, Starting Days… Pour leurs étudiants fraîchement arrivés en Programme Grande École, les Business School bouillonnent d’inventivité. Mais que se cache derrière ces noms étranges ?

 

L’arrivée en école de commerce ou le choc post-prépa

Bon nombre d’étudiants qui rejoignent les rangs des écoles de commerce sont issus de classes préparatoires. Durant deux ans, ils ont été formatés dans un seul objectif : les concours. Travail intense, associé à beaucoup de réflexions et analyses théoriques … l’expérience de l’école de commerce est souvent bien différente, ce qui peut en déconcerter plus d’un.

Les écoles ont pris conscience de ce changement radical et, pour aider leurs étudiants à mieux s’acclimater à leurs méthodes de travail, proposent très souvent un séminaire de rentrée. L’objectif ? Plonger directement les élèves dans le grand bain, durant une semaine où ils sont directement en contact avec un cas à résoudre en groupe. Entre business plan et mise en pratique immédiate de ce que les professeurs leur inculquent, les étudiants tissent des liens, ce qui leur permet de se sentir moins seul au sein d’un campus, voire d’une ville, qui leur étaient jusqu’alors inconnus.

Mais concrètement, qu’est ce qu’on y fait, dans ces séminaires de rentrée ? Mi-septembre, la grande majorité des écoles de commerce ont fait leur rentrée, on vous propose de découvrir, en image, quelques séminaires d’intégration.

 

Un Hackathon mêlant management et innovation scientifique

A SKEMA bs, place au Hackathon « AI for life ». Les 950 nouveaux arrivants planchent actuellement sur les différentes possibilités pour vivre en phase avec l’intelligence artificielle, de manière éthique. En collaboration avec des élèves d’écoles d’ingénieurs (ESIEA, MIAGE Université Côte d’Azur, Ecole Centrale Lille), les futurs managers doivent élaborer des solutions innovantes et les pitcher à la fin de la semaine, devant un jury qui désignera les trois gagnants. Ponctué de séances de coaching et de conférences, le Hackathon de SKEMA semble faire des heureux : les élèves ont notamment eu l’occasion d’échanger avec le Dr Luc Julia, inventeur de SIRI et Vice-Président Innovation de Samsung Electronics en Californie.

 

La RSE à l’honneur pour NEOMA Business School

A Reims et à Rouen, les nouveaux néomiens ont brainstormé sur les thématiques suivantes : mobilité, santé et bien-être et inclusion. Pour débuter ce séminaire ils ont assisté à une interview du Directeur Général de Ferrero, Jean-Baptiste Santoul.
Au terme d’une semaine de compétition, c’est un seul projet qui a été élu vainqueur, par l’équipe “Talent et Carrière” de l’école.

 

La pédagogie par les pairs : l’idée tout droit venue d’une alumni de l’emlyon

Pour cette rentrée 2018, l’emlyon a choisi de faire appel à l’une de ses diplômés, Dianne Lenne, afin de réfléchir au format de leur semaine d’intégration. Cette ancienne étudiante a développé, pendant sa formation, la startup We are Peer, qui promeut l’enseignement par les pairs. Durant ce « Early Makers Challenge », les intégrés de l’emlyon ont donc été regroupés en fonction de leur passion et ont dû réfléchir à de nouvelles méthodologies d’apprentissage, afin de présenter au reste de leur promo, leurs centres d’intérêts. Au final, ce sont plus de 200 cours qui ont été créés.

 

Un défi plein de surprises, pour les étudiants grenoblois

Si les étudiants internationaux sont actuellement sur le campus, en train de déambuler au sein du village mis en place pour l’occasion, les intégrés du PGE devront attendre la semaine prochaine avant de participer au “Défi de la Rentrée” imaginée par leur équipe pédagogique.

Au programme : découverte des associations étudiantes, Serious Game Tech It made in GEM et rencontre des citoyens de Grenoble.

 

Une rentrée studieuse sur les campus parisiens et bordelais de l’INSEEC

Le parrain de la promo parisienne 2019 ? Un ancien diplômé de l’INSEEC ! Issus de la promotion 1986, Vincent Hannecart est aujourd’hui Chief Digital Officer à Saint Gobain. Il est revenu pour conseiller les nouveaux intégrés.

Pour les étudiants du campus de Bordeaux, l’année a commencé par une semaine de travaux de groupe.  Pour cette occasion, ils ont reçu la visite de Gilles Boeuf, biologiste et océanographe, qui a mené une conférence intitulée “La Terre ou l’Homme en attente”. Ils ont, par ailleurs, assisté à une table ronde sur “les NTIC, leur impact sur l’activité humaine, les modes de vie, de consommation et donc sur la manière de faire du commerce”.

 

 

Un séminaire immersif, imaginé par des experts en la matière

Expériences digitales, disruptives, augmentées ou narratives … c’est ce que vous propose d’emblée Ignited Kingdom, sur l’accueil de son site internet. Cette startup, co-fondée par Remi Rivas, almuni RSB (promo 2010), souhaite réinventer l’existant, pour aider les entreprises à proposer des expériences inédites pour leurs clients. Et c’est à eux qu’à fait appel Rennes School of Business pour organiser son séminaire de rentrée ! “Trois jours pour imaginer le futur du retail” était le titre du Design Sprint imaginé par Ignited kingdom pour l’occasion.