mercredi, mai 5, 2021
AccueilVie ÉtudiantePortraits ÉtudiantsStage chez EY : Le témoignage de Victor, étudiant à Grenoble EM

Stage chez EY : Le témoignage de Victor, étudiant à Grenoble EM

Comment intégrer le fameux cabinet d’audit EY pour un stage ? Que faut-il savoir pour réussir le processus de recrutement ? Business Cool est partie à la rencontre de stagiaires en écoles de commerce pour répondre à toutes tes questions concernant les recrutements. Victor, étudiant à Grenoble EM et ancien stagiaire chez EY Luxembourg, nous a livré tous les secrets du cabinet qui fait partie des Big Four.

 

EY est considéré comme l’un des plus prestigieux cabinets d’audit financier. Il s’agit du troisième plus gros cabinet au monde en termes de chiffre d’affaires. Il fait partie des Big Four, aux côtés de KPMG, PwC et Deloitte, des cabinets très prisés par les étudiants de Grandes Écoles.

 

Le parcours de Victor

Peux-tu présenter ton parcours ?

Stage EY LuxembourgJ’ai obtenu un bac ES, spécialité sciences politiques. Je me suis tourné vers une prépa ENS Cachan qui est en quelque sorte un parcours hybride, puisque je suivais la moitié des cours à l’Université Lille 1, en licence économie gestion, et l’autre moitié au lycée Gaston Berger de Lille.

À la suite de ces deux années, j’ai eu la chance d’être admis à Grenoble EM en première année de PGE. J’ai suivi, en deuxième année, le parcours English Track au premier semestre, où j’avais l’intégralité de mes cours en anglais. Pour mon deuxième semestre, j’ai opté pour le parcours ECAF (expertise comptable et audit financier), me permettant d’approfondir mes connaissances en comptabilité, finance d’entreprise et de marché, audit financier, etc.

Pour mon année de césure, j’ai fait mon premier stage chez EY Luxembourg en tant qu’auditeur financier chargé des sociétés industrielles et commerciales. J’ai par la suite effectué mon deuxième stage au CIC Lyonnaise de Banque pour le poste d’Analyste Crédit des Grandes Entreprises. Actuellement, je termine ma dernière année de master, toujours en parcours ECAF.

 

Les process de recrutement chez EY Luxembourg

Comment se sont déroulés les process de recrutement chez EY ?

Les processus de recrutement peuvent différer d’un pays à l’autre. Pour ma part, j’ai dû passer par trois phases de recrutement. J’ai d’abord postulé sur le site de l’entreprise en envoyant mon CV et ma lettre de motivation (en anglais) à l’équipe RH d’EY Luxembourg.

Mon profil a retenu leur intérêt et j’ai ainsi été contacté par la RH avec qui j’ai passé un entretien de motivation d’une trentaine de minutes. Elle m’a posé des questions sur EY, sur mes motivations à propos du métier d’auditeur et sur mon parcours professionnel et académique. C’est lors de cette étape que les RH jugent de ta capacité et détermination à intégrer leurs rangs, et si la culture d’entreprise est en adéquation avec ta personnalité et tes attentes.

J’ai par la suite passé les tests de logique en ligne. Une fois cette étape validée, j’ai été invité à passer mes entretiens à distance, l’occasion pour moi de faire mes preuves et de rencontrer des membres du secteur des sociétés commerciales et industrielles.

La dernière étape a surtout consisté en un entretien avec un auditeur manager qui se penche plus spécifiquement sur tes connaissances techniques. Il est donc important de revoir à l’avance les notions de comptabilité et de finance pour ne pas être pris de court le jour-J.

 

Le stage chez EY Luxembourg

Comment s’est passé ton stage ? As-tu constaté une différence entre l’image que tu avais d’EY et la réalité ?

Avant de commencer mon stage, je savais qu’un tel secteur demandait beaucoup d’adaptabilité, de rapidité, ainsi qu’une certaine résistance et que les expériences en audit étaient aussi intenses qu’intéressantes. J’étais donc préparé à une charge de travail assez importante.

