Faire le tour du monde pendant son stage : c’est possible !

Faire le tour du monde pendant son stage : c’est possible !

0
49

En 2016, François Hubert et Léo Lustig, deux étudiants de l’emlyon business school et de l’EDHEC ont lancé le projet des « Baroudeurs de l’innovation managériale ». Par innovations managériales, ils entendent toutes les pratiques qui « offrent aux employés une liberté, une autonomie claire et des responsabilités à assumer ». Si ces entreprises sont souvent dépeintes comme des utopies, les deux baroudeurs ont parcouru le monde durant 6 mois afin d’aller voir ce qu’il en est vraiment.

Portée par de belles découvertes, l’aventure ne pouvait s’arrêter là. François et Léo ont donc cherché dans leur école respective deux autres baroudeurs pour prendre la relève. C’est ainsi que fin février, Hugo Chatel et François Force, deux colocataires de prépa, commençaient leurs préparatifs. Le départ était prévu pour le 2 juillet, de nombreuses étapes devaient être franchies. Il fallait dessiner le parcours, chercher les entreprises à rencontrer, trouver un partenaire médiatique et aussi gérer l’aspect logistique du tour du monde. Soutenus par deux cabinets de conseil, ANEO et Altman Partners, intéressés par les découvertes faites et en devenir, ainsi que par leurs écoles, les deux étudiants lyonnais et lillois débutaient les préparatifs de leur stage, stage de mission pré-master pour Hugo à l’emlyon et première partie de césure pour François à l’EDHEC. 6 mois, 15 pays, 50 entreprises, plus de 60 000 kilomètres à parcourir, l’aventure s’annonçait merveilleuse. Deux autres partenaires ont rejoint l’aventure un peu avant le départ, Haute Savoie Habitat et la Française des Jeux. Intéressées par l’étude des Baroudeurs, ces deux entreprises comptent s’inspirer des découvertes qu’ils feront au cours de ces 6 mois pour modifier leur organisation interne.

Revenons sur l’innovation managériale, concept au cœur du projet des Baroudeurs. Un nouveau type de management est en train d’émerger : entreprise libérée, organisation opale, holacratie, les termes se multiplient mais tous visent à remettre l’humain au centre du fonctionnement des organisations. Si les moins progressistes dénoncent l’utopie, l’aventure des Baroudeurs 2016 a prouvé que ces modèles organisationnels existent et sont efficaces. En plus d’apporter un bien-être au travail, ces modèles encouragent la prise d’initiative et stimulent la créativité des salariés. L’objectif des Baroudeurs est d’aller dénicher ces innovations managériales présentes dans différentes cultures. Ils s’intéresseront aux problématiques suivantes : comment intégrer l’ensemble des collaborateurs aux prises de décision de l’entreprise ? Comment repenser le système de rémunération ? Comment libérer la parole ? Comment apporter de la transparence dans les organisations ? Comment recruter des collaborateurs qui partagent les mêmes valeurs ? 

Partis il y a maintenant un mois et demi, les Baroudeurs ont déjà parcouru 5 pays. Leur séjour en Suède les a amenés à rencontrer de nombreuses entreprises fascinantes comme Spotify ou Crisp, une entreprise sans PDG. Après Dubaï, Delhi et Bangkok ils se sont penchés sur les entreprises de la capitale Cambodgienne, Phnom Penh, découvrant encore plus de nouvelles pratiques managériales.

Le projet des Baroudeurs a été pour François et Léo une expérience unique. Grâce à ce tour du monde, ils ont découvert de nombreuses cultures et rencontré un nombre conséquent d’entreprises aux quatre coins du monde. Ce constat est partagé par Hugo et François qui, après seulement un mois et demi, terminent leur traversée de l’Asie remplis d’expériences marquantes et d’anecdotes. Un projet formateur tant sur la préparation, la réalisation que sur le retour d’expérience. A leur retour, les Baroudeurs 2017 partageront ce qu’ils ont vu et, point intéressant, chercheront le binôme 2018 qui partira à la conquête des nouvelles innovations managériales.

Pour suivre l’aventure des Baroudeurs :
Site internet
Page Facebook
LinkedIn
Twitter : @Thebaroudeurs