mercredi, août 5, 2020
Accueil Entreprendre Entrepreneurs inspirants Rencontre avec Anthony Bourbon, fondateur et CEO de Feed

Rencontre avec Anthony Bourbon, fondateur et CEO de Feed

Peut-on révolutionner un secteur industriel au sein duquel évoluent des mastodontes de taille mondiale vieux de plusieurs siècles  ? C’est une question à laquelle la start-up Feed. est sur le point de répondre par la positive avec brio. 

 

Feed. affiche un chiffre d’affaires à plus de 10 millions d’euros en 2019, l’objectif d’atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans cinq ans en ligne de mire. Leur raison d’être est dans l’air du temps  : Feed. élaborer des repas complets et équilibrés dans des formats pratiques (barres, boissons, shakers, snackmeals), le tout avec des recettes conçues en France et fabriquées à partir d’ingrédients vegan, sans gluten, sans lactose et sans OGM. Comment parvient-on à une telle success story ? Par quel moyen son fondateur a-t-il pu la hisser au sommet des start-up françaises ? Quelle est sa vision de l’avenir de Feed. ? Rencontre avec son CEO & fondateur, Anthony Bourbon.

 

Bonjour Anthony, pour coller tout d’abord à l’actualité, quelle est votre réaction alors que Feed. vient d’intégrer le FT120, il y a quelques jours  ?

Nous ne sommes pas surpris car nous travaillons depuis trois ans, sans relâche; pour faire grandir Feed., mais nous sommes ravis et reconnaissants d’avoir été sélectionnés. Nous avons hâte d’utiliser les solutions que propose le programme, notamment les trois vœux qui nous sont accordés pour nous développer. Je remarque qu’il n’y a que deux marques DNVB/consumers (Le Slip Français et Feed.), ce qui nous rend d’autant plus fiers. 

Lire aussi : La composition du FT120 dévoilée !

 

Personnellement, vous avez un parcours de CEO atypique. Pourriez-vous nous le raconter  ? Comment êtes-vous arrivés à l’entrepreneuriat  ?

Je suis issu d’une famille pauvre et c’est pour ça que je suis à l’opposé des stéréotypes traditionnels du startuper parisien. Je suis persuadé que tout le monde peut réussir en respectant des valeurs essentielles : travail, passion, ambition, détermination, résilience. 

Donc depuis l’âge de 18 ans, en parallèle de mes études (double master 2 droit), je crée mes propres sociétés, mes propres emplois (immobilier, import/export, investissement financier, etc). J’ai toujours eu besoin de sortir de ma zone de confort et d’essayer de viser plus haut.  

 

Quelle a été la plus grande difficulté que vous avez eu à affronter sur votre chemin de startuper  avec Feed. ?

La plus grosse difficulté a été de faire changer les mentalités sur notre produit. Il y avait beaucoup de préjugés alors que la plupart de nos détracteurs ne les avaient même pas goûtés. Il y en a, encore aujourd’hui, mais nous avons réussi à abattre certaines barrières avec beaucoup de pédagogie. 

 

Si vous deviez écrire trois lettres à trois personnes qui ont eu un impact (positif ou négatif) dans votre vie, lesquelles seraient-elles et que leur diriez-vous ?

Un regard bienveillant peut changer votre destin. La seule personne qui a eu une influence positive sur ma vie est une fille qui s’appelle Mélanie, avec qui j’ai vécu 8 ans.  Quand personne ne croyait en moi, elle est la seule à m’avoir soutenu et tiré vers le haut. J’ai un respect et une dette éternels envers elle.  

Il est clé, pour toute personne qui souhaite réussir, de bien s’entourer en privilégiant les personnes qui croient en vous. Il faut à tout prix s’écarter des relations pathogènes qui consomment de l’énergie et du focus inutilement.  

 

Comment pourriez-vous décrire l’ADN des employés de Feed. et donc celui que vous cherchez chez vos futures recrues  ?

Chez Feed. nous ne recrutons que des guerriers. Nous privilégions les yeux qui brillent aux mentions et aux origines. Nous avons donc des personnes de tous horizons, ce qui nous donne une énergie globale incroyable. Notre priorité est de trouver des personnes avec les mêmes valeurs que Feed. : ambition, détermination, passion, résilience. 

 

Pour parler maintenant de votre vision du marché de la Smart Food Européenne, comment Feed. voit l’avenir  ?

La Smart Food commence à bien se développer en Europe. C’est top de voir les mentalités évoluer. Les États-Unis sont déjà très ouverts à ce type de produits, et c’est donc une destination assez naturelle pour la suite de notre aventure.  

 

Qu’est-ce qui fait de Feed. une entreprise innovante ?