Lors de mes six mois de stage, j’ai eu l’occasion de travailler sur différentes thématiques avec plusieurs seniors (et managers), ayant chacun des techniques de management très différentes. Cela m’a permis de renforcer mon adaptabilité et mes connaissances sur des secteurs qui m’étaient totalement inconnus (industrie, e-commerce, services aux entreprises, télécommunications, fonds d’investissement, etc).

À la fin de mon expérience, je suis sorti en ayant acquis des connaissances très variées sur différents secteurs. J’ai par ailleurs été agréablement surpris par l’aspect cosmopolite et la richesse culturelle au sein des bureaux luxembourgeois d’EY qui comptaient plus de 60 nationalités différentes.

 

Comment se déroule une journée type chez EY ?

Il n’y avait pas vraiment de journée type. Globalement, j’arrivais au bureau le matin entre 8h et 9h. Les horaires du soir peuvent être très variables. Ils dépendaient principalement de l’avancée de mes missions.

Parfois mes journées étaient ponctuées d’un déplacement. Tout dépendait de l’avancement de l’audit et des clients avec lesquels je travaillais. Certains préféraient que l’équipe opérationnelle (assistants et seniors) passent une bonne partie de la semaine chez eux, alors que d’autres optaient pour une collaboration à distance.

 

Quelles étaient tes missions durant ce stage chez EY Luxembourg ?

J’ai pu travailler pour une douzaine de clients sur des secteurs variés (principalement des sociétés commerciales et industrielles). J’étais chargé, entre autres, d’assister les équipes dans la réalisation des audits, de leur phase d’intérim jusqu’à la signature des comptes. Je m’assurais de l’exhaustivité et de la véracité des documents fournis par les clients. Suite à cela, je devais extraire les informations fournies et les traiter afin d’en effectuer une revue analytique.

J’étais également chargé de réaliser des entretiens avec des clients afin d’obtenir de la documentation, des informations complémentaires ou d’effectuer des revues de process. Pour finir, je réalisais des tests de contrôle et de transaction sur les différentes catégories de comptes.

 

Pourquoi être allé au Luxembourg pour ton stage chez EY ?

À vrai dire, je n’avais pas pensé au Luxembourg initialement, mais c’est en échangeant avec des alumni de mon école que m’est venue l’idée de postuler. Je n’ai d’ailleurs aucun regret puisque j’ai découvert un pays avec une excellente qualité de vie et qui, pour moi, est un très bon exemple de “vivre ensemble” grâce à sa dimension cosmopolite, animée par les différentes cultures et nationalités. Par ailleurs, le fait d’être en colocation dans un appartement de 6 personnes avec 4 nationalités différentes m’a permis de passer d’excellents moments et d’échanger avec des personnes venues de toute l’Europe.

 

Les métiers de l’audit

Pourquoi as-tu choisi le métier d’auditeur ?

Principalement afin d’élargir ma business culture le plus rapidement possible, tout en consolidant mes compétences comptables et analytiques. Il s’agit en effet d’un métier où tu découvres différents secteurs et où tu touches à des thématiques variées. Tu as également la possibilité d’évoluer rapidement puisqu’il s’agit d’un bon accélérateur de carrière, où tu bénéficies d’une formation continue.

Par ailleurs, les cabinets d’audit ont une excellente culture digitale. Ils travaillent en projet avec des outils très poussés et intégrent progressivement l’IA.

 

Le conseil pour réussir les process de recrutement d’EY

Un dernier conseil pour ceux qui veulent postuler chez EY en audit ?

Mon conseil pour intégrer EY est principalement de montrer en entretien que l’on aime travailler en équipe et que l’on est adaptable à toutes les situations. Il faut bien évidemment avoir un minimum de connaissances en comptabilité et en audit ou du moins une appétence pour ce monde. Un autre point qui peut paraître secondaire, mais qui est très important, c’est le fait de maîtriser et de bien connaître les raccourcis Excel.

Mon dernier conseil est de passer d’abord par un stage avant de postuler pour un CDI, afin d’acquérir les codes de l’audit et se familiariser avec les logiciels internes de l’entreprise.

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News