Ecoles

SKEMA BS s’engage en faveur de l’égalité homme-femme en entreprise

SKEMA BS s’engage en faveur de l’égalité homme-femme en entreprise
Guillaume Hénault

Parmi les écoles de commerce françaises, SKEMA Business School fait figure de précurseur dans le domaine de la défense du droit des femmes en entreprise.

Un plafond de verre toujours bien présent

En effet l’école multiplie les initiatives et les organes d’étude sur la place des femmes dans l’entreprise. Depuis 2007, l’Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises produit chaque année l’état des lieux de la féminisation et de l’encadrement des grandes entreprises.

Fait intéressant, chaque année ses travaux indiquent que les entreprises qui se portent le mieux économiquement sont celles qui favorisent la place de la femme dans leur encadrement. Pourtant force est de constater que les femmes restent encore très largement minoritaires parmi les cadres dirigeants des grandes entreprises françaises.

Proportion de femmes dans les 60 plus grandes entreprises françaises (CAC40 + CAC Next 20)

Un projet pour la sensibilisation des étudiants

Pour continuer à infléchir cette tendance, SKEMA lance le projet « Tout est possible » auprès de ses étudiants avec le soutien de la Fondation Egalité et Mixité.

Cette dernière, créée par quatre entreprises engagées pour la promotion de la mixité  -AXA, ENGIE, MICHELIN et ORANGE- a en effet décidé de soutenir ce projet en lui octroyant un budget de 95 000€ sur 3 ans (2017-2019).

Le projet « Tout est possible »  se déroulera dans le cadre des activités de la Chaire SKEMA « Femmes et Entreprises », créée en 2016 afin de produire et partager avec la sphère économique des informations pertinentes sur la place des femmes dans l’entreprise. Il vise à la « sensibilisation et la promotion de l’égalité professionnelle auprès des étudiantes et étudiants de l’école ». Il se donne pour objectif de contrecarrer les tendances systémiques et les idées reçues afin d’atteindre quatre buts principaux :

  • Ouvrir de nouvelles perspectives aux femmes dans les secteurs où les hommes sont sur-représentés, comme la finance ou l’entrepreneuriat.
  • Déconstruire les stéréotypes et les préjugés tant sur les femmes que sur les hommes.
  • Permettre à l’ambition de chacun de s’exprimer sans contraintes.
  • Créer une véritable culture de l’égalité professionnelle chez tous les étudiants.

« Les études montrent que les femmes diplômées risquent d’avoir des parcours davantage subis que choisis » déclare Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA Business School, « Elles connaissent ce fameux plafond de verre et souvent envisagent à la baisse leurs ambitions professionnelle. Je souhaite infléchir cette tendance et que les initiatives et travaux de la Chaire y contribuent. Les femmes représentent aujourd’hui 53% de notre population étudiante. Nous avons donc une très grande responsabilité sur leur cheminement de carrière. »

Ecoles
Guillaume Hénault

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à ESCP Europe.

More in Ecoles

Business-Cool - 2016