lundi, juin 21, 2021
AccueilVie ÉtudianteAssosPlonge au cœur du Raid EDHEC, créateur d’aventures depuis 28 ans

Plonge au cœur du Raid EDHEC, créateur d’aventures depuis 28 ans

Le Raid EDHEC est l’une des associations les plus populaires parmi les étudiants en école de commerce. Elle organise, entre autres, l’événement éponyme qui rassemble chaque année de nombreux étudiants. Alexandre Marchegay, responsable du parcours du Raid EDHEC, événement qui fête cette année ses 28 ans, nous plonge au cœur de son asso.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Raid EDHEC 2021
© Raid EDHEC

Salut, moi c’est Alexandre Marchegay, 22 ans, étudiant à l’EDHEC Business School à Nice et Responsable Parcours de la XXVIIIe génération du Raid EDHEC.

 

Le Raid EDHEC c’est quoi ?

Le Raid EDHEC est une association étudiante de 50 membres organisant un trail et deux raids multisports. Cette année, les XXVIIIe et XXIXe générations organisent le 6ème trail du Soleil Levens à Nice, la 15e édition de l’Aventuraid EDHEC, raid multisport de 2 jours s’effectuant en orientation dans la forêt de Fontainebleau, et le 28e Raid EDHEC, évènement fondateur de l’association, qui est un raid multisports se déroulant en orientation dans les Alpes niçoises pendant 5 jours. Il est destiné aux semi-professionnels et aux professionnels. Lors de l’Aventuraid EDHEC (450 participants) et du Raid EDHEC (120 participants), les participants s’adonnent à 3 disciplines principales que sont la course à pied, le VTT et le kayak.

Le Raid EDHEC, c’est donc 50 paires de pattes qui se donnent à fond toute l’année pour organiser 3 évènements autour de trois valeurs : exigence, dépassement de soi et convivialité ! Concrètement, on fait tout notre possible pour que les participants vivent une expérience inoubliable, et cela passe surtout par la bonne ambiance que les concurrents retrouvent à chaque fois sur nos évènements !

 

Comment s’organiser pendant une telle période ?

Alors, ça, c’est la question à 2 000€ ! Il nous faut d’abord être très efficace pendant nos sorties sur le terrain : les fameuses « recos », pour reconnaissance de parcours. Elles peuvent être limitées par les confinements ou par les conditions météo, comme la tempête Alex par exemple. Cela veut dire plus de préparation en amont. Ensuite, on a dû s’adapter et se mettre au télétravail, en quelques sortes, pour pouvoir travailler ensemble. Cela demande plus de rigueur mais ça fonctionne très bien.

Le plus compliqué pendant cette période reste l’incertitude, le manque d’information et l’impossibilité de voir à long terme. En tant qu’organisateur ça joue vraiment et c’est une réelle source de stress. Ça demande d’être très flexible et de s’adapter en permanence.

 

Quelles règles mettez-vous en place pour respecter les mesures sanitaires lors des événements ?

On applique scrupuleusement toutes les mesures gouvernementales. Cela veut dire présence de gel hydroalcoolique, port du masque, distanciation physique. Les départs des participants sont différés, ils ne partent pas tous en même temps. Des ravitos (ravitaillements) sont supprimés et des portions individuelles sont mises à disposition pour éviter les contacts entre les participants. Ça nous fait mal au cœur de toucher à ces petites choses qui nous différenciaient jusque-là, mais ne vous inquiétez pas, on trouvera d’autres moyens de mettre l’ambiance !

 

Avec qui travaillez-vous pour mener à bien ces projets ?

On travaille avant tout avec des prestataires experts dans leur domaine. On a la chance d’avoir établi des relations de longue date avec certains d’entre eux, ce qui nous permet de pouvoir compter sur eux à 100% le Jour-J. Les administrations territoriales et collectivités locales sont aussi essentielles pour l’organisation de nos événements : préfecture, département, mairie des communes par lesquelles on passe… L’EDHEC nous aide grandement en rendant certaines choses possibles : prêt de locaux et de matériel, aménagement de nos emplois du temps, et présence sur nos évènements.

 

Quelles nouveautés apportez-vous chaque année ?

Pour le Raid EDHEC, notre événement phare et fondateur, on change chaque année de localisation. On essaye d’explorer de nouveaux endroits et de proposer de nouvelles activités aux participants pour leur faire voir du pays. Chaque édition est de fait unique et différente !

On cherche à être innovants sur nos évènements. Sur le Raid EDHEC, on essaie chaque année d’être manche qualificative des Championnats de France des Raids et c’est le cas encore cette année ! Sur l’Aventuraid EDHEC, on a créé une compétition interne qui permet aux écoles et universités de s’affronter dans un classement à part : le Trophée des Écoles.

Le respect de l’environnement est pour nous essentiel. Sur le Trail du Soleil Levens, nous avons décidé d’arrêter d’utiliser de la rubalise en plastique jetable pour passer à de la rubalise en tissu réutilisable. Nous avons aussi reçu le label « Développement durable, le sport s’engage », qui nous a été délivré par le CNOSF pour la 5e fois cette année.

 

Article rédigé par Thomas Soulié, chargé des relations presse au Raid EDHEC

Abonne-toi !

38,830FansJ'aime
11,000SuiveursSuivre
2,555SuiveursSuivre
2,340AbonnésS'abonner

Related News