Les Open Innovation Game de NEOMA Business School

L’association Déclic Entreprendre de Neoma lance ce week-end sa première édition des Open Innovation Game, un challenge inter-associations. Pendant cet événement, plusieurs associations d’écoles de commerce, d’ingénieurs et d’universités seront en concurrence sur les thèmes de l’innovation et de l’entrepreneuriat en France. LES OIG auront lieu à l’espace Morning Trudaine de BAP à Paris (9ème) du 16 au 18 mars.

 

Un concours d’entrepreneuriat

Les associations viennent de différentes écoles de commerce, d’ingénieurs ou d’université. Parmi elles, on trouve Smart Up de l’EM Lyon, GEM Entreprendre de Grenoble école de management ou Start in Saclay, pépite d’HEC.

Elles s’affronteront lors de mini-hackathons sur des problématiques concrètes soumises par des entreprises partenaires. C’est la première compétition pendant laquelle des associations entrepreneuriales des meilleures écoles de France vont se challenger sur leur capacité à innover, sur leur curiosité et sur leurs compétences dans la gestion de projets.

 

Un programme très intensif pour sélectionner la meilleure association

Pour organiser cet événement, l’association de Neoma a contacté dès septembre 2017 les associations d’innovation de nombreux établissements. L’idée derrière cette prise de contact était de sonder leur motivation et de les inviter à s’inscrire pour participer au concours.

Le 16 mars, les associations se présenteront tour à tour devant les autres délégations et les entreprises. Elles s’affronteront ensuite pendant deux jours pour tenter de remporter le titre de meilleure association d’innovation et d’entrepreneuriat ainsi qu’un chèque de 1000€.

Pendant 54h, les associations, par délégations de 5 personnes se confronteront sur des problématiques d’entreprises partenaires. Les épreuves prendront la forme de mini-hackathon de 3h pendant lesquels les délégations d’étudiants plancheront sur la meilleure stratégie pour répondre aux besoins d’entreprise. La mobilité, les énergies ou encore le coworking font partie de la liste des thèmes qui seront abordés.

 

Un enjeu de networking pour les associations

Les entreprises peuvent participer sous plusieurs formes. Elles peuvent soumettre des problématiques comme le font la Maïf, Agorize (avec Vinci Constructions et Innogy) et BAP (Bureau à Partager). Elles peuvent également être membres du jury ou mentor, comme c’est le cas pour Teewii, Morning Coworking, BAP, La Fourchette, N26, Schoolab, Michel et Augustin, Agorize.

Car l’ambition de cet événement est de créer un large réseau des associations d’innovation et de renforcer les synergies entre des étudiants et des entreprises aux intérêts communs. Suite à cette compétition, Déclic Entreprendre espère obtenir un fort soutien des projets des associations de la part des entreprises.