Le développement durable est tellement à la mode que, chaque jour, de nombreux projets se revendiquant écologiques ou « green » sont lancés. Mais avec une concurrence accrue, il devient difficile de se faire entendre et de bénéficier d’une bonne visibilité.

 

Si certains projets, que l’on pourrait davantage qualifier de greenwashing que de solutions durables, ne méritent pas d’être connus, d’autres restent dans l’ombre alors qu’ils proposent des solutions innovantes ou inédites. Business Cool te propose aujourd’hui une sélection de 5 projets, en faveur du développement durable, qui mériteraient plus de visibilité. Et promis, on ne va pas te parler d’une n-ième brosse à dent en bambou ré-vo-lu-tion-naire.

 

SunnyCare – Pour t’éviter d’attraper des coups de soleils

Bien qu’on en soit qu’en février, il est bientôt l’heure de penser à tes vacances d’été : plutôt plage ou festival de musique ?

Quelle que soit ta destination, il est possible que tu croise la route de SunnyCare ! L’entreprise souhaite démocratiser la distribution d’unidoses de crèmes solaires, adaptées aux besoins des utilisateurs, dans les lieux de passage.

La dose est contenue dans un emballage biodégradable, pour ne pas créer de déchet plastique inutile. Concernant la crème, elle est bio, sans nano-particule et est produite en France.

Actuellement, la startup est en pleine campagne de crowfunding afin de se donner les moyens de se développer et conquérir l’ensemble du territoire français.

 

Kokopelli – Défenseur de la biodiversité

Amateur de jardinage ? De Permaculture ? De Potager ? Si oui, alors peut-être que ces noms t’évoqueront quelque-chose : Mélilot, Phacélie, Chénopode, Claytone de Cuba, Luffas…

Si cela ne te dit rien, c’est normal ! Un bon nombre de ces semences sont anciennes et très peu connues. Elles ont été délaissées par l’agriculture au profit de variétés plus productives, parfois hybrides et contrôlées par les laboratoires qui les ont mises au point (et donc non libre de droit et non reproductibles).

Pour lutter contre la disparition de ces espèces anciennes, moins productives mais plus typées, mais surtout pour agir en faveur de la biodiversité et d’une agriculture libre, Kokopelli a été fondée en 1999.

Désormais, ces variétés sont rendues accessibles à tous et des semences peuvent être achetées sur le site internet de l’association.

 

Greenpouce – Une sitcom audio engagée

Le développement durable, on le voit souvent comme un sujet sérieux, voire même grave et source de stress (la fameuse éco-anxiété).

Pourtant, le développement durable peut également être synonyme d’humour ! En tout cas, c’est ce que Greenpouce essaie de prouver à travers son projet de sitcom audio, à écouter en marchant, dans les transports, le matin, pendant la pause du midi…

Pour l’instant, une saison de six épisodes vient d’être écrite et est en cours de réalisation. L’équipe cherche des financements à travers une campagne Ulule.

 

Rehab – Un mobilier engagé

Ce n’est un secret pour personne, la pollution fait des ravages dans les mers et les océans et cause l’appauvrissement de nombreux écosystèmes marins.

Pour lutter contre cela, Rehab a eu l’idée de collecter les déchets qu’ils trouvent dans la mer afin d’en faire des objets décoratifs. Ceux-ci sont fabriqués dans leurs ateliers, en Bretagne, et sont disponibles en précommande durant leur campagne Kiss Kiss Bank Bank.

Rehab mobilier
© Rehab

 

Pour les amateurs de DIY, l’équipe propose également des workshops, afin de vous épauler dans la réalisation de votre mobilier recyclé !

 

Repulp – Une tasse compostable

Dans la même veine que Rehab (et avec un nom bien ressemblant), voici Repulp. Le principe reste le même : collecter des déchets, pour en faire un objet utile.

Utiliser des agrumes, cela peut paraître tout bête mais cela répond à une réelle problématique : la revalorisation des 12 000 tonnes de déchets issus de la production de jus d’orange en France.

Intéressé par le projet ? Tu peux te procurer une tasse à partir de 35€, en participant à leur cagnotte Kiss Kiss Bank Bank.

 

Tu es, toi-même, un porteur de projet ?

Toi-même, tu es engagé en faveur du développement durable ? Tu fais partie d’une association ou tu comptes lancer ta startup ? Si c’est le cas, n’hésite pas à lui donner plus de visibilité en participant au BC100 !

Ce palmarès a pour vocation de mettre en avant, mais également de récompenser, des projets portés par des étudiants en Grande École. Et si tu es sensible aux problématiques environnementales, nous te proposons de candidater dans la catégorie « Développement Durable ».

Si tu es désigné lauréat, à l’issue de la phase de vote et après délibération du jury, tu pourras recevoir un prix ainsi que 500€ afin de t’aider à développer tes actions. De même, tu bénéficiera d’une plus large visibilité, au sein du monde étudiant et professionnel.

La phase de vote commence le 1er mars alors n’attend plus et soumets ta candidature sur la plateforme dédiée avant le 29 février !