Feed. est plus agile et plus proche de ses consommateurs. Nous constatons chaque jour une vraie perte de confiance des consommateurs envers les grands groupes. Ils ne sont pas assez transparents et ne réagissent pas suffisamment rapidement, que ce soit en termes d’écologie ou de nouvelles tendances de consommation.  

 

Vous êtes également des porte-drapeaux de deux dynamiques avec le vent en poupe  : le Made In France et le marché vegan, deux piliers amenés à devenir incontournables de la grande consommation  ?

Oui absolument et les chiffres le prouvent. Aujourd’hui, 5,2% des Français se déclarent végétariens/vegans et 20% flexitariens. Le marché français vegan, en grande et moyenne surface, a augmenté de 24% en 2018 et devrait continuer à croître à un rythme de 17% par an, ce qui est énorme ! Les habitudes de consommation changent et ça ne devrait pas s’arrêter là. Idem pour le Made in France. Les Français ont compris que mieux consommer c’est aussi consommer local.  

 

Pour terminer, auriez-vous un conseil ou un petit mot à adresser à nos lecteurs qui ont l’ambition de lancer leur startup  ?

Le plus important est de croire en vous, de ne pas écouter les autres, de travailler énormément, d’être déterminé, de faire preuve de résilience et d’avoir de l’ambition. Et … de bien s’entourer (en pro comme en perso). Ensuite, tout est possible ! 

Must Read

IMT-BS renouvelle son accréditation AMBA

C'est en ce vendredi 29 juillet que l'Institut Mines-Télécom Business School annonce officiellement qu'elle vient d'être ré-accréditée AMBA pour son Programme Grande École ! Une preuve d'excellence et de la qualité de son PGE aux yeux du monde entier ! 

À quoi ressemble un serious game en entreprise ?

Plus connu sous le nom de business game, le serious game est une des méthodes d'enseignement les plus pratiquées dans les écoles de commerce. En effet, celui-ci immerge les étudiants dans une situation réelle dans le but de faciliter l'apprentissage. Mais pas seulement ! De nombreuses entreprises optent pour le serious game pour leurs employés. Découvre en détails en quoi il consiste et ce qu'il peut t'apporter ! 

Le salaire moyen en Nouvelle-Zélande

Deuxième destination préférée des expatriés selon l'enquête HSBC Expart Survey, la Nouvelle-Zélande est également considérée comme la deuxième plus belle destination du monde. À savoir que la France et la Nouvelle-Zélande entretiennent des relations particulièrement rapprochées. Découvre ce que ce pays, considéré comme le paradis du Pacifique, a à t'offrir et ce que tu peux espérer percevoir comme salaire.

Conférence Tribunes ESCP #4 – Xavier Bertrand

Le 4 décembre dernier, l’association Tribunes ESCP Europe recevait l’ancien ministre et actuel président du Conseil régional des Hauts-de-France, Monsieur Xavier Bertrand. À l’issue...

Related News

IMT-BS renouvelle son accréditation AMBA

C'est en ce vendredi 29 juillet que l'Institut Mines-Télécom Business School annonce officiellement qu'elle vient d'être ré-accréditée AMBA pour son Programme Grande École ! Une preuve d'excellence et de la qualité de son PGE aux yeux du monde entier ! 

À quoi ressemble un serious game en entreprise ?

Plus connu sous le nom de business game, le serious game est une des méthodes d'enseignement les plus pratiquées dans les écoles de commerce. En effet, celui-ci immerge les étudiants dans une situation réelle dans le but de faciliter l'apprentissage. Mais pas seulement ! De nombreuses entreprises optent pour le serious game pour leurs employés. Découvre en détails en quoi il consiste et ce qu'il peut t'apporter ! 

Le salaire moyen en Nouvelle-Zélande

Deuxième destination préférée des expatriés selon l'enquête HSBC Expart Survey, la Nouvelle-Zélande est également considérée comme la deuxième plus belle destination du monde. À savoir que la France et la Nouvelle-Zélande entretiennent des relations particulièrement rapprochées. Découvre ce que ce pays, considéré comme le paradis du Pacifique, a à t'offrir et ce que tu peux espérer percevoir comme salaire.

Conférence Tribunes ESCP #4 – Xavier Bertrand

Le 4 décembre dernier, l’association Tribunes ESCP Europe recevait l’ancien ministre et actuel président du Conseil régional des Hauts-de-France, Monsieur Xavier Bertrand. À l’issue...

Classement 2020 des écoles de commerce pour intégrer PwC

Les secteurs de l'audit et du conseil ont connu ces dernières décennies une forte croissance. En 2009, le chiffre d'affaires cumulé des Big Four...